Accueil > Travaux > Diagnostics obligatoires > Le diagnostic de performance énergétique bientôt amélioré

Le diagnostic de performance énergétique bientôt amélioré

Outil indispensable à l’évaluation de la consommation énergétique d’un logement et à l’obtention du PTZ, le DPE devrait être bientôt amélioré. Cette décision fait suite au tollé qu’a provoqué une enquête d’UFC Que Choisir démontrant le manque de fiabilité des diagnostics pratiqués. Détails.

Le diagnostic de performance énergétique bientôt amélioréLa ministre de l’écologie et le secrétaire d’État au logement ont annoncé lors de la journée du Conseil de l’habitat du 22 mars que le diagnostic de performance énergétique devrait être bientôt amélioré. Le DPE dont la réalisation est devenue obligatoire depuis 2006 et l’affichage sur les annonces immobilières depuis le 1er janvier 2011, est en effet un diagnostic de poids dans la vente et la location des biens sur le marché immobilier français.

Manque de fiabilité et de transparence

Ce dernier était depuis quelques mois au centre d’une polémique portant sur la fiabilité et et la transparence de ses résultats, suite à la parution d’une enquête menée par UFC Que choisir soulignant des méthodes de calculs peut fiables. En effet selon l’étude menée par la célèbre association, un même bien, évalué par deux diagnostiqueurs différents pourrait obtenir des résultats différents. Le 16 mars dernier la fédération du diagnostic immobilier (FIDI) qui a signalé l’influence négative de certains DPE sur l’obtention des PTZ a émis une liste de proposition visant à l’amélioration de ce diagnostic. De leur côté les professionnel du diagnostic ont dénoncé les pression qu’ils subissaient de la part des propriétaires en vue d’obtenir les meilleurs plafonds du PTZ.

Meilleures méthode de calculs, contrôle et professionnalisation des diagnostiqueurs

Le gouvernement qui a prévu de revoir et de corriger sa copie aura finalement tenu compte des remous occasionnés dans les milieux immobiliers. Selon le ministère, les améliorations porteront sur les méthodes de calculs ainsi que sur les contrôle et la professionnalisation des diagnostiqueurs. Un groupe de travail réunissant pouvoirs publics et professionnel planche donc désormais sur les possibles améliorations de l’outil d’évaluation dont les améliorations devraient être présentée pour le 1er janvier 2012. Parmi les mesures suggérées par les professionnels,on devrait ainsi voir apparaître une annexe au DPE justifiant tous les paramètres confortant le classement du bien ainsi que leur source, de même que la mise à jour des prix de l’énergie- qui n’avait pas été actualisée depuis 2006 – servant de base au calcul de la consommation mesurée.

L.G.

Rappel: Le DPE est un diagnostic obligatoire rendant compte de la consommation énergétique et des émissions à effet de serre d’un logement à l’aide d’outils et de techniques de mesure permettant entre autre d’évaluer les déperditions thermiques. Le DPE classe les consommations et déperditions en fonction d’étiquettes allant de A à G, A représentant l’excellence énergétique (étiquette atteinte par certaines maisons passive) et G un logement énergivore.
Les résultats d’un DPE ne sanctionnent en rien le propriétaire et ce dernier n’est pas légalement tenu d’effectuer les travaux d’amélioration recommandés. Son prix varie entre 150 et 200 euros

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus