Accueil > Travaux > Façades > Les façades en bois

Les façades en bois

Vous construisez ou rénovez les murs extérieurs de votre maison. La façade en bois vous séduit. Quel bois choisir ? Comment poser et entretenir ce revêtement extérieur ? Quelles sont les contraintes administratives ? Découvrez dans cet article les réponses des professionnelles de la filière bois.

Façade en bardage bois Photo D.R

Façade en bardage bois Photo D.R

La façade de maison en bois séduit de plus en plus de propriétaires et d’architectes, aussi bien dans le neuf que dans le cadre d’une rénovation. Particuliers et professionnels sont notamment attirés par son aspect naturel et par les nombreuses qualités du bois en tant que matériau de construction.

Pour bien choisir son habillage de façade en bois, vous trouverez dans cet article des informations sur les différents types de façades en bois, leur pose et leur entretien.

  • Quels sont les différents types de façades en bois ?
  • Pourquoi opter pour une façade de maison en bois ?
  • Quelle essence pour ma façade bois ?
  • Façade de maison en bois : quel entretien ?

 

Matériau
Prix
 Bardage de façade en bois À partir de 10 €/ m² (pin sylvestre)

Entre 30 € et 60 €/ m²  (Sapin ou  Douglas)

Entre 30 € à 150 € /m²  (essences nobles)

 Bardage de façade composite  Entre 40 et 90 € /m²
Bardage façade PVC imitation bois  Entre 10 et 50 €/ m²

 

Quels sont les différents types de façades en bois ?

Bardage-bois For-intérieur

Bardage-bois ©For-intérieur

Deux grands types de façades bois existent, les maisons à colombage et les maisons à ossature bois.

La maison à colombage également appelée maison à pan de bois a des murs constitués d’un assemblage de poutres de bois à l’horizontale et à la verticale. Le vide entre les poutres peut être comblé avec différents matériaux, comme le bois, la brique, le torchis, la pierre.

Le bardage est le revêtement extérieur de la façade d’une maison. Il est posé sur l’ossature. Il est de ce fait nommé ossature bois. Le choix va se faire entre du bois collé, du bois massif ou du bois composite.

Le bardage en bois composite est constitué de bois et d’un autre matériau : bois et résine synthétique, bois et fibre de verre liés par une résine ou encore bois et fibre de verre liés par du ciment. Le bardage en bois composite est résistant, car il a les qualités des deux matériaux. De plus, le composite se décline dans une multitude de teintes et d’aspects.

Le bardage en bois lamellé collé, quant à lui, est un assemblage de plusieurs lamelles de bois massifs. Ce matériau pour revêtement extérieur a le mérite d’être très stable et sans fente. Les problèmes d’humidité sont ainsi évités.

Le conditionnement du revêtement extérieur en bois se fait soit sous forme de lames éventuellement équipées de clips pour une pose plus facile, soit sous forme de panneaux, Les panneaux sont idéaux pour un habillage de façades bois de grandes dimensions.

Les fabricants proposent également des bardages en PVC imitant l’aspect du bois. Ils sont moins chers mais moins résistants dans la durée.

 

En bref :

Entre le bois naturel (pin, épicéa, chêne),  le bois composite et les bardages en imitation bois, de nombreuses solutions s’offrent pour la réalisation de façade bois. Le matériau ou l’essence a une répercussion directe sur le coût de votre façade. Comparez bien les solutions et les devis.

 

 

Pourquoi opter pour une façade de maison en bois ?

CatLes avantages d’une façade de maison en bois sont nombreux. Cependant, un entretien régulier est nécessaire pour garder un habillage de façade bois en bon état.

Attention, même avec un bon entretien, la couleur de la façade en bardage va changer de coloris au fil des années. Le bois va, en effet, avoir tendance à grisailler sous l’effet du soleil, des intempéries et de la pollution.

Malgré cet inconvénient, les raisons de se laisser séduire par le bois comme revêtement extérieur sont nombreux. D’un point de vue esthétique, l’habitation en bois se fond dans le paysage, du fait de son aspect naturel. De plus, le bois est un matériau noble. Il convient aussi bien à une habitation traditionnelle qu’à une habitation contemporaine à qui il apporte un côté chaleureux.

D’un point de vue technique, le bois est un matériau d’une grande durabilité. D’ailleurs, avec une bonne finition, les bardages bois sont souvent garantis 10 ans par les fabricants. Le bois est également un excellent isolant extérieur aussi bien au niveau phonique que thermique. Il évite à la chaleur de s’échapper en hiver et contribue à garder un intérieur plus frais, lorsque les températures montent, en été. Une maison neuve avec une façade bois est, d’ailleurs, souvent une maison BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou une maison à énergie passive voire une maison à énergie positive.

Enfin, le bois est un matériau écologique avec un bilan carbone neutre. De plus, de nombreuses essences de bois comme le chêne ou les résineux sont issues des forêts européennes, ce qui évite un impact environnemental trop important du transport. Au sujet du respect de la planète, il faut savoir qu’au niveau mondial, deux labels, PEFC et FSC, viennent certifier que la forêt est gérée de manière durable.

 

En bref :

La façade bois offre un aspect chaleureux et contemporain tout en augmentant les capacités d’isolation thermique comme phonique de l’habitat. Il s’agit en outre d’un revêtement extérieur écologique et durable dans le temps.

 

 

Quelle essence pour ma façade bois ?

CatPlusieurs essences sont disponibles pour un habillage de façade en bois. Comment bien choisir l’essence pour ma façade bois ?

L’essence du bois va conditionner l’aspect de vos murs extérieurs. Ainsi, le bardage en mélèze a un coloris allant du blond au brun rougeâtre. Le bardage en épicéa a une couleur miel tirant sur le vert. Le bardage en pin sylvestre donne une tonalité rosée à la façade. Le bardage en bois composite, quant à lui, peut prendre toutes les couleurs.

La durabilité est également un critère important, lors du choix de l’essence pour une façade bois. Cette durabilité est certifiée par une classe de 3 ou 4. Une essence de classe 3 convient, pour la plupart des habitats. Pour les zones très humides, une classe 4 est indispensable. Le niveau de durabilité nécessaire peut être atteint naturellement ou grâce à un traitement, traitement autoclave ou traitement à haute température. Un bois autoclavé est un bois ayant séjourné dans une machine nommé autoclave. Le bois est placé dans un tube sous pression et un produit de préservation est injecté. Le produit pénètre au cœur même du bois. Le Traitement Haute Température (THT), quant à lui, est un traitement écologique donnant une teinte caramel.

Le mélèze, le douglas, le chêne, l’ensemble des bois exotiques atteignent naturellement une durabilité classe 3. L’épicéa, le pin maritime, le peuplier, au contraire, doivent subir un traitement pour atteindre une classe 3. Après traitement, le douglas peut atteindre une classe 4.

 

En bref :

L’essence de votre façade en bois naturel doit être choisie en fonction de critères esthétiques mais aussi de résistance et en adéquation avec le climat de votre lieux de résidence. Les bardages sont classés en fonction de leurs traitements et de leur résistance à l’humidité. Renseignez-vous auprès des professionnel pour choisir le bon niveau de classement pour votre bardage.

 

 

Façade de maison en bois : quel entretien ?

Bardage en bois composite © Lame-composite.com

Bardage en bois composite © Lame-composite.com

La façade bois peut être laissé brute. Elle va alors grisailler au fil des années. Si vous voulez que le revêtement extérieur garde son aspect initial, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement. Vous éviterez ainsi des travaux de rénovation plus lourds et plus coûteux.

Une opération d’entretien du bois est nécessaire dès que sa teinte commence à s’éclaircir. En moyenne, une intervention est recommandée tous les 5 ans. Tout dépend de l’essence utilisée, du traitement initial du bois et de l’exposition de la façade aux conditions climatiques et à la pollution. Entretenir une façade de maison en bois est simple. S’agissant de travaux en hauteur et pour des raisons de sécurité, il est conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée. Elle installera son échafaudage et disposera de tout le matériel nécessaire, pour éviter les accidents.

Les travaux d’entretien d’une façade bois commencent par son inspection et le traitement des petits défauts. Ainsi, les noeuds éclatés, les fissures doivent être traités à l’aide de résine ou de pâte à bois destinée à un usage extérieur. Après un léger égrainage, le retrait de la poussière à l’aide d’un linge légèrement mouillé et le respect d’un temps de séchage suffisant, une lasure ou un vernis est appliqué. Si vous avez tardé à entretenir votre bardage en bois et qu’il a commencé à devenir grisâtre, un décapage va être nécessaire au préalable.

Le bardage en PVC imitation bois et le bardage en bois composite ne demandent aucun entretien. Il suffit de les laver pour leur redonner leur aspect initial. Attention, cependant, la durabilité du bardage imitation bois en PVC est moindre que celle du bardage en bois massif ou du bardage en bois composite.

En bref :

L’entretien des façades en bardage bois naturel est l’un des seuls bémols de cette solution. Prévoyez une intervention tous les 5 ans. Pour un effet bois sans entretien, optez pour les façades en bois composite ou le bardage en PVC imitation bois (moins résistant toutefois que le composite)

 

 

Façade de maison bois : faciles à installer partout ?

Maison bois ©Maison KOKOON

Maison bois ©Maison KOKOON

Les maisons avec une façade bois gagnent du terrain. Cependant, en dehors des régions montagneuses, elles restent moins fréquentes que les maisons traditionnelles en brique ou en béton. Avant de vous lancer, vous vous demandez donc si un bardage bois est facile à installer d’un point de vue technique et d’un point de vue administratif.

Pour un résultat impeccable et durable, la pose d’un habillage de façade en bois demande une grande minutie. Une pose mal faite entraîne des risques d’humidité et de pourrissement. Il faut également être capable de travailler à plusieurs mètres au-dessus du sol. C’est pourquoi faire appel à un artisan spécialisé dans ce type de revêtement extérieur est fortement recommandé.

D’un point de vue juridique, un permis de construire ne peut pas être refusé au seul motif que la construction va concerner une maison avec une façade en bois. En revanche, vous devrez vous conformer aux dispositions de votre P.O.S (Plan d’Occupation des Sols) ou de votre P.L.U (Plan Local d’Urbanisme). Ces derniers peuvent, par exemple, imposer certaines teintes pour les murs extérieurs.

Si vous faites installer un bardage bois sur une résidence déjà construite, vous devez déposer une déclaration préalable de travaux à votre mairie et vous conformer, comme pour une construction, aux règles d’urbanisme locales.

Dans tous les cas, neuf ou rénovation, se faire accompagner par un architecte facilite l’obtention des autorisations nécessaires.

En bref :

L’habillage de façade bois est un chantier rapide à mettre en œuvre  pour des professionnels spécialisés. Ces travaux interviennent en hauteur et garantissent l’isolation de la maison. Confiez-les à des mains expertes, de même que les démarches administratives les concernant.

 

 

Lire également notre article : Façade en bardage bois pour maison individuelle

Pour plus d’informations sur les maisons en bois, voir notre dossier : Construction bois

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus