Prix de la réparation d’une cheminée

Mis à jour le

Estimation de prix de la réparation d'une cheminée selon le type de réparation à envisager et le type de problème rencontré : ramonage, fissures, fuites, couronne, etc.....

Trouvez un artisan près de chez vous !

3.7

Les couvreurs - charpentiers les mieux notés

Nos couvreurs - charpentiers, sont notés 3.7 sur 5 sur la base de 3 avis de la part de consommateurs.

Contrôle de qualité

Tous les professionnels de notre réseau ont un numéro d’inscription à la chambre de commerce (SIRET).

Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Ramonage30 €140 €250 €
Rénovation de maçonnerie (fissures…, au m²)30 €40 €50 €
Tubage300 €650 €1000 €
Remplacement de couronne de cheminée60 €70 €80 €
Installation d'un insert2000 €3250 €4500 €

Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Une cheminée ou un poêle à bois assurent un double rôle. Ils constituent à la fois un élément esthétique permettant indéniablement d’embellir une pièce tout en apportant un peu de chaleur à votre habitation au cœur de l’hiver. Une cheminée ou un poêle à bois entretenus avec soin fonctionneront correctement pendant des années. La présence d’eau dans le foyer, un problème d’évacuation de fumée ou toute autre irrégularité sont autant de signes devant vous interpeller sur l’importance fondamentale d’entreprendre à temps les travaux nécessaires et éviter ainsi tout risque d’incendie. Le prix de la réparation d’une cheminée ou d’un poêle à bois est très variable en fonction du type de réparation à prévoir.

Vous souhaitez faire réparer votre cheminée ?

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Prix de la réparation d’une cheminée : le ramonage

Ramonage cheminée CMP
Ramonage cheminée ©CMP

Un ramonage régulier de votre cheminée est l’élément clef pour limiter le risque d’incendie. En effet, à chaque utilisation la créosote dégagée lorsque le bois brûle se dépose sur les parois du conduit d’évacuation. Pour la sécurité de votre habitation, il est fondamental d’enlever régulièrement cette résine hautement inflammable. La créosote est un agent de protection du bois utilisé dans le traitement du bois de hêtre et des essences utilisées en tant que bois de cheminée. Cette substance huileuse déposée par la fumée est susceptible de s’enflammer, d’où l’importance de limiter au maximum les dépôts.

Un ramonage de routine vous permettra d’éviter que l’accumulation des couches de créosote ne devienne dangereuse. Vous pouvez vérifier par vous-même si un ramonage s’impose en éclairant l’intérieur du conduit de cheminée et en grattant le dépôt sur les parois. Si la couche de dépôt mesure plus de 3 mm d’épaisseur, un ramonage par un professionnel s’impose. Si la couche de dépôt mesure plus de 6 mm d’épaisseur, cessez immédiatement d’utiliser votre cheminée et faites ramoner votre cheminée dans les plus brefs délais. La créosote se dépose sur tous les types de dispositifs permettant de faire brûler du bois, par conséquent un poêle à bois sera confronté à la même problématique (contrôle et ramonage annuel).

Le prix d’un ramonage de cheminée varie de 40 à 90 €.

Conseils d’entretien

Faire appel à un professionnel vous garantit un ramonage dans les règles de l’art. Toutefois vous pouvez prendre vous-même un certain nombre de dispositions pour faciliter l’entretien de votre installation :

  • Zestes d’agrumes et pelures de pommes de terre – En brûlant des zestes d’agrumes et des pelures de pommes de terre vous pouvez limiter ce phénomène et rendre votre cheminée plus sûre. La réaction chimique qui se produit entraîne un assèchement de la créosote minimisant ainsi les risques d’incendie. Cette mesure ne vous dispense toutefois pas de faire appel aux services d’un professionnel qualifié et compétent car elle n’empêche pas totalement le phénomène de dépôt pouvant aller jusqu’à l’obstruction du conduit. La fumée et le monoxyde de carbone refluent alors à l’intérieur de l’habitation.
  • Bûches de ramonage – Il existe des bûches de ramonage qui libèrent un composé chimique permettant de décoller la créosote et le goudron déposés sur les parois. Les débris tombent alors dans l’âtre ou sur les éventuels rebords du conduit. Bien que ponctuellement recommandé, ce type de nettoyage ne peut se substituer aux services d’un ramonage de qualité professionnelle. Le prix des bûches de nettoyage est compris entre 10 € et 20 € la bûche.
  • Quand contacter un professionnel – La meilleure période pour réaliser un ramonage se situe entre avril et septembre, lorsque la cheminée n’est pas utilisée. Les tarifs sont en effet plus intéressants et si des réparations sont nécessaires, vous aurez le temps de prendre vos dispositions avant la prochaine utilisation. Confiez de préférence cette opération à un professionnel qualifié par l’Organisme professionnel de qualification et de classification du bâtiment (OPQCB).

Sachez également qu’un défaut de ramonage peut être sanctionné par la loi à hauteur d’un montant maximal de 450 € (selon les règlements sanitaires départementaux fixant le nombre de ramonages annuels à prévoir).

Prix de la réparation d’une cheminée : les fissures (200 € à 3000 €)

Les joints de maçonnerie travaillent en fonction des saisons et des changements de température. Des fissures peuvent apparaître et laisser pénétrer de la fumée, du monoxyde de carbone ou même des braises dans vos murs ou sur votre toit. Le plus souvent, les fissures apparaissent au niveau des angles, mais elles peuvent parfois se former au milieu d’un pan de cheminée. Si elles sont détectées à temps, une simple réparation à base de mortier de jointoiement permettra de résoudre le problème. Si vous ne traitez pas le problème à temps, vous vous exposez à des dommages structuraux, à des risques d’incendie plus élevés ainsi qu’à des réparations globalement plus coûteuses (aux alentours de 3.000 €).

Pour une réparation de fissures de taille modeste, comptez aux alentours de 200 €. La réparation de la sortie de toit (partie extérieure du conduit de fumée) est estimée entre 400 € et 2000 €. Le remplacement d’une cheminée est un projet plus élaboré pouvant avoisiner les 10.000 €, voire plus.

Prix de la réparation d’une cheminée : les fuites

Les eaux de pluie sont susceptibles de s’infiltrer dans les fissures (voir ci-dessus) et entraîner l’apparition de moisissures ainsi que le pourrissement de la charpente. Ces fissures apparaissent au niveau du faîtage lorsque les solins et joints ne sont plus étanches et laissent pénétrer les eaux de pluie dans les combles. Les eaux de pluie deviennent acides lorsqu’elles sont combinées à la créosote. Elles peuvent ainsi désolidariser le clapet de cheminée en le faisant rouiller. Les eaux peuvent également attaquer le mortier et abîmer les boiseries autour du foyer, les sols et le plafond.

Selon la hauteur et l’inclinaison de votre toit, vous pouvez aussi bien contacter un professionnel qu’entreprendre ce genre de réparations vous-même. Selon les matériaux utilisés, le remplacement d’un solin et des joints de maçonnerie vous reviendra aux alentours de 150 €. Ajoutez 200 € à ce montant si vous prévoyez de faire appel à un professionnel.

Demandez un devis gratuit pour la réparation de votre cheminée

Prix de la réparation de la couronne de cheminée (150 € à 350 €)

Le rôle de la couronne de cheminée ne se limite pas uniquement à empêcher la pénétration des eaux de pluie dans le conduit d’évacuation et à l’intérieur de votre habitation. Elle permet également de préserver la structure de votre cheminée et empêcher les nuisibles de pénétrer à l’intérieur de votre habitation. Elle empêche également les braises de s’échapper du conduit, d’atterrir sur votre toit et de potentiellement déclencher un incendie. Similaire à un parapluie, la couronne de cheminée permet à votre cheminée de rester étanche à l’eau. Généralement inclinée, elle protège également les joints de maçonnerie.

Si elles ne sont pas traitées à temps, la réparation des fissures se formant sur la couronne de cheminée peut devenir un projet coûteux. En effet, les eaux de pluie peuvent s’infiltrer et endommager le mortier, les briques voire la charpente même de votre habitation. En période de gel l’eau se dilatera et agrandira les fissures existantes, entraînant l’apparition de nouveaux interstices. A terme, ces fissures peuvent compromettre l’intégrité de votre cheminée ainsi que du foyer et nécessiter le remplacement intégral de la structure, ce qui peut se chiffrer à plusieurs milliers d’euros.

Prix de la réparation d’une cheminée : les autres réparations courantes de foyer

Le foyer est généralement composé de briques ou de pierres car ces matériaux possèdent d’excellentes propriétés de restitution de la chaleur. Certains foyers sont en métal et par conséquent plus résistants aux fissures. Il existe une grande diversité de foyers, la plupart sont encastrés mais il existe également des foyers extérieurs (il ne s’agit pas d’un coin feu extérieur, mais bien d’une structure protégée par une cheminée) ainsi que des poêles à bois.

Les foyers en briques ou pierres sont sujets à des types de réparations relativement similaires (principalement des réparations de joints). Les fissures se forment plus facilement au niveau des angles et des jointures et doivent être prises en charge dans les meilleurs délais afin d’éviter de coûteuses réparations par la suite. La brique et les pierres poreuses sont susceptibles d’absorber une certaine humidité pouvant entraîner l’apparition de fissures. La combinaison des eaux de pluie et de la créosote étant relativement acide, les matériaux peuvent tout simplement se déliter si l’entretien de la cheminée est négligé. Un foyer en métal sera particulièrement résistant aux fissures mais le mélange créosote/eau favorise la corrosion de ce matériau.

Les foyers extérieurs sont davantage exposés aux éléments. Le mortier peut se détériorer et les briques et pierres peuvent se désolidariser et tomber. Certaines tuiles décoratives possèdent un revêtement en vernis nécessitant un entretien minutieux. Le foyer doit être nettoyé régulièrement afin d’éviter que les cendres ne soient éparpillées. Toutes les parties métalliques comme une grille ou un insert métallique sont sujettes au phénomène de rouille, il est donc important de les protéger des éléments de façon appropriée lorsque le foyer n’est pas utilisé. Si vous habitez dans une région sismique, prenez soin d’inspecter le foyer après chaque tremblement de terre (il en va de même pour un foyer en intérieur).

Les poêles à bois sont des poêles en fonte ayant un rôle davantage fonctionnel que décoratif. Le principal problème des poêles à bois se trouve généralement au niveau du joint d’étanchéité externe. Le rôle du joint est d’empêcher que la fumée ne pénètre dans la pièce. Particulièrement résistant à la chaleur, il peut toutefois s’endommager avec le temps. Vous pouvez facilement remplacer ce joint vous-même. Les prix sont variables selon les fabricants ainsi que la taille et le modèle du poêle.

Prix de la réparation d’une cheminée : les autres réparations courantes de cheminée

L’élément clef pour assurer le fonctionnement optimal d’une cheminée est de ne pas négliger le nettoyage des couches de créosote accumulées. Nous vous conseillons fortement de confier cette tâche à un ramoneur professionnel qui en plus se chargera de réaliser un contrôle complet de votre structure. Si vous négligez de nettoyer régulièrement les dépôts de créosote, vous vous exposez à des risques d’obstruction du conduit, la détérioration de votre structure voire des risques d’incendie en raison du caractère inflammable de la créosote. Pour en apprendre davantage sur le ramonage, veuillez lire notre article : Le ramonage : une opération indispensable pour votre sécurité

Les éléments extérieurs ainsi que les tremblements de terre sont susceptibles d’endommager la maçonnerie et favorisent l’apparition de fissures laissant circuler fumée et humidité. La circulation de fumée de cheminée au sein de votre habitation peut entraîner des problèmes respiratoires, l’humidité quant à elle peut endommager les éléments en bois au sein de votre habitation. Le mélange eaux de pluie et créosote étant de nature acide, il est susceptible d’endommager les foyers ou inserts en métal. La corrosion peut également détériorer le clapet de cheminée qui ne sera plus en mesure de s’ouvrir et de se fermer correctement, entraînant une déperdition de chaleur conséquente et rendant la cheminée moins sûre à utiliser.

Une cheminée dépourvue de couronnement de cheminée constitue une porte d’entrée pour les oiseaux, insectes et autres animaux susceptibles de nicher dans le conduit. Cela peut conduire à l’obstruction de la cheminée et renvoyer la fumée ainsi que les émanations toxiques à l’intérieur de l’habitation. L’unique solution reste alors de déboucher physiquement le conduit. Certaines personnes estiment qu’il est possible “d’enfumer” un animal nicheur. Cela ne fonctionnera pas car non seulement  le nid restera en place mais si l’animal meurt asphyxié, il faudra en plus enlever le cadavre.

Demandez un devis gratuit pour réparer votre cheminée ou poêle à bois

Prix de la réparation courantes d’un poêle à bois

Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des problèmes les plus courants associés à l’utilisation d’un poêle à bois :

  • Dépôt de fumée sur la vitre de l’insert. Croyez-le ou non, le plus simple reste encore de nettoyer la vitre avec un tissu propre saupoudré de cendres froides. Faites ceci lorsque la vitre est à température ambiante de la pièce. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des produits nettoyants puissants et toxiques. Des nettoyages réguliers vous permettront de conserver votre vitre en bon état.
  • Poêle récent. Lors des premières utilisations, un poêle neuf aura tendance à dégager une odeur de peinture. Cela durera le temps que les résidus de peinture se consument, généralement une semaine. Si passé cette période l’odeur persiste, veuillez contacter un professionnel qualifié pour identifier l’origine du problème.
  • Poêle ayant tendance à fumer. Cela est souvent le cas lorsque l’on utilise un bois humide. Une grande quantité de créosote est alors dégagée, créant un environnement potentiellement dangereux au sein de la cheminée. Le principal problème réside dans le fait que la combustion de bois humide dégage une trop grande quantité de fumée par rapport à la capacité de la cheminée. La fumée s’immiscera dans les interstices les moins résistants et dans les plus infimes fissures ou interstices.
  • Obstruction du conduit. Les dépôts de créosote, les nids d’animaux, feuilles, brindilles et autres débris transportés par le vent sont susceptibles d’obstruer le conduit d’évacuation de votre cheminée et constituent un risque potentiel d’incendie non négligeable.
  • Tuyaux desserrés au niveau des joints. Un tuyau desserré constitue une porte d’entrée dans votre habitation pour la fumée et les émanations. Assurez-vous que les tuyaux et les joints fassent l’objet d’un contrôle régulier, en particulier après un événement sismique.
  • Joints d’étanchéité endommagés. Les joints et le mastic utilisé vieillissent avec le temps. S’il est nécessaire de remplacer un joint, nettoyez avec soin la surface et enlevez les éventuels résidus avant de poser le nouveau joint d’étanchéité. N’hésitez pas à faire appel aux services d’un professionnel pour vous assurer que la pose soit réalisée dans les règles de l’art.
  • Insert. L’installation d’un insert peut s’avérer délicate. Il est par conséquent préférable de faire appel aux services d’un professionnel. Il est fondamental que le conduit de ventilation soit de la bonne dimension afin que le tirage s’effectue normalement. Le conduit doit remonter l’intégralité de la cheminée afin d’évacuer les émanations directement à l’extérieur.

Prix de la réparation d’une cheminée : quand faire appel à un professionnel ?

Certaines réparations peuvent tout à fait être réalisées par les particuliers eux-mêmes. Certaines fissures mineures peuvent être contenues avec du mortier et un enduit adapté. Le changement d’un joint endommagé ne nécessite pas non plus de connaissances particulières. Dans certains cas de figure plus délicats, il est fortement conseillé de vous tourner vers un spécialiste.

  • Contrôle – Un professionnel compétent et expérimenté saura détecter les éventuelles anomalies relatives à l’état de votre cheminée ou de votre foyer. Il saura quels éléments vérifier et sera en mesure d’anticiper les potentiels problèmes à venir. Sachez également qu’en cas de sinistre votre responsabilité civile, voire pénale, peut être engagée pour défaut de ramonage.
  • Ramonage/Nettoyage – En plus d’être très salissante, cette tâche est délicate et requière un matériel et des compétences spécifiques. Les ramoneurs professionnels possèdent une technique qui leur permet d’être efficaces et de travailler sans dégrader l’environnement intérieur. Si vous vous lancez dans une telle tâche, vous risquez également de ne pas vous rendre compte de la présence de certaines irrégularités susceptibles d’avoir de graves conséquences par la suite.
  • Fissures importantes – Bien que des fissures de petite taille ne soient pas dramatiques, sachez que l’apparition de fissures de plus de 6 mm de large peut être annonciatrice de problèmes plus sérieux. Une fissure de cette taille constitue sans aucun doute une source d’infiltration pouvant entraîner l’apparition de moisissures dans votre espace intérieur, le pourrissement de la charpente voire d’autres dégâts conséquents.
  • Cheminée penchée – Il s’agit d’une situation que nous pouvons qualifier de dangereuse. La structure interne d’une cheminée penchée est entièrement compromise. Un simple renfort n’est pas suffisant pour supprimer tout risque de chute. Le mortier étant compromis, l’eau trouvera des voies de pénétration vers l’intérieur. Dans une telle situation, il est préférable d’envisager un remplacement complet de la cheminée ainsi que du conduit d’évacuation. En effet, une cheminée penchée représente la partie émergée de l’iceberg, si elle est penchée, il existe de forts risques que le conduit d’évacuation soit également compromis.
  • Installation d’un insert – La meilleure garantie reste encore de faire appel à un professionnel expérimenté. Ne prenez pas la pose d’un insert à la légère car le risque potentiel d’incendie est élevé en cas d’installation non conforme. En installant un conduit de la bonne dimension, l’expert s’assurera que le tirage est approprié.
  • Passer à un chauffage au gaz ou électrique – Pour des raisons évidentes de sécurité, l’installation d’un système de chauffage au gaz ou électrique doit impérativement être réalisé par un professionnel. Les risques encourus si vous envisagez d’installer vous-même ce genre de matériel sont trop élevés : risque d’incendie, intoxication ou monoxyde de carbone, etc.
  • En cas de doute – Travailler sur un toit requiert une certaine habitude et un certain savoir-faire. Si vous doutez de vos capacités ou si vous ne disposez pas du matériel approprié (échelle plate et échelle à crochets), contactez un professionnel. Cela demande de prévoir un budget spécifique mais au moins vous ne prendrez aucun risque inutile.

Conclusion

Les poêles à bois sont des éléments prisés dans les environnements intérieurs. Les modèles modernes sont particulièrement performants d’un point de vue énergétique et apportent une plus-value non négligeable à votre habitation. Le budget à prévoir pour un entretien régulier est tout à fait abordable et vous permettra d’éviter des réparations coûteuses. L’ambiance chaleureuse d’une telle installation vous permettra de passer des hivers bien agréables.

¹ Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et ne représentent en rien une valeur de référence. Les moyennes sont issues de catalogues de fabricants, revendeurs en ligne et sites marchands.

Vous souhaitez faire réparer votre cheminée ?

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Trouvez un couvreur - charpentier près de chez vous