Accueil > Travaux > Construction > Plan de maison : une maison d’architecte à 80.000 euros

Plan de maison : une maison d’architecte à 80.000 euros

C’est le pari réussi de Christophe Hébert, un jeune architecte, et Philippe Greslé, un ingénieur en études de prix, qui démontrent ainsi que ce n’est pas le matériau mais bien l’architecte qui permet de réaliser de substantielles économies sans pour autant renoncer à la qualité technique et architecturale. Explications des intéressés.

Plan de maison : une maison d’architecte à 80.000 eurosCommentaires de Christophe Hébert et de Philippe Greslé, Architectes.

“Construire sur pilotis est l’un des intérêts d’une maison en bois car elle peut reposer sur des fondations légères et ainsi permettre une adaptation sur n’importe quelle pente de terrain. Certes il n’y a pas de sous-sol mais cela représente autant d’économies. De plus, d’un point de vue architectural, les pilotis offrent un effet de décollement intéressant. Ainsi, ce qui au départ n’est qu’une boîte assez basique entretient un rapport dynamique avec le sol et le ciel. De cette façon, on allie une manière somme toute classique de travailler l’architecture tout en le reliant à un mode de construction plus économique.

 
[pub]Pour éviter les effets de ‘boîte’, la maison ne représente pas une forme rectangulaire parfaite, le toit terrasse planté participant aussi de cette intention, au-delà même de ses aspects intéressants d’un point de vue isolation et économies d’énergies. Il convient de noter enfin qu’une maison en bois, parce qu’elle oblige à travailler tous les détails en amont afin d’organiser la préfabrication, est peu susceptible de malfaçons, une sécurité appréciable pour le client.

Plan de maison : une maison d’architecte à 80.000 eurosJ’ai travaillé sur ce projet virtuel de concert avec Philippe Greslé, ingénieur en études de prix qui dispose par ailleurs d’une très bonne expérience de chantier. Il s’agit à ce titre d’une oeuvre conjointe car cette collaboration nous a permis d’inscrire les notions de prix dans la conception, le principe de notre démarche étant de proposer une maison ‘astucieuse’ premier budget ou, dit autrement, chercher à faire du grand dans du petit. Ainsi la notion de ‘galerie’ nous a permis de ne pas faire de couloir ou de dégagement. En optimisant la notion de circulation, cette galerie est devenue habitable (un petit bureau), offre des espaces de rangement et nous a permis de faire une grande pièce séjour + cuisine de 40 m², ce qui n’est pas mal pour une maison imaginée sur une base de 70 m² habitables. La chambre des parents fait 12 m², celle des enfants 10 m², ce qui reste de bonne dimension pour des chambres.

Selon le même principe nous avons mis les toilettes dans la salle de bains. Cela semble anecdotique, ce n’est pas le cas. En effet, cette configuration rend cette pièce parfaitement accessible aux handicapés, par exemple, et permet de limiter le nombre de cloisons. Au final, on donne le sentiment d’une maison beaucoup plus grande que ne peux le laisser penser la seule mention de 70m².

D’un point de vue technique, nous avons d’abord modélisé les panneaux bois sur ordinateur et ce sont ces panneaux préfabriqués qui déterminent les surfaces et dimensions des espaces. Ensuite, nous avons découvert que nous pouvions insérer les vitrages dans des panneaux préfabriqués de type “modules de garage”. Puisqu’il s’agit là d’éléments industriels utilisant des systèmes parfaitement éprouvés, nous n’avions pas besoin de faire appel à un ingénieur structure ou un bureau d’étude et nous réalisons ainsi de nouvelles économies.

Par ailleurs, nous nous sommes appuyés sur un dernier principe que permet l’usage du bois, c’est-à-dire concevoir des panneaux offrant des finitions standardisées différentes sur chaque face. Ainsi, nous proposons une paroi de type Fermacell (plâtre) côté salon mais conservons un aspect bois brut pour la chambre. L’économie réside alors dans le fait qu’il n’y a pas besoin de faire deux fois du plâtre. De même la finition intérieure des plafonds est assurée par la sous-face du toit. Là encore ces économies procèdent d’une intention architecturale. A l’extérieur, des panneaux de bardage, qui peuvent être orientés comme on l’entend, assurent l’isolation thermique.

Ne nous restaient plus qu’à chiffrer précisément la maison en fonction de ses attributs et des principes sur lesquels nous nous sommes appuyés. Le résultat n’est en rien virtuel puisque nous avons fait le tour des industriels pour obtenir le prix des panneaux et de tous les composants de la maison. Nous nous sommes aperçu à cette occasion qu’il n’est pas toujours aisé de trouver des entreprises. Nous avons par ailleurs visualisé le chantier en 3D à partir de nos expériences respectives afin d’anticiper de façon la plus précise possible les aléas du chantier. Nous sommes arrivés au final à un prix de 80.000 euros (HT), honoraires d’architecte compris.

Il faut également garder à l’esprit que notre intention était bien de concevoir une maison d’architecte “premier prix” ; nous avons donc conçu cette maison de façon à ce qu’elle puisse facilement être plus tard agrandie, tant verticalement qu’horizontalement. Enfin cette maison telle que présentée ici n’est pas une maison type mais une base de discussion avec un client éventuel, qui comprenant mieux peut-être le travail tant conceptuel que technique de l’architecte, va pouvoir ainsi participer à la conception de sa propre maison à partir de ces principes”.

Propos recueillis par Christophe Leray

En savoir plus : http://archetyp.online.fr/

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus