Accueil > Travaux > Escaliers > Escalier en métal : légèreté et gain d’espace

Escalier en métal : légèreté et gain d’espace

L’escalier en métal offre une telle liberté de conception – dans sa structure même mais aussi dans sa capacité à se marier avec nombre d’autres matériaux, sans même parler de la large palette des finitions – que c’est son aspect esthétique qui, le plus souvent, motive l’achat.

Escalier en métal : légèreté et gain d’espace“Longtemps banalisé par son utilisation quotidienne l’escalier occupe aujourd’hui une place importante dans la décoration, et c’est en acier qu’il s’est particulièrement développé ces dernières années”, explique Fabrice Liogier, gérant de Kozak et surtout artisan métallier spécialisé, mieux artiste, de l’escalier en métal. “Son succès s’explique par sa grande variété de finition : polie, brossé, laqué, verni, rouillé, ou patiné mais c’est en le mariant avec d’autres matériaux tel que le bois, le béton, le verre ou la pierre qu’il trouve son véritable caractère et qu’il s’exprime le mieux”, dit-il.

Longtemps pourtant l’escalier en métal fut confiné aux constructions industrielles ou à l’extérieur (voir les escaliers de secours) où sa durabilité fait merveille. Mais au fil de l’évolution d’une décoration intérieure de plus en plus contemporaine le métal, d’abord dans le mobilier puis au travers de l’escalier en acier et/ou inox, s’est peu à peu imposé comme un élément essentiel de l’aménagement intérieur. Car, avant même de parler de la finition, le premier avantage de l’acier est la souplesse de conception qu’il propose. Si Fabrice Liogier n’a pas de catalogue et propose des créations uniques et personnalisées, de plus grosses structures, sans forcément s’inscrire dans une démarche artistique, sont capables cependant de proposer des escaliers sur mesure aux formes infinies adaptées aux besoins de leurs clients.

[pub]Comme l’explique Orianna Scaron, directrice adjointe de Escalier Décor, un escalier se “compose”. “Les escaliers étaient auparavant construits dans une cage. Mais aujourd’hui on décloisonne les logements et l’escalier se retrouve au milieu de la pièce. Le métal qui offre plus de finesse et de légèreté qu’un escalier en bois par exemple devient ainsi, au-delà de son aspect utilitaire, presque une sculpture en soi”, dit-elle. De fait, le premier souci des clients intéressés par un escalier en métal est l’esthétisme de l’ouvrage, non sa fonctionnalité. Ce que confirme Fabrice Liogier : “l’emmarchement, qu’il s’agisse d’un escalier en bois ou en métal, reste le même, c’est la différence visuelle qui prime”. Et dans ce cadre, c’est l’escalier en métal qui offre le plus de liberté puisque l’on peut tordre, voire torsader, le métal comme bon nous semble, ce qui est impossible avec le bois. Escalier ‘Bistrot’, ‘Art Déco’, ‘contemporain’, voire ‘classique’ pour des appartements à moulures, avec ou sans fioritures ou dorures, la seule limite (quasiment, il y a parfois des impondérables techniques) est celle de votre imagination. Comme le disent les architectes, l’escalier en métal permet d’offrir un contraste mettant en valeur un décor classique ou de respecter l’esprit d’un lieu contemporain.

Escalier en métal : légèreté et gain d’espaceToutes les formes étant possibles, choisir le design de son escalier peut se révéler malaisé pour les profanes – soit la majorité des clients lambda ; il convient donc de discuter avec le ou les fabricant(s) afin de définir au mieux vos besoins en regard de vos désirs, de votre budget et de l’emplacement choisi. Sans compter que le métal se marie excellemment avec le bois, le béton, la pierre, le verre, voire le plastique, démultipliant encore les possibilités de décor, comme les fabricants, artisans (des ferronniers, voire des serruriers sont capables de proposer parfois de très belles créations) et artistes en font tous les jours la démonstration. C’est ainsi que l’on voit de plus en plus d’escaliers en acier et verre situés sous une fenêtre de toit, permettant ainsi de diffuser la lumière, voire de tels escaliers bénéficiant carrément de mise en valeur lumineuse, comme le serait une sculpture justement. Bref discutez, écoutez, regardez, évaluez les différentes options.

Escalier en métal : légèreté et gain d’espaceCette souplesse de conception alliée aux qualités mécaniques du métal offre un autre avantage non négligeable : le gain de place. Par exemple, on peut fabriquer en métal un escalier de petit diamètre, 1.20m par exemple, autour d’un fût de 7 cm seulement. Un limon en bois fait 3cm d’épaisseur, un limon de métal entre 3,5 et 8mm. Or la place gagnée sur la structure porteuse permet de gagner en largeur de marche et donc d’offrir un escalier plus confortable. Cela n’est pas anecdotique quand il s’agit d’installer un escalier dans un petit logement parisien par exemple (c’est d’ailleurs dans ce cadre que les escaliers hélicoïdaux sont les plus pratiques). Sans compter que la légèreté de l’ensemble – pour deux escaliers de même dimension, l’escalier en métal est moins massif et plus léger que celui en bois – tend à faire apparaître la pièce plus grande, surtout quand il y a une faible hauteur sous plafond, un effet d’optique qui influe sans doute sur le bien-être.

Escalier en métal : légèreté et gain d’espaceCertes, l’escalier en métal a quelques inconvénients. Le premier, quand les marches sont également en métal (et seulement dans ce cas), est l’effet de résonance, voire pour les plus sourcilleux les toc toc toc des talons hauts. Au sujet des marches métal, en tôle lisse ou larmée, précisons ici que l’aspect antidérapant utilisé en extérieur a été adapté pour l’intérieur ; mieux vaut éviter l’eau stagnante cependant. Si toutes sortes de finitions, on l’a vu, sont possibles, certaines (vernis, peinture, cire) demandent un minimum d’entretien, de une fois par an à une fois tous les cinq ans en fonction du passage. Enfin, principal inconvénient peut-être, à escalier équivalent, celui en métal sera environ 20% plus cher que le même en bois. Un petit escalier (un niveau) en métal, sans fioriture peut démarrer à environ 3.000 euros. Mais pour un escalier sur mesure, mieux vaut prévoir habituellement entre 4 et 8.000 euros, rien n’empêchant de dépenser (beaucoup) plus si vos désirs et votre budget le permettent. Cela dit, s’il n’est pas totalement laissé à l’abandon, les enfants de vos enfants pourront encore s’en servir à l’aube du… troisième millénaire.

Escalier en métal : légèreté et gain d’espacePour conclure, sachez que les escaliers en métal sur mesure, sauf dans le cas d’escaliers en kit, sont d’une pièce. C’est-à-dire qu’une fois les mesures effectuées, ils sont construits en atelier, découpés puis ressoudés dans votre logement. La soudure, plutôt que la visserie, permet en effet d’assurer une plus grande résistance aux vibrations et donc une plus grande stabilité, sans couinements, source de confort.

Christophe Leray

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus