Accueil > Travaux > Climatisation > Conseils pour l’achat d’une pompe à chaleur

Conseils pour l’achat d’une pompe à chaleur

Rafraichir en été, chauffer en hiver tout en respectant l’environnement et en offrant un rendement supérieur aux autres systèmes : telles sont les promesses de la PAC. Des performances qui attirent de nombreux consommateurs mais également des installateurs peu qualifiés. Conseils pour passer l’été au frais sans mauvaises surprises.

Conseils pour l’achat d’une pompe à chaleurLa PAC a de quoi séduire. Pratique cet équipement réversible permet d’assurer la climatisation en été et le chauffage en hiver. De plus, elle affiche un rendement (on parlera de Coefficient de Performance ou COP) largement au dessus de celui des systèmes électriques. Cerise sur le gâteau : la PAC est écolo, elle utilise les calories du milieu ambiant comme base de fonctionnement et consomme très peu.
Seul point négatif : son prix, qui reste encore élevé, ce qui explique en partie l’apparition de société aux reins peu solides sur le marché profitant de l’effet d’aubaine et. Après un gros succès en 2008, la PAC pâtit désormais d’une image assez négative à cause d’installateurs peu scrupuleux, et il faut est important de le souligner, peu nombreux sur le territoire. Toutefois, il est important de rappeler quelques règles simples à appliquer lors de l’achat de votre équipement de climatisation.

Choisir un installateur qualifié…

[pub]La première des garanties est de choisir un installateur qualifié et certifié. Comme la rappelle à juste titre l’Association Française des Pompes à Chaleur (AFPAC) dans un communiqué en réaction à la multiplication des plaintes contre certains installateurs : “La mauvaise adéquation de la PAC à l’installation, sa mauvaise mise en œuvre, sont dans un grand nombre de cas, la cause principale des mécontentements des consommateurs”. D’où l’importance de faire appel à un professionnel qualifié. Pour ce faire, plusieurs règles sont à respecter:

  • Se renseigner sur les qualifications de l’installateur. Il existe à l’heure actuelle plusieurs qualifications qui sont gage de sérieux entre autres QUALIPAC (appellation des spécialistes en pompes à chaleur), QUALIBAT, QUALIFELEC ou Qualiclimafroid.
  • Demander systématiquement à l’installateur une attestation d’assurance de récente de son entreprise.

… et un matériel adapté

Conseils pour l’achat d’une pompe à chaleur“La machine en elle-même est rarement mis en cause dans les problèmes évoqués par les consommateurs” rappelle L’AFPAC. Toutefois, si les pompes à chaleur ne posent en général pas de problème de fonctionnement, elles sont dans les cas litigieux mal adaptées aux caractéristiques du logement. “Le bon dimensionnement de la machine est par exemple l’élément le plus fondamental et indissociable du bon fonctionnement de la pompe à chaleur” poursuit l’AFPAC. Pour éviter des problèmes avec le matériel la marche à suivre est la suivante :

  • s’assurer que l’installateur réalise un diagnostic complet et pertinent avant d’installer la PAC. Pour cela, il devra prendre en compte, l’isolation de la maison, l’état des lieux ( sa surface, la superficie des pièces), les habitudes du foyer. De ce fait il est primordial de donner les bons documents et les bonnes informations au risque de ne pas être équipé du bon produit.
  • Vérifier également l’exhaustivité du devis (indication des résultats de l’étude thermique, devis détaillé, bilan prévisionnel) , la mention des conditions légales et des garanties, enfin assurez vous de disposer d’un contrat d’entretien.

Un devis ne peut que très difficilement être réalisé sur place à la première visite. L’installateur devra nécessairement réaliser un procédé de toutes les informations nécessaires réaliser une étude thermique et établir un devis sur papier à entête de sa société.

Autres bons conseils
Conseils pour l’achat d’une pompe à chaleur

  • Ne JAMAIS signer de contrat lors du premier rendez-vous sur la base d’un devis réalisé sur place, sans étude ni diagnostic, en quelques minutes (… mais avec à coup sur une offre de financement).
  • Se méfier d’un démarchage à domicile et de tentatives de vente forcée.
  • Attention dans l’existant ! Les données et relevés thermiques de l’habitation sont souvent inexistants ou difficile à retrouver. L’installateur devra faire preuve de tout son savoir faire pour réaliser un diagnostic thermique de qualité et un choix pertinent de matériel.
  • Faire réaliser plusieurs devis avec deux ou trois installateurs différents.

 

Enfin rappelez-vous qu’il n’y a pas de cas standard, et que chaque installation implique une étude et une solution adaptée.
Sources (AFPAC).

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus