Accueil > Travaux > Construction bois > Une maison positive ossature bois bardage tuiles à Chevigney-sur-l’Ognon

Une maison positive ossature bois bardage tuiles à Chevigney-sur-l’Ognon

Voici l’une des maisons basse consommation les plus abouties construites en Franche-Comté. Il s’agit du premier projet certifié BBC Effinergie dans la région.

Une maison positive ossature bois bardage tuiles à Chevigney-sur-l’OgnonDès le point de départ de son projet de construction, Jean-Marc Boisson souhaitait une maison très bien isolée afin de limiter les besoins en chauffage.

Il s’est tourné vers le cabinet d’architecture Allier-Myotte pour la conception de sa maison idéale. La construction est faite par les Maisons Helies.
Jean-Marc Boisson s’est également appuyé sur l’association AJENA qui a accompagné le projet, a réalisé des animations ( test d’étanchéité à l’air, inauguration), et a aidé à la certification.


Très poussé, le projet a été l’un des huit lauréats de l’appel à projets Effinergie lancé par le conseil régional de Franche-Comté.
La région a participé à hauteur de 10 000 € pour les études et l’investissement, et l’ADEME a également subventionné ce projet du même montant.

Une maison positive ossature bois bardage tuiles à Chevigney-sur-l’OgnonTrès compacte, la maison est ouverte au maximum côté sud, qui représente 78% des vitrages ! L’ensemble des menuiseries en bois et aluminium fait appel à du triple vitrage peu émissif à gaz argon.
Les ouvertures sont munies de stores brise soleil.

Il s’agit d’une maison à ossature bois, avec 15 cm de laine minérale entre l’ossature, 10 cm en couches croisées côté intérieur, un vide technique et 7 cm de carreaux de plâtre.
L’ossature repose sur une dalle en béton isolée avec 24 cm de polystyrène extrudé.

Comme toute maison BBC, la perméabilité à l’air est très importante. Un film pare-vapeur hygro-régulant limite les pertes par infiltration.

Une maison positive ossature bois bardage tuiles à Chevigney-sur-l’OgnonLa ventilation double flux est couplée à un puits canadien. L’air extérieur de renouvellement circule dans un réseau enterré afin de se tempérer avant d’entrer dans le circuit de VMC.
L’été, ce puits canadien devient puits provençal: l’air extérieur rafraîchi lors de son passage souterrain réduit la température intérieure de la maison.
Pour l’eau chaude sanitaire, 27 m2 de tuiles solaires photovoltaïques alimentent le ballon électro-solaire. La production étant supérieure à la consommation, la maison devient les jours de beau temps une maison à énergie positive !

Côté style, la maison de Jean-Marc Boisson est très contemporaine avec un bardage tuiles, une toiture végétalisée, et une pergola.
Sur le toit, cette présence d’éléments végétaux participe à la réduction de l’incidence du rayonnement solaire sur les parois.

Cette maison est citoyenne, puisqu’elle ne propose “que” 110 m2 habitables mais devance de loin les réglementations thermiques en vigueur. La consommation d’énergie est cinq fois plus faible qu’une maison aux normes RT2005.
Avec un DPE classé A de 49 KW ep/m2/ an, et une production d’électricité qui la rend positive, la maison de Jean-Marc Boisson est un exemple à suivre !

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus