En utilisant Travaux.com, vous acceptez notre politique de cookies dans le but d'améliorer votre expérience utilisateur.

Je ne suis pas satisfait de mes travaux, quels sont mes recours ?

Blog - Je ne suis pas satisfait de mes travaux, quels sont mes recours ?

Les travaux de votre logement sont terminés cependant vous n’êtes pas satisfait du résultat de l’artisan engagé. Le résultat final n’est peut-être pas satisfaisant ou le travail n’a pas été réalisé dans les délais convenus ? Vous attendez désormais une solution de la part de l’artisan. Quelles sont les solutions face à cette situation ? En tant que client, vous pouvez prendre les mesures suivantes :

  1. Réunissez tous vos échanges importants avec l’artisan (devis, facture, emails, SMS) et prenez des photos des travaux
  2. Signalez le problème à l'artisan et tentez de trouver une solution à l'amiable
  3. Envoyez une lettre de mise en demeure par lettre recommandée à l’artisan en y joignant tous les documents en votre possession
  4. Demandez conseil auprès d’une assistance juridique
  5. Faites constater par un expert les malfaçons réalisées ou le non-achèvement du chantier

1- Réunissez tous vos échanges importants avec l’artisan

Il est important de vous préparer pour résoudre de la meilleure façon possible ce problème :

  • Lisez attentivement les communications que vous avez eues avec l’artisan et vérifiez dans quelle mesure l’artisan a respecté ou non votre devis. Si vous avez signalé le souci à l’artisan avant la fin du chantier, récupérez ces informations.
  • Prenez des photos du travail réalisé pour illustrer le problème que vous rencontrez.
  • Réfléchissez à la meilleure solution pour résoudre le problème. Vous pourrez ainsi en discuter avec l’artisan.

2- Signalez le problème à l'artisan et tentez de trouver une solution à l'amiable

À partir du moment où vous remarquez que quelque chose ne va pas ou ne vous satisfait pas, signalez-le immédiatement à l’artisan en demandant une solution. Vous pouvez faire cela par téléphone ou par écrit. Si vous le faites par téléphone, confirmez ensuite vos propos par écrit pour garder une trace. Pensez à ajouter des photos du travail réalisé qui ne vous convient pas. Enfin, donnez à l’artisan la possibilité de venir regarder le problème sur place et de trouver une solution. Si cela est possible, essayez de trouver une solution amiable ensemble.

Conseil : si vous trouvez les confrontations difficiles, laissez parler l’un de vos proches avec l’artisan. Essayez dans la mesure du possible de maintenir une communication positive, vous aurez plus de chances de vous comprendre et de parvenir plus rapidement à une solution.

3- Envoyez une lettre de mise en demeure par lettre recommandée

Vous n’arrivez pas à trouver de solution à l'amiable ? L’artisan ne réagit plus à vos appels ou à vos emails ? Vous pouvez alors envisager d’envoyer une lettre de mise en demeure. Dans la lettre de mise en demeure, vous devez mentionner :

  • Les travaux et les prestations dont vous avez convenu avec l’artisan dans le devis,
  • Les dates et les délais pour réaliser le chantier,
  • La date d’interruption du chantier,
  • Les travaux qu’ils restent à réaliser,
  • Les éventuelles pénalités de retard dues,
  • Un délai maximum de mise en demeure pour laisser à l’artisan une dernière chance de trouver une solution à l’amiable afin de terminer les travaux ou de réparer les malfaçons.

Une lettre de mise en demeure s’envoie toujours par lettre recommandée.

Cliquez ici pour un modèle de lettre de mise en demeure.

Si vous possédez une assurance de protection juridique, engagez votre assureur avant même d’envoyer la lettre.

4- Demandez conseil auprès d’une assistance juridique

Si vous n’avez toujours pas reçu de réponse de la part de l’artisan sous huit jours, vous pouvez entamer une procédure judiciaire. Vous pourrez également déposer une plainte auprès d’une association professionnelle, si l’artisan en est membre. L’inscription à une association professionnelle est mentionnée sur le profil de l’artisan inscrit à Travaux.com. En cas de doute, nous vous invitons à nous contacter via notre formulaire de contact. Si l’artisan n’est pas affilié à une association, veuillez contacter votre assureur ou demander au service d’assistance juridique de prendre les mesures nécessaires.