Accueil > Mes droits > Crédit d'impôts > Réduction des crédits d’impôts: quelles conséquences pour les particuliers?

Réduction des crédits d’impôts: quelles conséquences pour les particuliers?

Chaudières à condensation, isolation, pompes à chaleur… de nombreux travaux et équipements ont vu leur taux de crédit d’impôt largement diminué par la loi des finances 2010. Patrick Liébus, 1er Vice-président de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) analyse les conséquences de ces nouvelles mesures fiscales pour les particuliers et les artisans.

Réduction des crédits d’impôts: quelles conséquences pour les particuliers?Travaux.com: De nombreuses réductions de crédit d’impôts concernant les travaux ont été validées par La loi des finances 2010. Cela va-t-il changer la façon de travailler des artisans?

Patrick Liébus: A partir du moment où l’on touche au crédit d’impôt cela va forcément influencer le marché. On peut donc prévoir une baisse de l’activité dans les domaines dont le crédit a été réduit. Pour les entreprises qui vont être écartées, il va falloir qu’ils offrent des prestations complémentaires qui vont permettre d’obtenir des économies d’énergie. Les artisans vont devoir jouer un rôle décuplé de conseil et s’entourer de collègues qui ont des compétences dans d’autres domaines pour travailler ensemble.

Travaux.com: Certains secteurs sortent clairement défavorisés à l’issue du vote de la loi des finances, y- a-t-il eu une volonté d’écarter certains travaux?
P.L: Certains secteurs peuvent en effet se sentir mis à l’écart. Mais chaque profession aura son rôle à jouer. Certains pourraient ne pas se sentir concernés mais ils le seront parce que leur intervention viendra comme je le disais précédemment en complémentarité. Personne ne sera réellement tenu à l’écart car leur intervention viendra apporter des résultats aux clients.

[pub]Travaux.com: Ces nouvelles mesures en termes de crédits d’impôts sont-elles selon vous favorables aux particuliers?
P.L: Le fait d’aller vers une réduction peu donner à première vue un message négatif. En tant que professionnels on peut se poser des questions aussi et comprendre que les particuliers aient peur de voir les choses changer aussi vite d’une année à l’autre. On a vu certains paramètres bouger, maintenant il faut aussi que les clients réagissent en se disant que ce qu’ils font n’est pas seulement un acte économique mais aussi un acte citoyen. D’un autre côté certaines mesures déjà instaurée par le gouvernement restent en place…

Réduction des crédits d’impôts: quelles conséquences pour les particuliers?Travaux.com: Vous faites allusion à l’Eco Prêt à taux zéro…
P.L: Oui. L’éco prêt à taux zéro est un véritable levier économique qui arrive au bon moment. C’est très incitatif pour les particuliers et cela permet d’enclencher le processus de travaux. Bien-sûr le prêt ne va pas suffire pour tout réaliser. Mais encore une fois le rôle de l’artisan sera essentiel, il devra informer les clients sur l’existence de ces prêts et l’accompagner pour l’aider à les obtenir.

Travaux.com: Pour en revenir aux crédits d’impôts, croyez-vous que la suppression de certains d’entre eux, comme sur les chaudières à condensation par exemple va pousser les fabricants à baisser les prix?
P.L: Oui cela pourrait s’envisager. A contrario, il y a un autre point sur lequel être vigilant et la CAPEB avait déjà attitré l’attention du ministère à ce sujet. Il s’agit de « l’effet d’aubaine » qui peut accompagner certaines mesures fiscales. Lorsque vous pratiquez des crédits d’impôt importants, il faut contrôler en même temps que les professionnels n’en profitent pas pour augmenter le coût de leur matériel.

Travaux.com: Un conseil pour éviter aux particuliers de tomber dans « l’effet d’aubaine » pratiqué par certains artisans peu scrupuleux ?
P.L: La meilleure chose pour les particuliers c’est de passer par des entreprises de proximité ou avec lesquelles ils ont déjà travaillé. Aller également vers des professionnels de plus en plus formés et compétents qui ajouteront une plus value à la mise en œuvre.

Propos recueillis par Laura Guien

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus