Accueil > Travaux > Construction > Le parpaing bois, enfin une vraie bonne idée écologique

Le parpaing bois, enfin une vraie bonne idée écologique

On connaissait les maisons en bois, qui présentent de nombreux avantages. Aujourd’hui, un nouveau concept de construction écologique commence à se développer. Rien à voir avec les modèles de maisons traditionnelles en bois : pas de poteau poutre, ni de longs rondins, type chalets de montagne. Ici, on n’utilise que des BVB, l’appellation des parpaings en… bois !

Le parpaing bois, enfin une vraie bonne idée écologiquePour construire une maison avec ce nouveau matériau, une scie, une visseuse et un ciseau à bois suffisent. Simplicité et rapidité d’exécution pour un chantier propre où le bois, qui permet d’édifier un véritable habitat naturel, met au profit des occupants de la maison ses spécificités qui améliorent notablement la qualité de la vie quotidienne.

L’origine du concept remonte à la tempête qui a parcouru la France en 1999. C’est à cette époque que Jacques Sous a l’idée d’exploiter le bois des arbres abattus par la tornade. En novembre 2002, après avoir fignolé et soumis son produit à une batterie de tests et d’analyses prouvant sa compatibilité à être utilisé comme matériau de construction, il protége sa découverte par un brevet d’invention déposé auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) avant de la commercialiser à partir de la société Kallisté Eco Forêt, située à Prunelli di Fiumorbo, en Corse (20) et de distributeurs régionaux.

[pub]Thomas Bertier, le gérant de TB distribution, un négociant en matériaux écologiques, installé à Montargis (45), qui commercialise, sous licence d’exploitation, le parpaing bois dans 37 départements du nord de la France présente le produit : “Il s’agit de petits madriers en bois massif, de 50cm de longueur et d’épaisseur de 19 ou 14cm, avec une hauteur utile de 8,5cm”.

L’essence choisie, souvent le pin Douglas, est une variété que l’on trouve dans les forêts françaises et belges (peu d’énergie dépensée pour son transport). La partie du bois nécessaire aux parpaings est prélevée dans le duramen (bois parfait ou de coeur qui constitue la partie centrale de l’arbre) purgé d’aubier (bois tendre de la périphérie du tronc, souvent attaqué par les parasites).

“Le BVB est un produit court (à l’exception des linteaux pour les ouvertures, livrés aux mesures des clients). Une petite taille qui oblige à couper les fibres du bois, libérant ainsi les tensions naturelles, ce qui a pour effet d’éviter au maximum les déformations. En phase finale, le parpaing est étuvé pour l’amener à une hygrométrie de 14%, avant d’être livré prêt à l’emploi”, détaille M. Bertier.

Le parpaing bois, enfin une vraie bonne idée écologiqueLes parpaings bois, à l’instar des parpaings béton, s’empilent, en quinconce, les uns sur les autres ; seul le mode de fixation diffère. Le BVB, façonné sur ses quatre faces, comporte deux boudins (en demi cercle) sur sa partie supérieure, deux cannelures (également en demi cercle sur sa partie inférieure et des embrèvements aux extrémités qui garantissent un assemblage hermétique, encore renforcé par un clouage ou un vissage final (4 points de fixation pour chaque parpaing).

Des aménagements qui, selon Hans Rousseau, le responsable de l’entreprise TCR Bâtiment sise à Fresnay le Gilmer (28) qui, en un peu plus d’un an, a construit deux maisons et réalisé une vingtaine d’agrandissements “expliquent le principal avantage du parpaing bois : la facilité et la rapidité de la mise en oeuvre”.

M. Bertier préfère souligner en priorité l’efficacité du système de mise en oeuvre : “le mètre linéaire de parpaings bois posé se suffit à lui-même. Inutile de rajouter la moindre isolation intérieure ou extérieure, à l’inverse des systèmes de construction ‘béton’. Techniquement, le BVB se suffit à lui-même. Avec le temps, il va dorer, argenter, puis griser. Après, c’est une question de goût ; si l’on veut modifier ce look naturel, on peut mettre une peinture ou un vernis décoratif”.

Un vrai lego

Le parpaing bois, enfin une vraie bonne idée écologiquePour définir la simplicité de montage des parpaings bois, les spécialistes consultés emploient le même terme : le lego. Sur une chape en béton et des fondations traditionnelles qui pourra être moins importante (le parpaing bois étant 6 fois plus léger que le béton) ou sur des pilotis avec un plancher bois, on démarrera l’édification des murs sur une lisse basse en bois, plane et rectiligne, d’épaisseur adaptée à la largeur des parpaings bois. Sur cette lisse isolée de l’humidité fixée à la dalle au moyen de chevilles, on pourra alors faire glisser les BVB qui seront ensuite vissés ou cloués en quinconce. Même procédé pour les cloisons, avec des parpaings de 14cm d’épaisseur. La réalisation des angles chaînés obligera à meuler les boudins sur la partie de l’assemblage.

“Un monteur expérimenté peut poser de 2 à 3m² à l’heure”, assure M. Bertier tandis que son confrère du département de l’Eure-et-Loir “livre logiquement une maison de 100m² en trois mois”. Pas de temps de séchage des matériaux, la maison en parpaings bois terminée, on peut l’habiter sans délai.

Le parpaing bois, enfin une vraie bonne idée écologiqueSi le m² de BVB est facturé de 140 à 160 euros, soit un tarif légèrement supérieur à celui du parpaing béton, le coût total d’une maison terminée “serait, selon certaines études, inférieure de 10 à 15% à celui d’une maison traditionnelle béton”, affirme Thomas Bertier. “Il faut en effet considérer que l’on est au même niveau de budget mais qu’il n’y a pas besoin de prévoir une isolation supplémentaire, matériau et main d’oeuvre”, dit-il.

Très facile à manipuler de par sa légèreté (1,5kg pour le BVB pour 4kg pour l’équivalent béton) qui n’altère en rien sa solidité et sa résistance, il se monte et se démonte aussi parfaitement et convient parfaitement dans le cas d’agrandissement (construction d’une pièce supplémentaire ou d’un garage).

Le parpaing bois, enfin une vraie bonne idée écologiqueSi les nouvelles directives européennes vous permettent de construire votre maison en BVB sur tout le territoire, il vous faudra cependant respecter le PLU en vigueur sur votre commune et vous plier aux recommandations éventuelles des architectes des bâtiments de France (ABF) si vous envisagez d’élire domicile dans un site classé. Mêmes remarques pour la toiture, votre structure pouvant supporter tous les types (ardoises, tuiles ou autres) acceptés par les réglementations locales.

Une maison en parpaings bois bénéficie de tous les atouts promis par le bois :

  • isolant naturel par excellence (12 fois plus isolant que le béton et 400 fois plus que l’acier) ;
  • résistance naturelle au feu et à l’humidité ;
  • forte inertie thermique qui permet de réchauffer rapidement l’intérieur même après une très longue période d’inoccupation ;
  • plus faible radioactivité de tous les matériaux de construction ;
  • ne génère aucune électricité statique.

Enfin, ultime avantage écologique rappelé par M. Bertier : si le bois reste un produit complètement renouvelable, “on peut ainsi protéger, aujourd’hui, le bien être des générations futures. En effet, construire une maison en BVB nécessite 30m3 de bois. Sur la même parcelle où vous avez prélevé les arbres nécessaires à la construction, vous pouvez renouveler l’opération 25 ans plus tard sans occasionner une déforestation supplémentaire. Ce nouveau prélèvement servant à construire une autre maison estampillée parpaings bois pour vos enfants”.

Christophe Leray

Commentaires

2


  • andal Publié le

    Bonjour,
    je me pose la question des passages de câbles électrique et de leur raccordement aux prises et interrupteur.
    faut il anticiper précisément les emplacements et percez les blocs de bois de haut en bas pour ne pas avoir de gaine apparente?

  • andal Publié le

    Bonjour,
    je me pose la question des passages de câbles électriques et de leur raccordement aux prises et interrupteurs.
    Faut il anticiper précisément les emplacements et percez les blocs de bois de haut en bas pour ne pas avoir de gaine apparente?

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus