Accueil > Travaux > Construction > Une manufacture royale rénovée par un couple

Une manufacture royale rénovée par un couple

Voilà un couple qui n’a pas peur des travaux : ils sont propriétaires de la Manufacture Royale de Bains-les-Bains ! Château, chapelle, ferblanterie, logements d’ouvriers, auberge, centre équestre : le domaine est immense, et les travaux de rénovation sont nombreux…

Une manufacture royale rénovée par un coupleMartine et François Cornevaux sont mariés depuis 37 ans, et ils partagent une passion peu commune : la sauvegarde du patrimoine. Après avoir restauré un château, ils ont décidé de passer à l’étape supérieure avec une Manufacture royale de 20 hectares et 17000 mètres carré de bâti. Martine nous raconte :
“On l’a rachetée en octobre 2004 à la famille Chavane, descendants du baron Falatieu, car nous sommes passionnés par la réhabilitation du patrimoine.
Nous avons un cahier des charges : on ne rachète que des lieux à l’abandon. Ce qu’on adore c’est camper dedans, ne pas avoir de chauffage.
Quand tout commence à être beau (comme avec le château St Leopold de Lunéville) ça ne nous plaît plus.

Une manufacture royale rénovée par un coupleIci le site est complet avec une ferblanterie fondée par ordonnance royale en 1733. L’activité industrielle a fonctionné jusqu’en 1953. François a été séduit par le château et la chapelle. On a eu 2 ans et demi de galère, pour tout nettoyer, on bossait tous les week-ends. On a déblayé 300 tonnes de gravats dans la cour du château avec un gros engin.
La seule chose qu’on n’a pas faite nous-mêmes, ce sont les enduits du château car il fallait un échafaudage de 15 mètres, et le site classé imposait le recours à une entreprise agréée par les Architectes des Bâtiments de France.

Une manufacture royale rénovée par un coupleFrançois se charge de l’électricité, du gros oeuvre, des plafonds, du carrelage, et de la plomberie.
Moi je fais tout ce qui est peinture, décapage de bois, papier peint, nettoyage de pierres et tout ce qui est esprit déco. Mon père m’a appris à retapisser les fauteuils, je fais les salles de ventes, les brocantes, avec la récup cela permet de refaire une déco d’époque, pièce par pièce.

Dans la partie basse du domaine, on fait du locatif. On a réhabilité tous les appartements les uns après les autres. Comme un petit moulin 4 pièces où on a refait les enduits, le chauffage, le parquet…
Les appartements d’ouvriers font 80-90 m2 en moyenne. Actuellement on a 13 familles qui y habitent.

Une manufacture royale rénovée par un coupleDans le château on a créé des chambres d’hôtes. La plus grande est une suite de 200 m2 avec cuisine !
Nous avons créé des gîtes dans les petites maisons. Ce sont des gîtes à thème comme le gîte jardin, avec les graines, les outils. Autre gîte avec la plus grande bachelière de France. C’est une énorme maison de maître avec deux gîtes dedans.
Par gîte on a 12% du conseil général et 12% du conseil régional. Cette aide est accordée à tout le monde, et il s’agit de la seule aide financière que l’on ait obtenue pour l’ensemble des travaux de rénovation.

Actuellement on est en train de réhabiliter une auberge en un gîte pour les randonneurs avec 15 lits.

Une manufacture royale rénovée par un coupleOn a pris un risque par la taille, on a refait la zinguerie du château mais pas la toiture. 200 tuiles ont déjà été changées, François colmate les fuites. La toiture a 120 ans ! On ne trouve plus de tuiles d’époque, on va devoir refaire l’intégralité en faisant appel à des professionnels.

Dans le château le chauffage est assuré par une chaudière à bois, mais cela impose d’être toujours présent.
Nous avons aussi des fourneaux dans les pièces de réception, et une chaudière à gaz.

Au total la surface habitable du château pourrait représenter 1700 m2 avec ses 32 pièces. Nous en occupons seulement un quart actuellement ! Le deuxième étage n’est pas refait, mais c’est en projet quand la nouvelle toiture sera en place. »

Une manufacture royale rénovée par un coupleEn parallèle du chantier, Martine et François font visiter les lieux et les ouvrent au public avec de nombreuses manifestations.
Cette activité plaît beaucoup à Martine qui est attachée de presse :
“Le hasard a fait qu’on a réalisé beaucoup de partenariats. Le film « Indigènes » a été en partie tourné dans les ateliers : ils ont refait les fenêtres qui étaient absentes !
Les ateliers ont ainsi servi de décors pendant 4 mois pour toutes les scènes d’intérieurs du film.”

Au bout de six années de travaux intensifs, Martine et François s’estiment à mi-parcours. Ils réfléchissent déjà au projet suivant : il sera situé bien plus au sud, mais rien n’est encore décidé !

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus