Accueil > Mes droits > Démarches légales > Le débroussaillage obligatoire, la meilleure protection des biens et des personnes

Le débroussaillage obligatoire, la meilleure protection des biens et des personnes

Dans plusieurs régions françaises, théâtres réguliers de spectaculaires et dévastateurs feux de forêts estivaux, le débroussaillage est obligatoire. Comment respecter cette mesure de protection ? Pourquoi faut-il débroussailler ? Qui prend en charge les travaux ? A quel type d’entreprise s’adresser ? Combien ça coûte ?

[pub]Vivre en milieu forestier attire de plus en plus d’adeptes du retour à la nature et présente de nombreux avantages. En contrepartie, ce choix impose certaines obligations, notamment dans les régions Provence Alpes Côte d’Azur, Poitou-Charentes, Aquitaine, Languedoc Roussillon, Corse, Midi Pyrénées, ainsi que les départements de l’Ardèche (07) et de la Drôme (26), où les feux de forêts se multiplient chaque été.

Pour réduire les risques et les conséquences des incendies, le législateur a édicté des règles simples regroupées dans la loi d’orientation sur la forêt de 2001 qui rend le débroussaillage (aussi appelé débroussaillement) obligatoire. Le Code Forestier définit le débroussaillement comme “l’ensemble des opérations dont l’objectif est de diminuer l’intensité et de limiter la propagation des incendies par la réduction des combustibles végétaux, en garantissant une rupture de la continuité du couvert végétal et en procédant à l’élagage des sujets maintenus et à l’élimination des rémanents de coupes”.

Le débroussaillage obligatoire, la meilleure protection des biens et des personnes“Ce débroussaillement concerne toutes les propriétés situées en forêt, dans les garrigues, ou entourées de plantations et la totalité des terrains, bâtis ou non, situés en zone urbaine ou dans les lotissements, terrains de camping et aires de stationnement caravanes”, explique Arnaud Kocur, du service de communication des pompiers du département du Var (83), avant de détailler les principales opérations à effectuer :

  • enlever les branches et les arbres morts ;
  • ramasser les feuilles et les herbes sèches 20 mètres autour des constructions et des installations ;
  • éloigner les houppiers (ensemble des branchages et feuillages d’un arbre ou d’un arbuste) à au moins 3 mètres des constructions ou installations ;
  • éloigner tous les houppiers de 3m les uns des autres ;
  • supprimer tous les arbustes entre les arbres maintenus ;
  • élagage des arbres maintenus (sur les 2/3 de leur hauteur), jusqu’à une hauteur minimum de 2,5m pour les sujets de plus de 4 mètres ;
  • dégager les voies d’accès sur une hauteur de 4m, pour assurer un gabarit minimum de passage de 4m : une obligation qui s’ajoute à celle du débroussaillement sur 10m de profondeur de part et d’autre de la voie d’accès à l’habitation ;
  • Couper à ras toutes les herbes.

Bref, c’est un chantier, pas un passe-temps pour jardiniers du dimanche. D’autant, rappelons-le, que le débroussaillage est une obligation, à la charge du propriétaire. S’il n’est pas effectué, l’impétrant s’expose à des poursuites judiciaires et des amendes. Sans compter que la commune, après l’avoir mis en demeure, procédera au débroussaillement et facturera la prestation par le biais des services fiscaux.

Le débroussaillage obligatoire, la meilleure protection des biens et des personnesLa zone à débroussailler est généralement de 50 mètres autour des habitations, une distance qui peut être portée à 100, voire 200m par arrêté préfectoral. “Qui plus est, le maire, en usant de son pouvoir de police, peut sur sa commune, repousser à maxima et non à minima cette distance”, précise le pompier. Chacun peut prendre connaissances dans le détail des règles en vigueur à la mairie de sa commune.

Pour effectuer un débroussaillage dans les règles de l’art, il est donc conseillé de s’adresser à une entreprise spécialisée, inscrite auprès du syndicat forestier. Jean Louis Lambertin, le gérant de ‘Jardins et paysages de la Nesque’, une entreprise située à Malemort du Comtat (84) et son équipe mettront aux normes un terrain d’une superficie d’environ 3.000m² dans un délai de 2 à 5 jours. Une prestation qui sera facturée 350 euros/jour.

La priorité : la protection des biens et des personnes

Le débroussaillage obligatoire, la meilleure protection des biens et des personnesToutes ces dispositions n’ont qu’un seul but : diminuer l’intensité du feu, en rompre la continuité verticale et horizontale et ralentir, voire stopper sa propagation. Autres avantages notables : la protection des biens et des personnes et la facilitation du travail des sapeurs pompiers lors de leurs interventions.

Selon Arnaud Kocur, le meilleur moment pour débroussailler reste “sans doute d’octobre à juin, comme je le fais personnellement chez moi”. “A partir de juin, on entre dans la période la plus critique pour les feux de forêt, il faut absolument que tout soit parfaitement débroussaillé, herbe rase. En juillet et août, période à risques météorologiques sévères (il y a du vent et il fait chaud), difficile d’intervenir, car il est interdit d’utiliser une machine à moteur en forêt, car si l’on touche une pierre, on provoque une étincelle qui peut enflammer très rapidement la végétation”, explique-t-il.

A la fin d’un débroussaillement, la destruction par le feu de la végétation coupée, qui ne doit pas rester près des habitations, est une opération également très réglementée. Elle n’est en effet permise qu’après une déclaration préalable en mairie, de février à fin mai, l’après midi, si le vent est inférieur à 40km/heure. Cette destruction doit se dérouler à plus de 200 mètres de la forêt, à proximité d’un point d’eau et sous la surveillance d’une personne qui doit rester présente jusqu’à la combustion complète des déchets végétaux. De juin à fin septembre, en période rouge, interdiction totale de brûler. Dans ce cas de figure, vous devrez faire appel à une société spécialisée qui procédera au broyage des déchets verts ou investir dans une broyeuse.

Le bon réflexe

Le débroussaillage obligatoire, la meilleure protection des biens et des personnesPour le pompier varois, en période estivale les particuliers doivent redoubler de vigilance : ne pas fumer ni organiser de barbecues en forêt. Il explique que les départs de feu se font très rarement près des maisons d’habitations, mais souvent en bordure de route ou sur des petits chemins. Ainsi, selon lui, le débroussaillement ne fait tant pas baisser le nombre des incendies qu’il constitue la meilleure protection des biens et des personnes en cas de feu de forêt.

Dans une telle éventualité, il invite les habitants à avoir le bon réflexe. : “En cas de départ de feu, restez cloisonnés chez vous et calfeutrez vous, les volets fermés après avoir rentré la réserve d’eau, les tuyaux et les bouteilles de gaz. Les gens sont en sécurité dans des habitations en dur, souvent en béton. L’agglo résiste au feu pendant 4 à 6 heures, alors qu’un feu de forêt qui part sur une habitation ne dure, au grand maximum, qu’un quart d’heure”, conclut-il. Etant entendu que le débroussaillage avait été fait dans les règles.

Commentaires

2


  • philippe Publié le

    tailler les haies

  • philippe Publié le

    taille de haies de laurier et de thuyas 120m

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus