Accueil > Travaux > Construction > Gaz, électricité: le gouvernement gèle et plafonne les augmentations

Gaz, électricité: le gouvernement gèle et plafonne les augmentations

En un an, le budget énergie des français a connu une augmentation de 15%. Le gouvernement qui a décidé de se centrer sur des problématiques économiques et sociales en vue des élections de 2012 a dévoilé mardi 5 avril, des mesures visant à stabiliser et plafonner la hausse du gaz et de l’électricité. Précisions.

Gaz, électricité: le gouvernement gèle et plafonne les augmentationsDébut avril 2011, le prix du gaz a encore grimpé de 5.8% portant à plus de 20% l’augmentation de cette énergie fossile en un an. Du côté de l’électricité, les tarifs qui avaient enregistré leur plus forte hausse depuis 2003 lors de l’été dernier, connaissent une augmentation de 3% depuis le début 2011. La raison? Le financement, entre autre, du photovoltaïque dans le cadre contribution au service public de l’électricité (CSPE).
Suite à l’annonce de cette vague d’augmentations, le gouvernement, faute de faire marche arrière semble finalement vouloir s’imposer des gardes fous, avec l’annonce de nouvelles mesures le mardi 5 avril dernier.

Gaz: des tarifs plafonnés

Si l’augmentation de 5.8% de début avril est maintenue pour le gaz, François Baroin, porte-parole du gouvernement et ministre du Budget, a déclaré sur France 2 en début de semaine :”Le gouvernement a décidé de geler l’augmentation du gaz au moins pour l’année qui vient”. De quoi contredire une précédente annonce qui laissait craindre une nouvelle augmentation du gaz de 7.8% en juillet. Information confirmée par Matignon dans un communiqué: “Le Premier ministre a décidé que l’augmentation du prix du gaz qui aurait dû intervenir au 1er juillet n’aura pas lieu”. D’autre part, une nouvelle grille tarifaire devrait être élaborée par les ministres de l’économie et de l’énergie et le contrat de service public qui lie GDF Suez devrait être revu pour être plus favorable au consommateur.

Électricité: Limitation des prix

[pub]Autre mesure régulant le prix des énergies, le gouvernement a également déclaré qu’il limiterait l’augmentation des tarifs de l’électricité à 2.9% jusqu’aux prochaines élections de 2012. La facture qui connait depuis 1 an une augmentation de 6.4% ne sera donc que 2.9% plus chère. L’augmentation est prévue pour le 1er juillet. Le ministre de l’énergie Eric Besson, s’est justifié sur RMC: “Nous ne pouvions pas faire moins, sauf à aggraver la situation d’EDF”. Interrogé au sujet des tarifs pour l’année 2012, ce dernier a affirmé “entre le 1er juillet 2011 et le 1er juillet 2012, il n’y aura pas d’autre augmentation”. Toutefois passé le 1er juillet 2012, on peut imaginer que l’augmentation se poursuivra à un rythme au moins égal, information validée par Éric Besson.

Du côté des associations, on salue les mesures du gouvernement sans perdre son sens critique.”On ne peut que se réjouir qu’il n’y ait pas de hausse de prix au 1er juillet a réagi Caroline Keller, de l’association UFC Que Choisir au sujet du gel des prix du gaz. Seulement, ça arrive un peu tard, c’est au 1er avril que cette décision aurait dû être prise.”

Voir notre article : Hausse du prix du gaz : Comment réaliser des économies?

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus