Accueil > Mes droits > Crédit d'impôts > Réaliser ses travaux en 2012 en combinant aides et crédits d’impôts

Réaliser ses travaux en 2012 en combinant aides et crédits d’impôts

Le crédit d’impôt développement durable a continué de réduire ses taux pour l’année 2012. Si vous avez des travaux à lancer dans l’année, pas de panique pour autant: de nombreuses aides locales et régionales sont toujours disponibles. Certaines d’entre elles sont même cumulables avec le crédit d’impôt. Zoom sur ces enveloppes qui peuvent donner un coup de pouce bien utile!

Réaliser ses travaux en 2012 en combinant aides et crédits d’impôtsLa réduction des crédits d’impôt pour les travaux continue sur sa lancée en 2012. Une bonne raison pour se renseigner sur comment compléter cette aide par d’autres initiatives. Si le crédit d’impôt développement durable (CIDD) est l’aide pour les travaux la plus connue de ces derniers, il existe pour autant de nombreux autres dispositifs qui peuvent alléger le coût de votre investissement.

Crédit d’impôt + TVA réduite sur les travaux

Une des premières aides cumulable avec le crédit d’impôt la TVA à taux réduit s’applique sur les travaux d’isolation thermique, de régulation du chauffage, de changement de chaudière, d’installation d’un chauffage au bois, d’installation d’un chauffage ou d’un chauffe-eau solaire, d’installation d’une pompe à chaleur . Cette dernière a également connu un coup de rabot en novembre 2011, son taux initial de 5,5% est passé à 7%, toutefois le taux de TVA réduit est toujours cumulable avec le crédit d’impôt et s’applique que vous soyez propriétaire occupant, bailleur ou même locataire.

Crédit d’impôt + Eco PTZ

Réaliser ses travaux en 2012 en combinant aides et crédits d’impôtsAprès avoir été supprimée en 2011, le cumul de l’éco-prêt à taux zéro et du crédit d’impôt est de nouveau possible à partir du 1er janvier 2012. La suppression de ce cumul en 2011 aurait fortement impacté l’attrait des particuliers pour les grosses rénovations. Rappelons que l’éco-prêt à taux zéro permet de financer les travaux d’économie d’énergie et les éventuels frais induits par ces travaux. Ce dernier porte sur des bouquets de travaux et son montant est conditionné selon le nombre de travaux du bouquet. Le montant de l’éco-PTZ peut atteindre 30.000 euros que vous devrez rembourser, sans intérêt, sur une période de 10 ans. A savoir, l’éco-PTZ sera bientôt étendu aux syndicats de copropriété. Selon le site de l’express, “cette possibilité entrera en œuvre dès le vote de la proposition de loi Warsmann en février 2012, celle-ci prévoyant la possibilité pour les syndicats de contracter des emprunts.”

Crédit d’impôt + Aides de l’ANAH

Réaliser ses travaux en 2012 en combinant aides et crédits d’impôtsL’agence nationale de l’habitat (ANAH) propose un panel d’aides à destination des particuliers . A savoir toutefois les aides sont conditionnées par un plafond de ressources fixé en fonction du nombre d’habitant par logement. Si vous rentrez dans ce cadre, les aides varieront entre 20 et 40% du montant des travaux selon les OPAH et à condition qu’il n’excède pas un plafond de ressource de 13.000€HT. Les aides de l’ANAH sont cumulables avec le crédit d’impôt cependant ce dernier sera calculé sur la somme de l’investissement à votre charge une fois les aides de l’ANAH déduites. Pour plus de renseignements rendez-vous sur le site de l’ANAH.

Crédit d’impôt + Aides des collectivité locales

Réaliser ses travaux en 2012 en combinant aides et crédits d’impôtsLes collectivités locales octroient des aides pour certains types de travaux dans le cadre de leur plan climat afin d’encourager l’installation d’énergies renouvelables. Ces aides concernent de nombreux postes de travaux comme l’installation de chauffage solaire, ou le remplacement d’un système de chauffage par un chauffage au bois. Ces aides locales (parfois régionales et même municipales) se présentent pour la plupart sous forme de chèque au montant fixe. Il peuvent éventuellement venir s’ajouter aux crédits d’impôt pour réduire votre investissement. A noter ces aides portent généralement sur la main d’œuvre et leur demande devra avoir été effectuée avant l’installation. Renseignez-vous auprès de votre région ou auprès d’organismes comme Enerplan, le CLER,ou l’Espace Info Energie de votre région.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus