Accueil > Travaux > Construction écologique > Des logements collectifs passifs ossature bois dans les Vosges

Des logements collectifs passifs ossature bois dans les Vosges

L’isolation paille avec une ossature bois est une possibilité d’avenir pour les immeubles collectifs. A Gerbépal dans les Vosges, un bâtiment comprenant 4 logements certifiés maison passive vient de sortir de terre.

Des logements collectifs passifs ossature bois dans les VosgesC’est au centre du village de Gerbépal que le Toit Vosgien a bâti en collaboration avec la commune quatre logements locatifs innovants. Le bâtiment sur deux niveaux est construit en bois, et vise l’obtention du label “passiv-haus”.
Les fondations type radier reposent sur un lit de billes de verres, qui permet d’isoler la construction par rapport au terrain. Ce granulat de mousse de verre compactée isole la chape en béton avec une épaisseur de 50 cm.
L’isolation renforcée comprend 40 cm de paille enduite de chaux en élévation, et 50 cm d’ouate de cellulose au niveau des combles.

Des logements collectifs passifs ossature bois dans les VosgesAu sein des logements, les espaces de vie salon et cuisine sont orientés côté sud et comportent davantage de vitrages pour capter l’énergie solaire. Les pièces secondaires comme les chambres sont orientées est ou ouest, alors qu’en orientation nord on trouve les celliers et les entrées des logements.
La construction du bâtiment est compacte et bien exposée.

L’ensemble des fenêtres est en bois et aluminium et comporte un triple-vitrage performant.
Pour le chauffage, deux systèmes co-existent : un poêle à bois et une pompe à chaleur. Celle-ci fait également un appoint pour l’eau chaude sanitaire essentiellement chauffée par des panneaux solaires d’une surface de 8 m2.

Le Toit Vosgien vise le label Passivhaus, qui correspond à 80 % d’économies d’énergie par rapport à un logement conforme aux normes classiques RT2005.

Des logements collectifs passifs ossature bois dans les VosgesLa conception des logements garantit aux locataires une facture énergétique de 162 € par an pour le chauffage, la ventilation et l’eau chaude sanitaire. L’utilisation du poêle à bois ramène la facture à 152 € pour 0,70 stère de bois acheté, et à 112 € pour le locataire qui se charge seul de s’approvisionner en bois.

Avec ce projet innovant de logements collectifs passifs, le bailleur social Toit Vosgien montre l’exemple dans les Vosges.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus