Accueil > Travaux > Construction écologique > Pompe à chaleur+panneaux photovoltaïques: le duo gagnant

Pompe à chaleur+panneaux photovoltaïques: le duo gagnant

Récupérer la chaleur dégagée par des panneaux photovoltaïques pour augmenter le rendement d’une pompe à chaleur, tel est le concept novateur développé par Systaic, grand gagnant du concours de l’innovation de Batimat. Raphael Rodriguez, directeur commercial revient sur cette association inédite et sur les difficultés de l’installation photovoltaïque pour les particuliers. Interview pratique.

Pompe à chaleur+panneaux photovoltaïques: le duo gagnantTravaux.com: On parle de plus en plus des installations photovoltaïques pour les particuliers, comment évolue ce secteur et quels sont ses déviances selon vous?

Raphaël Dominguez: L’industrie du photovoltaïque est en train d’arriver à un tournant. Aujourd’hui apparaissent sur le marché les premières contre-références, c’est-à-dire des produits où la promesse des photovoltaïciens n’est pas respectée. Une bonne information est essentielle afin que les particuliers ne soient pas trompés ou dupés par des photovoltaïciens qui profiteraient d’un effet d’aubaine.

Travaux.com: Votre approche de l’installation photovoltaïque est originale…

Pompe à chaleur+panneaux photovoltaïques: le duo gagnantR.D: En effet. Cela se voit jusque dans le le nom de notre entreprise. “Systaic”,c’est la compression des deux mots “system” et “photovoltaic”. Nous avons ainsi voulu souligner que nous sommes très en amont et que nous avons une expertise dans la chaîne de valeur du photovoltaïque. Nous ne sommes pas des “dealers” de panneaux.

Travaux.com: Comment fonctionne le collecteur aéraulique de Systaic?

R.D: Notre panneau collecteur aéraulique va capter les calories générées par les panneaux photovoltaïques pour les réinjecter dans l’habitation via la pompe une chaleur. On va donc apporter un support, un apport supplémentaire pour que la pompe à chaleur soit plus efficace.

[pub]Travaux.com: D’où est venue cette idée d’associer des panneaux photovoltaïques à un système de pompe à chaleur?

R.D: Aujourd’hui, dans des conditions opérationnelles, un panneau photovoltaïque chauffe. En réalité, plus ce panneau chauffe, et plus sa production va baisser, sauf si le panneau est ventilé. Vous avez donc une lame d’air qui circule derrière les panneaux. Cet air là, plutôt que de le perdre, on va le réinjecter dans un système de pompe à chaleur. L’idée est donc de tirer profit de certaines contraintes et de fusionner les compétences pour donner le meilleur rendement possible.

Pompe à chaleur+panneaux photovoltaïques: le duo gagnantTravaux.com: Pensez-vous que c’est cette association innovante qui vous a valu le prix Batimat Or?

R.D: En grande partie oui. C’est la première fois, dans un salon international professionnel qu’un industriel propose une “solution système”, c’est-à-dire qu’on fait le lien entre des technologies qui pourraient paraître complètement opposées: le photovoltaïque et la pompe à chaleur. C’est ce pont de compétences qui a été récompensé. J’ai l’intime conviction que demain, nous, en tant qu’industriels, devrons proposer des solutions globales qui vont faire le lien entre les différentes solutions techniques afin de répondre à la pression du législateur concernant les différentes réglementations thermiques.

Travaux.Com: En tant que professionnel, quel conseil donneriez-vous au particulier intéressé l’installation d’un système photovoltaïque?

R.D: De se renseigner auprès d’industriels. Mais également de s’orienter vers des technologies et des produits conçus dans des conditions environnementales et sociales respectueuses. Il n’est pas judicieux de faire installer des panneaux photovoltaïques sur son toit en se disant que l’on s’inscrit dans une démarche de développement durable si c’est pour polluer à l’autre bout de la planète parce que ces panneaux sont produits dans des conditions environnementales qui ne sont pas saines. Chaque citoyen doit avoir cela en tête.

Travaux.Com: D’autres mises en garde?

Pompe à chaleur+panneaux photovoltaïques: le duo gagnantR.D: Oui. Il faut être vigilant aussi sur la pérennité de l’installation. Aujourd’hui, un particulier va s’engager sur une période de 20 ans. Donc dans 15, 16 ou 17 ans, est-ce que l’installateur sera toujours là? La notion de durée est importante, il faut donc de préférence s’adresser à des professionnels qualifiés, certifiés Quali PV qui ont déjà une expérience dans le photovoltaïque et qui travaillent en étroite collaboration avec des industriels. Par conséquent on revient sur ce que j’évoquais au début: attention à l’effet d’aubaine. Evitez tous ces installateurs qui posaient des fenêtres il y a 5 ans avant de se mettre à installer des pompes à chaleur, puis des panneaux…

Travaux.Com: Comment voyez-vous l’avenir de la filière photovoltaïque dans le domaine de l’installation domestique ?

R.D: De façon beaucoup plus positive. Le photovoltaïque est un segment créateur d’emploi et de valeurs. Nous devons accompagner cette force de proposition auprès du public pour que demain, les subventions cessent et que la parité réseau se fasse de manière beaucoup plus harmonieuse et pas avec des croissances et décroissances chaotiques. Mais surtout éviter les contre références dans la filière.

Propos recueillis par Laura Guien.

Voir égalemement notre album photo : Les lauréats du concours du Design et de l’Innovation en images…

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus