Accueil > Travaux > Chauffage > Le radiateur devient un élément de décoration

Le radiateur devient un élément de décoration

Au salon Interclima+Elec, fin janvier 2006, au-delà des aspects techniques et d’économie d’énergie, force fut de constater que le radiateur tend à devenir un objet de décoration en tant que tel, au risque même parfois de nuire à son efficacité. Tendance.

Plus un radiateur est grand, mieux il chauffe (encore que celui-ci doit être adapté à la taille et l’isolation thermique de la pièce dans laquelle il est placé). “Ce qui pourrait a priori constituer une contrainte a été transformé en atout par les fabricants“, indique Pierre Tolédano, délégué général du groupement des fabricants de matériels de chauffage central par l’eau chaude et de production d’eau chaude sanitaire (GFCC). Seuls les radiateurs sèche-serviette, placés dans la salle de bain ou dans la cuisine, présentent des tailles réduites.

Radiateur TOTEM Codivari

Radiateur TOTEM ©Codivari

Mais le fait est que les radiateurs sont devenus de véritables éléments de décoration, tous les fabricants faisant d’ailleurs assaut d’inventivité pour le design. Le choix est tel qu’il permet désormais, parfois à lui seul, de personnaliser à loisir son logement. D’ailleurs, The heating company, une entreprise belge présente au salon Interclima+Elec, présente, mieux l’affiche, un produit primé Award Design Plus (série Arche, marque Vasco), expliquant qu’il s’agit d’un produit “au stylisme architectonique intemporel et universel“. Rien de moins, et l’on parle de radiateurs… Plus étonnant encore, Cordivari, une entreprise italienne, indique pour illustrer sa documentation le nom des designers de chacun des radiateurs qu’elle présente.

Objet de déco, le radiateur change dans ses formes, ses couleurs et ses matériaux. S’agissant des formes géométriques, il peut être désormais carré, rectangulaire, cylindrique, tubulaire il épousera alors les angles, symétrique ou asymétrique, etc. Un esthétisme pratique qui peut se révéler fort utile s’il faut par exemple installer un radiateur sous le toit en pente d’une chambre dans un grenier. Radiateur d’angle, sous forme de rampe d’escalier, voire d’une plante avec des antennes, l’imagination des fabricants est à l’œuvre, et ce n’est qu’un début.

Radiateur décoratif : le choix des matériaux et des couleurs

Sanora teck @Finimétal

Sanora teck ©Finimétal

De fait, la large palette des matériaux utilisés participe à cet éventail de choix. L’acier, l’inox, bien sûr mais pourquoi pas le teck, non pas pour chauffer mais décorer. C’est chose faite avec Finimétal qui propose son nouveau sèche-serviette, une version en acier et une autre en teck. La fonction de décoration devient parfois si essentielle qu’elle prend le pas sur le côté fonctionnel : très tendance, les panneaux chromés constituent une aberration thermique dans la mesure où le design engendre une perte de puissance du radiateur.

Traditionnellement blanc, crème, gris, noir,… des couleurs dites froides, les radiateurs se parent aujourd’hui de couleurs diversifiées – le rouge et le jaune notamment – plus chaudes aux sens propre et figuré. Summum de la personnalisation, Zehnder et Cordivari proposent même des radiateurs avec motifs imprimés de son choix (un chien, soi-même, etc.). Zehnder s’est de plus associé avec l’industriel Villeroy & Boch (sanitaires et mobilier de salle de bains) pour commercialiser depuis l’année dernière une gamme de radiateurs sèche-serviettes assortie aux lignes des produits Villeroy & Boch. Et pourquoi pas bientôt des radiateurs assortis à la moquette ou au papier peint ?

A noter cependant que la fantaisie dans ce domaine semble davantage s’exprimer dans les nouvelles pièces à vivre, cuisine et salle de bains, le reste du logement conservant encore – pour combien de temps ? – des designs plus sobres et traditionnels.

Radiateur décoratif : qu’en est-il de sa fonction principale ?

Radiateur Cinus ©Villeroy &Boch by Zehnder

Radiateur Cinus ©Villeroy & Boch by Zehnder

Si les fabricants mettent explicitement en exergue la fonction esthétique du radiateur, ils ne négligent pas pour autant le confort. La gamme Villeroy & Boch by Zehnder, remplis “d’huile minérale aux hautes performances thermiques et facilement biodégradable“, offre selon ses concepteurs “un confort d’usage optimal de par une série de fonctionnalités simplifiant la régulation“. Thermostat d’ambiance électronique à émission infrarouge (portée de sept mètres), programmation journalière et hebdomadaire de deux niveaux de température d’ambiance, sélecteur de modes (éco, confort, auto, hors gel, arrêt), affichage numérique sur écran LCD font notamment partie de ces nouvelles fonctionnalités. Finimétal propose pour sa part son dernier né des sèche-serviette, Aloha qui, via un boîtier de commande infrarouge appelé le Control Box Music, permet de piloter une radio FM, de programmer l’heure et la température de la pièce. Le fabricant parle d’ailleurs de “domotique attitude“, réservant selon lui une grande facilité de mise en œuvre. Et d’ajouter que “côté confort, il n’est plus nécessaire de se mettre à quatre pattes pour accéder aux commande“. Moins sophistiqué mais tout aussi utile, un miroir peut être associé au radiateur.

Après la radio, bientôt la télé sur son radiateur ?

Consulter notre album-photo Radiateurs décoratifs ou l’art d’embellir une fonction élémentaire.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus