Aperçu Chauffage

La pompe à chaleur air/air, un système économique et efficace

04-03-2009
pompe a chaleur air air

Très en vogue, la pompe à chaleur air/air (ou aérothermie) est un système de climatisation très confortable qui peut vous faire réaliser de grosses économies sur votre facture de chauffage. Autorégulation de la température, fraîcheur en été et chaleur en hiver, elle présente de nombreux avantages.

Fonctionnement de la Pompe a chaleur air/air, ou climatisation réversible

La pompe à chaleur (PAC) air/air, comme son nom l'indique, est un système qui puise les calories dans l'air extérieur, les concentre pour ensuite les restituer à l'intérieur de la maison ou de l'appartement sous forme d'air chaud. En fait, le principe est le même que celui du réfrigérateur, mais qui fonctionne dans l'autre sens. En refroidissant l'extérieur, on réchauffe l'intérieur. Ce n'est ni plus ni moins qu'une climatisation équipée d'une vanne d'inversion pour pouvoir produire aussi bien du chaud que du froid. La pompe air/air fonctionne en réchauffant de l'air, et donc en chauffant ou refroidissant l'habitation par air pulsé, à la différence d'autres systèmes tels que la pompe air/eau, réchauffant de l'eau pour alimenter des radiateurs à eau ou un plancher chauffant

Demandez un devis gratuit pour votre pompe à chaleur

La technique des pompes à chaleur

La pompe à chaleur air/air fonctionne comme suit : un fluide frigorigène, au contact de l'air ambiant, se transforme en gaz (autour de 6°C). Un compresseur met ensuite ce gaz sous pression, augmentant sa température. Ce gaz chaud est ensuite envoyé jusqu'au circuit de chauffage, où il permet de réchauffer la pièce. Le gaz redevient alors liquide en perdant sa pression, et repart à basse pression jusqu'à son point de départ, où il recommence un nouveau cycle. Le R407c et le R410a sont les fluides les plus utilisés dans les pompes à chaleur air/air aujourd'hui. Ils possèdent un meilleur pouvoir de refroidissement que l'ancien fluide R22 utilisé dans les vieux réfrigérateurs, tout en étant aucunement nocifs pour la couche d'ozone.

La PAC : Un très bon rendement énergétique…

La pompe à chaleur (PAC) est un système qui possède un coefficient de performance (COP) plus avantageux qu'un système de chauffage classique. Il est en moyenne de 3 à 4 pour les pompes à chaleur air/air. Cela signifie que pour 1kw utilisé, la PAC produit 3kw. Son rendement est donc très avantageux. De plus, le contrôle par télécommande permet d'obtenir une température idéale dans chaque pièce de la maison. Il est également possible de programmer la pompe à chaleur, et d'abaisser sa consommation grâce aux modes Eco ou nuit.

PAC AIR AIR

…Sauf par grand froid !

La pompe à chaleur a un très bon COP, mais celui-ci baisse avec la température. En effet, plus la température diminue et plus il devient difficile de transformer le fluide frigorigène en gaz. Au final, quand la température descend sous les -15°C, la pompe à chaleur perd de son efficacité, c'est pour cela qu'il est conseillé de conserver un ou deux convecteurs classiques pour conserver un confort optimal même en période très froide.

Les différents types de PAC air/air

Pompes à chaleur mono-split : pour une petite surface, ou une pièce unique à chauffer
Les mono-split sont des appareils comportant une unité de traitement de l'air, en extérieur, qui aspire l'air extérieur et l'envoie à l'unité intérieure. Cette dernière peut avoir la forme d'un radiateur et se placer au sol, ou alors être murale, voire au plafond. Les unités au sol ont soit une sortie d'air sur le dessus ou bien deux, sur le dessus et le dessous. C'est un système simple et économique, qui ne demande pas de gros travaux. Fabrice Cullmann, gérant de la société CFC Plomberie au Plessis Trévise (94), indique : "Dans un système mono-split, pour une surface d'environ 50 m² à chauffer, il faut compter dans les environs de 4.000 à 8.000 euros, mais tout dépend de la puissance des éléments, et de la marque du système".

type de PAC AIR AIR

Pompes à chaleur multi-split, pour chauffer plusieurs pièces en même temps

Le système multi-split, lui, permet de climatiser et de chauffer plusieurs pièces. Il se compose d'une unité extérieure avec compresseur traitant l'air, et d'une série de canalisations qui permettent ensuite de distribuer la chaleur dans toutes les pièces de la maison. Chaque pièce dispose donc d'une une unité d'évaporation au mur, au plafond ou encore au sol (console, qui a la forme d'un convecteur classique) mais aussi d'une télécommande pour en contrôler la température. Différents modes sont disponibles : mode nuit pour abaisser la consommation et le bruit, mode éco en cas de besoins réduits, programmation hebdomadaire… presque tout est possible.

Le système de PAC gainable, discret et pratique

Le système gainable est souvent utilisé dans les locaux d'entreprises, mais il est tout de même adapté aux particuliers. Selon Stéphane Molle, directeur commercial de la société Proclim, entreprise spécialisée dans la climatisation à Villepinte (93) : " Un système gainable représente le must en matière de discrétion dans les pièces, car il y a seulement une petite bouche de soufflage dans chaque pièce, ainsi qu'une grille de reprise pour éviter de mettre la pièce en pression, et servir de sonde de température". En fait, il s'agit simplement d'une unité d'évaporation qui est placée dans un endroit caché (dans les combles pour une maison, dans les faux plafonds pour une entreprise…) et qui distribue l'air à différentes pièces. "L'intérêt est évidemment la quasi-invisibilité du système dans les pièces, mais son handicap vient du fait que l'unité d'évaporation est un peu plus grosse qu'une unité en multi-split, et prend donc plus de place". Si ce système est très esthétique, il est également plus cher. "Si on choisit la zonification qui permet de contrôler la température de chaque pièce, le coût est d'environ 20 à 30% supérieur par rapport à un système multi-split classique. La pose demande plus de travail, car il faut bien calculer le débit de l'unité en fonction de la longueur des gaines par exemple, cela demande plus de réflexion que la pose d'un système multi-split".

Option importante de la PAC : l'Inverter

Les professionnels conseillent également à leurs clients d'opter pour une option indispensable, appelée Inverter: "Dans un système classique, explique Stephane Molle, le compresseur est de type tout ou rien (TOR). Il s'allume, réchauffe la pièce jusqu'à la température demandée, puis s'arrête. Lorsque la température baisse sous un certain seuil, il redémarre pour réchauffer la pièce et le cycle recommence. Avec le système Inverter, le compresseur fonctionne en permanence, mais à une vitesse régulée. Comme le pic de consommation électrique d'un compresseur se situe au démarrage, on réalise d'importantes économies, de l'ordre de 25 à 30%". L'Inverter est donc le complément indispensable pour améliorer encore les performances et le confort d'utilisation d'une pompe à chaleur air/air, et permet à cette dernière d'être encore plus attractive. Économique et agréable, par temps chaud comme par temps froid, la pompe à chaleur air/air est une valeur sûre du chauffage de demain

Demandez un devis gratuit pour votre pompe à chaleur

Contactez des artisans afin qu'ils vous établissent un devis précis pour votre projet.

Trouvez un chauffagiste près de chez vous