Accueil > Travaux > Amiante, plomb, termites... > Faut-il avoir peur de la légionellose ?

Faut-il avoir peur de la légionellose ?

Comme le démontre une fois de plus les 34 cas recensés en région lyonnaise au printemps 2005, une épidémie de légionellose peut survenir n’importe où et n’importe quand. Par exemple une épidémie dans le Pas-de-Calais lors de l’hiver 2004 avait fait 86 victimes dont 17 étaient décédées. Si le plus souvent la source est identifiée dans des tours aéroréfrigérantes, le risque n’est pas nul pour autant dans les maisons individuelles.

Faut-il avoir peur de la légionellose ?

  • Comment se manifeste la légionellose ?
    Les légionelles sont des bactéries que l’on retrouve dans une eau chaude dont la température se situe entre 35 et 50 degrés. La bactérie se développe dans l’eau stagnante pendant deux à dix jours et se transmet ensuite par l’air, lorsque l’habitant des lieux respire les vapeurs d’eau chaudes, en prenant une douche par exemple. (Pour rappel, ce n’est donc pas une maladie contagieuse).

    Quand une personne est contaminée, les premières manifestations physiques ressemblent aux symptômes de la grippe, mais peuvent rapidement dégénérer en malaises, douleurs abdominales, troubles psychique, voire pleurésie, et insuffisances respiratoires. La maladie est mortelle dans 10 à 15% des cas.

    [pub]Ce phénomène ne concerne que peu les logements individuels mais plutôt les logements collectifs et les bâtiments publics. «En effet le risque augmente en proportion de la complexité du réseau», explique Jean-Michel Chiapello, ingénieur en science de l’eau. “Toutefois, le risque n’est pas à exclure en maison individuelle et les douches peuvent poser problème», dit-il. Une source de légionelles peut n’émettre que de façon épisodique et ne plus soudainement provoquer de contamination, notamment en cas de changement de conditions climatiques ou pour des raisons de fonctionnement qui sont propres à cette source. A l’inverse, une source va émettre soudainement, sans prévenir.

  • Quelle est la réglementation en vigueur ?
    En tout état de cause, la réglementation en vigueur se limite à quelques circulaires ministérielles ou préfectorales pour les établissements recevant du public. En ce qui concerne les maisons individuelles, il n’existe aucune obligation en la matière. Ceci étant dit, un guide à destination des professionnels sur les risques d’épidémies a été édité en novembre 2001, relayé par une circulaire.
  • Quelles sont les solutions ?
    Au moins, une fois la source de l’épidémie découverte, les solutions sont connues. Pour éviter la prolifération des légionelles – de même que toutes autres bactéries d’ailleurs – l’Agence Nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) recommande entre autres, en cas de soupçons, de procéder à une désinfection complète du réseau de distribution d’eau chaude. Par ailleurs, la pose d’un adoucisseur d’eau permet de réduire les risques en amont.

    Si le logement est ancien, le réseau peut receler des ‘bras morts’, c’est-à-dire des canalisations qui alimentent des points d’eau qui ne sont plus utilisés. Les bactéries pouvant s’y nicher, il convient donc de les supprimer.

    Le plus simple, dans le cas d’un logement individuel par exemple, reste de régler le thermostat du ballon d’eau chaude à plus de 60°, ce qui permet d’éviter la prolifération puisqu’à cette température la survie des bactéries est impossible. La pose d’un mitigeur au robinet pour baisser la température sera alors nécessaire pour éviter les brûlures.

  • Qui s’occupe des travaux ? Pour tous travaux de désinfection et d’assainissement du réseau d’eau, il suffit simplement de recourir aux services d’un plombier.
  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus