Accueil > Déco > Coups de coeur produits > K-System : une protection rapide et innovante contre les inondations

K-System : une protection rapide et innovante contre les inondations

Les crues se sont multipliées en France, moins à cause de la nature d’ailleurs que de l’urbanisation excessive. Plusieurs millions de personnes en France sont concernés. Pour protéger les habitations à risques, la société Bauer-IBS a développé un système de barrage d’urgence facile à poser et capable de retenir de grandes quantités d’eau. Présentation.

K-System : une protection rapide et innovante contre les inondationsUne des hantises pour de nombreux propriétaires situés à proximité d’une rivière ou d’un fleuve est, en cas d’intempéries, de voir sa maison touchée par une inondation. La détresse des victimes des crues dans le sud de la France en 2002 et 2003, ainsi que dans la Somme en 2002 ou encore les impressionnantes inondations qui ont touché le centre-ville de Prague, en République Tchèque, pendant l’été 2002, restent dans les mémoires. De même, ont marqué les esprits pendant ces catastrophes naturelles les images de batailles contre les flots par les services de secours, empilant sacs de sable ou de terre pour protéger les derniers carrés d’habitations encore au sec.

[pub]Or, même des digues de sable sont des protections bien précaires contre la nature en colère. Il existe pourtant des solutions rapides, efficaces et innovantes permettant de retenir l’eau. Fabricant de barrages d’urgence en kit sous formes de panneaux en aluminium étanches, la société allemande Bauer-IBS a justement sorti un nouveau type de barrière anti-inondations, baptisé ‘K-System’, s’adressant aussi bien aux particuliers qu’aux services de secours et d’équipement.

K-System : une protection rapide et innovante contre les inondationsContrairement aux autres modèles proposés par l’entreprise, des barrages perpendiculaires au sol, le modèle ‘K-System’ propose une barrière qui forme un angle de 45 degrés avec le sol. Pourquoi ? «C’est la disposition la plus simple pour retenir l’eau», explique Caroline Forner, responsable de Bauer-IBS pour la France. «En fait, nous adaptons les mesures prises quand les secours forment des digues avec des sacs. Ils forment également un barrage avec un angle de 45°». Sauf que cette fois, la barrière est en acier ou en aluminium.

Là où le produit devient particulièrement intéressant, est que, en quelque sorte, ‘K-system’ retourne la force de la nature contre elle-même avec une règle élémentaire utilisée dans la construction hydraulique. «L’eau de la crue appuie sur la paroi et la pression engendrée crée une force ‘auto-bloquante’», poursuit Caroline Forner. Du coup, plus besoin de prévoir, en plus du barrage, des fondations pour le fixer. Il se pose à même sur le sol. Ce qui permet de l’installer en urgence avec du personnel moindre.

K-System : une protection rapide et innovante contre les inondationsL’installation en soi n’est d’ailleurs pas une difficulté. Le système se présente sous forme de panneaux composés de deux glissières obliques entre lesquelles s’empilent des poutres étanches. Chaque panneau a une longueur de 2, 50 mètres pour une hauteur de protection s’élevant entre 55 centimètres et 1,50 m. «Chaque panneau se monte en dix minutes», affirme la responsable de chez Bauer-IBS. Le propriétaire a presque le temps de monter sa barrière et de voir le fleuve déborder. Enfin, une fois les intempéries passées, la digue se démonte tout aussi facilement.

En vente depuis le mois d’avril 2004, ‘K-System’ de Bauer-IBS doit encore subir son baptême du feu. Les responsables de la société sont quant à eux confiants qu’il trouvera son public aussi bien chez les particuliers qu’auprès des collectivités locales.

Car, selon l’Institut français de l’environnement (IFEN), il s’agit moins d’un changement climatique que de la transformation du paysage en France, plus propice aux crues, qui a entraîné la multiplication des inondations ces dernières années. Dans son étude sur les inondations rendues publiques à la fin du mois de juillet 2004, l’organisme dépendant du ministère de l’Ecologie estime que les chutes de pluies en France ne devraient que faiblement augmenter à l’avenir, sauf pour la région Ouest où la pluviométrie en hiver pourrait doubler.

En revanche, l’IFEN met plutôt en cause la baisse du nombre de forêts, la diminution en superficie des prairies et l’urbanisation des zones inondables. Les premières limitent pourtant les risques, la troisième les amplifie. Est également mis sur le banc des accusés le remembrement des paysages ruraux, laissant se développer des terrains nus. Ceux-ci favorisent également le ruissellement de l’eau.

Conséquences : près de 800.000 personnes vivant près de la Seine sont sujettes à risque. De même, 384.000 habitants de la seule région Languedoc-Roussillon vivent en zone inondable, dont 321.000 dans les zones à risque fort à très fort (hauteur d’eau supérieure à 1 m). Bref, en cas de coup dur, les occasions de recourir à l’innovation de Bauer-IBS ne devraient pas manquer.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus