Accueil > Travaux > Éclairage > Eclairage: attention aux lampes basse consommation!

Eclairage: attention aux lampes basse consommation!

Mises sur le devant de la scène par le Grenelle, les ampoules fluo compactes sensées remplacer les modèles à incandescence sont aujourd’hui au centre d’un débat sur leur éventuelle nocivité. En cause: la forte présence de mercure de ces ampoules nouvelle génération.

Eclairage: attention aux lampes basse consommation!Un communiqué rendu public de la Commission de Sécurité des consommateurs (CSC) vient apporter un éclairage différents sur les ampoules à basse consommation. La commission recommande ainsi la plus grande prudence en ce qui concerne l’usage de ces ampoules, jusqu’à lors largement plébiscitées pour leur performance, au point d’avoir programmé la disparition de l’ampoule à incandescence.
Ces petits prodiges de la lumière qui consomment 4 à 5 fois moins d’énergie pour des performances équivalentes présenteraient une teneur en mercure ainsi qu’une émission d’ondes électro magnétiques trop élevée au point de présenter une “éventuelle nocivité”, selon la commission.

Des précautions à prendre

En effet, comme le rappelle le communiqué de la CSC, “la réglementation ne définit pas la teneur en mercure dans l’air considérée comme dangereuse pour le public, tant pour une exposition de courte durée que pour une exposition à plus long terme.” L’organisme demande donc aux pouvoirs publics de “déterminer les valeurs maximales d’exposition aux vapeurs de mercure acceptables dans l’air ambiant” et “souhaite que la directive européenne relative à la limitation de l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques actuellement en vigueur (2002/95/CE du 27 janvier 2003) soit révisée”.
Dans l’état actuel des connaissances, la CSC recommande donc de privilégier l’achat de lampes affichant les quantités de mercure les plus faibles possibles. En cas de bris d’ampoule, elle conseille de bien ventiler la pièce et d’éviter d’utiliser un aspirateur qui pourrait mettre les particules de mercure en suspension. Ramassez-les à l’aide de gants et de papier absorbant. Enfin ne vous placez pas à moins de 30cm d’une lampe fluocompacte lors d’une exposition prolongée (exemple: lecture).

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus