Accueil > Travaux > Éclairage > Eclairage architectural : de nombreuses solutions originales

Eclairage architectural : de nombreuses solutions originales

L’éclairage architectural, qui permet de jouer avec les composantes de la lumière, des couleurs et des volumes, propose des solutions originales en créant une atmosphère lumineuse pour transfigurer une façade, une porte d’entrée, un jardin ou une piscine.

Eclairage architectural : de nombreuses solutions originalesLa législation en matière d’éclairage des extérieurs d’une propriété n’est pas encore très explicite : “C’est une question de respect de la liberté de chacun”, souligne Yves Moreaux, concepteur lumière de la société ‘Dar la Luz’ située à Doussard, près d’Annecy (74). “Il existe un grand vide juridique. Le problème est particulièrement sensible au moment des fêtes de fin d’années où on assiste à une véritable cacophonie lumineuse avec toutes ces maisons décorées comme des sapins de Noël. Les communes n’ont pas de réglementation précise à présenter”. Si vous êtes gêné par un excès de lumière provoqué par votre voisinage ou par l’éclairage public, il vous faudra privilégier le contact et la discussion auprès du maire ou du voisin. Donc, avant d’entamer des travaux d’éclairage pour vous-même, pensez aux voisins et posez-vous les bonnes questions.

Façade : des intensités différentes

[pub]“Il faut toujours avoir en tête l’effet que l’on veut obtenir. Avant de faire installer la source lumineuse, n’hésitez pas à pratiquer des essais en manipulant vous-même le luminaire pour diriger le flux lumineux et modifier les couleurs jusqu’à parvenir à un résultat satisfaisant”, suggère Yves Moreaux.

Un conseil de base : ne jamais traiter la façade avec un éclairage de face et à plat, sinon vous allez écraser tous les reliefs. Créez au contraire des aplats de lumière croisés provenant de plusieurs directions, jouez avec des intensités et des couleurs différentes pour obtenir un éclairage voilé (c’est-à-dire déposer un véritable voile de lumière général sur la façade) qui fera ressortir les volumes et les éléments architecturaux. Vous pouvez également travailler les accentuations sur les colonnes ou les statues. Les plantations éventuelles pourront être utilisées pour participer à la construction de l’image complète avec l’introduction de la lumière dans ces végétaux de façon à créer des ombres portées, des feuillages mouvants.

Pour la porte d’entrée une solution, rare dans les pays latins mais très répandue dans les contrées anglo-saxonnes, consiste à poser une petite lanterne avec lumière tamisée qui assure un éclairage de dissuasion, indiquant une présence au domicile et une fonction d’accueil plus chaleureux pour vos visiteurs.

Jardins, terrasses : combiner utilité et esthétique

Eclairage architectural : de nombreuses solutions originalesL’éclairage des jardins et terrasses doit combiner des fonctions utilitaires comme la sécurité et le confort des usagers, avec la mise en valeur du décor végétal et floral.

Les différents éléments constitutifs d’un jardin (arbres, massifs, pelouse, allées) requièrent chacun des dispositifs de mise en lumière différents. Pour les arbres, il faut inverser les effets de la lumière naturelle en dirigeant les flux lumineux de bas en haut avec des projecteurs encastrés dans le sol. Les différentes tailles et espèces d’arbres conjuguées aux multiples combinaisons de lumières et de couleurs permettent d’obtenir une gamme quasi infinie d’effets.

Eclairage architectural : de nombreuses solutions originalesDes petits projecteurs au sol conçus pour les plantes, des lanternes à piquer ou des bornes lumineuses vous permettront de profiter, en toutes saisons, le jour et la nuit, des variations de lumière des fleurs et des feuillages des massifs qui bordent vos allées. Le long de celles-ci, on installera, à faible hauteur, des bornes à large faisceau. Si à certains endroits, la végétation forme une voûte au dessus de l’allée, on appliquera la même technique qu’avec les arbres : éclairage de bas en haut. Des lampes d’une puissance de 70 à 150 watts sont largement suffisantes pour éclairer des végétaux.

Lors de l’installation de toutes ces sources lumineuses, veillez à prévoir le passage des tondeuses à gazon, pensez à l’arrosage automatique (matériel bien isolé ou amphibie pour éviter les accidents) et réduisez au maximum les pollutions lumineuses pour ne pas gêner le voisinage.

Pour la terrasse, souvent égayée par des plantations, l’éclairage sera fonctionnel et décoratif. Préférez les sources lumineuses multiples (à petits voltages et ampoules à faible consommation) à un seul et unique lampadaire mural, qui permettent de créer une atmosphère personnalisée.

Piscines : veiller à la sécurité

La mise en lumière d’une piscine et de ses abords doit allier esthétique, convivialité et sécurité. Premier piège à éviter : la piscine se comporte comme un miroir, attention à ne pas provoquer une gêne visuelle avec l’apport de lumière supplémentaire. Il faut donc éclairer avec des projecteurs étanches placés dans des hublots eux-mêmes encastrés dans les parois latérales du bassin. Des lanternes décoratives étanches, enfouies dans le sol autour du bassin, mettront en valeur ce coin détente.

Les emplacements de tous les appareils d’éclairage doivent être choisis pour rester facilement accessibles pour la maintenance.

Nouvelles technologies

Eclairage architectural : de nombreuses solutions originalesL’éclairage est un univers très technique. Pour la puissance, on choisira des lampes à incandescence (un filament qui brûle) ou à décharge (que l’on trouve dans l’éclairage public). Les diodes électroluminescentes LED, plus discrètes, permettent de mettre en relief un balcon ou une bordure. Les fibres optiques peuvent parfaitement s’intégrer dans des carrelages ou même des fluides. Les lampes à induction, enfin, sont quasiment inusables, leur durée de vie pouvant aller jusqu’à 60.000 heures (près de 8 ans) !

Pour l’installation, l’équation est simple : pour faire fonctionner une lampe, il faut l’alimenter. Donc confiez le travail à un électricien, de préférence spécialisé dans l’éclairage et pourquoi pas avec le concours d’un décorateur d’extérieur, d’un architecte ou même d’un jardinier ou un paysagiste.

Eclairage architectural : de nombreuses solutions originalesLes travaux peuvent être assez lourds, et seront toujours très techniques. Il faudra en effet enterrer des câbles d’alimentation électriques dans des tranchées profondes de 8cm à un mètre pour les amener au plus près de la source lumineuse. Peut-être sera-t-il également nécessaire de changer votre compteur EDF pour qu’il puisse supporter l’augmentation de puissance réclamée par vos transformations.

Au regard de la spécificité de ces travaux et des normes de sécurité qui les encadrent, le certificat de conformité est indispensable, sans lequel les assureurs refuseront de vous couvrir ou de vous rembourser en cas de sinistre. Seule une installation par un professionnel vous permettra de l’obtenir.

La durée des travaux sera bien sûr fonction de l’importance du chantier à effectuer. Pour vous simplifier la vie, vous pouvez confier l’ensemble du projet à un ‘concepteur lumière’ qui va vous conseiller et suivre l’état d’avancement de votre dossier auprès de tous les professionnels et des administrations concernées. Mais c’est cher : l’ensemble de ses services pourra vous être facturé entre 2.500 et 3.000 euros.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus