Accueil > Travaux > Éclairage > L’éclairage des pièces de la maison

L’éclairage des pièces de la maison

On n’éclaire pas de la même façon une chambre, un séjour, une cuisine, une salle à manger et une salle de bains. Tour d’horizon des différentes pièces de la maison.

Les chambres à coucher

L’éclairage des pièces de la maisonIl faut imaginer dans les chambres plusieurs types d’éclairage selon l’usage que l’on en fait, qui peut être assez différent selon les cas. La liseuse par exemple est un spot à faisceau serré très adapté à la lecture mais peu adapté à la chambre où, généralement, on préfère un environnement lumineux chaleureux. Pour cette raison la lampe centrale n’est pas terrible non plus dans une chambre, l’éclairage indirect étant beaucoup mieux adapté. Utile néanmoins pour la lecture, on trouve fréquemment des liseuses dans les chambres d’hôtel. Autre problème dans les chambres, celui des armoires. Si on opte pour une lumière indirecte, l’effet rendu est très plaisant dans une chambre mais n’éclaire pas l’intérieur des armoires. C’est un point important car, si on utilise beaucoup les armoires, il faut penser à en éclairer l’intérieur.

Le séjour

[pub]Le problème est assez différent. D’abord quel usage en fait-on ? Pour les utilisations prolongées, il est conseillé d’utiliser des lampes fluorescence-compactes, de préférence en indirect, ou des bandeau-rideaux en fluorescence. En tous cas, des sources qui donnent une ambiance générale.

Si vous envisagez de lire dans votre séjour (un coin bibliothèque par exemple), il est conseillé dans ce cas d’avoir un éclairage orienté qui vient compléter le fond lumineux. En effet, le contraste est très fatiguant pour les yeux, pour une bonne lecture, il faut donc qu’il y ait de la lumière sur le livre mais que le fond ne soit pas trop sombre.

L’éclairage des pièces de la maisonPour mettre en valeur des oeuvres d’art, des tableaux ou des objets, vous pouvez compléter l’éclairage de fond ambiant par des éclairages orientés sur les objets que vous voulez éclairer avec, par exemple, des halogènes dichroïques à faisceau serré qui, avec des choix corrects de réflecteurs, permettent de mettre en valeur des objets. On choisit le faisceau selon la taille de l’objet. On le sait peu mais les lampes dichroïques qu’on trouve dans tous les supermarchés ont trois types d’ouverture de faisceau : des faisceaux 12° pour éclairer des objets, des faisceaux intermédiaires de 24° qui éclairent des objets plus gros ou des petits tableaux et des faisceaux beaucoup plus larges de 38° qui offrent des lumières d’ambiance et qui sont donc moins utilisés que des faisceaux orientés. Ces indications sont toujours portées sur les emballages.

La cuisine

L’éclairage des pièces de la maisonLa cuisine est un lieu de vie incontournable souvent difficile à éclairer. C’est là aussi une question d’usage. Pour cuisiner, il faut penser à bien éclairer les plans de travail. Les fluorescents ne sont pas bien adaptés aux cuisines : ils sont encombrants, souvent trop puissants quand on peut se contenter de tubes fluorescent-compacts. Il vaut mieux deux ou trois lampes fluo-compactes qui éclairent le plan de travail plutôt qu’un grand tube très luminant qui, au final, éclaire mal le plan de travail. Trop de luminosité sur un plan de travail est gênant. Dans ce cas, il suffit parfois de cacher la source, avec un bandeau devant la source par exemple.

La salle à manger

Il vaut mieux éclairer l’endroit où on mange avec une lampe à incandescence, encore mieux avec une lampe halogène qui offrent un bon rendu de couleur, à condition de ne pas créer une lumière trop forte. Pour la couleur des aliments, c’est ce qu’il y a de mieux. Le fait d’être mal éclairé ne nuit pas à la perception du goût, par contre le fait d’être dans un environnement lumineux désagréable fait qu’on appréciera moins le goût. C’est le cas des restaurants mal éclairés.

Salles de bains

L’éclairage des pièces de la maisonIl faut privilégier les ampoules à incandescence en plafonnier ou appliques murales car leur lumière donne une meilleure mine que celle des lampes fluorescentes. Attention de respecter la distance réglementaire avec les points d’eau.

Christophe Leray

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus