Accueil > Travaux > Toiture > Aides à la rénovation de toiture : prix, subventions, crédit d’impôt…

Aides à la rénovation de toiture : prix, subventions, crédit d’impôt…

Une rénovation de toiture à petits prix est possible, en cumulant des aides diverses, un crédit d’impôt, une TVA favorable et un financement avantageux grâce à l’éco-prêt à taux zéro. Focus sur les conditions pour obtenir des subventions pour rénover sa toiture sans se ruiner.

Rénovation de toiture

Renovation toiture

Renovation toiture

Souvent négligée la toiture est l’un des postes essentiel dans l’habitat. Mal isolée, elle est souvent la cause d’importantes sensations d’inconfort thermique et de factures énergétiques douloureuses ! Une rénovation de toiture, bien que nécessitant certains frais, autorise un retour sur investissement rapide. En effet, elle contribue à améliorer l’isolation thermique de la maison, jusqu’à 25 % de perte de chaleur en moins. Une toiture en bon état évite également les problèmes d’humidité.

Rénovation de toiture : les prix

Faitière de toiture Imerys toiture

Faitière de toiture ©Imerys toiture

La fourchette moyenne pour rénover une toiture est large. Le coût des travaux de rénovation du toit dépend de la surface concernée et des matériaux utilisés.

À titre d’exemple, pour une couverture, le prix d’appel est de 20 € le m² pour des tuiles en terre cuite. Il est de 50 € pour des tuiles à emboîtement.La facture “rénovation de la toiture” dépend également de l’étendue de la remise en état de la toiture. Ainsi, remettre quelques ardoises en place revient en moyenne à 350 €/m².

Pour la mise en place d’une isolation sous toiture, une isolation améliorant la performance énergétique de votre habitation, vous allez payer en moyenne 2 300 €. Cette opération ouvre droit à de nombreuses aides financières pour la rénovation de toiture.

Les coûts indiqués pour la remise en état du toit incluent le prix des fournitures et de la main d’œuvre. En effet, s’agissant de travaux en hauteur, l’intervention d’un professionnel est fortement conseillée, pour des raisons de sécurité.

Rénovation de toiture : les subventions de l’Anah

Aides à la rénovation de toiture : prix, subventions, crédit d’impôt…

Programme “Habiter Mieux” de l’Anah

Dans le cadre du projet Habiter Mieux, l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (Anah) verse des aides aux ménages les plus modestes, afin de rendre leur habitation plus saine et plus confortable.

L’agence publique est susceptible de prendre en charge une partie du montant des travaux et de proposer un accompagnement technique. Les aides « rénovation de toiture » de l’Anah sont versées après étude de votre dossier et selon ses priorités locales. En 2019, le gouvernement a décidé d’augmenter le budget de l’agence. C’est le moment de déposer votre demande !

  • Le montant maximum de l’aide « rénovation de toiture » est de 50 % du coût HT de la rénovation de la toiture avec un plafond de 10 000 €.
  • Une prime supplémentaire nommée Habiter Mieux est versée, si la rénovation de la toiture est accompagnée de travaux d’isolation permettant une amélioration globale de la performance énergétique de votre bien immobilier d’au moins 25 %.

Vous vivez dans une copropriété ? Bonne nouvelle : une aide individuelle réhabilitation de la toiture peut vous être versée directement ou une aide collective peut être versée au syndicat des copropriétaires, dans le cadre de la lutte contre l’habitat indigne.

Comment bénéficier de l’aide de l’Anah pour la rénovation de toiture ? Les démarches pour les particuliers sont désormais dématérialisées et se font directement via le site de l’agence.

Rénovation de toiture : critères liés au choix et à la pose de l’isolant

Rénovation de toiture CMP

Rénovation de toiture ©Travaux.com

Isoler sa toiture ouvre droit à un crédit d’impôt « rénovation toiture » en 2019, aux primes énergies, à un taux de TVA réduit (5,5 %) et à un prêt sans intérêt. Pour en bénéficier, il faut respecter des critères de performance de l’isolant et des critères liés à la pose.

Pour savoir si un isolant est éligible, il suffit de se fier à son étiquette. Cette dernière mentionne, en effet, sa résistance thermique symbolisée par le symbole R.

  • Cette résistance doit être supérieure ou égale à 6 m² K/W, pour les rampants de toitures et les plafonds de combles.
  • Pour les toitures-terrasses, l’exigence est moindre, au moins 4,5 m².K/W.

Plus cette résistance est élevée, plus sa capacité à bloquer les pertes de chaleur est élevée.

Enfin pour pouvoir prétendre aux aides d’état, la pose et la fourniture de l’isolant doivent obligatoirement se faire par un artisan détenant une qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Rénovation de toiture : les primes des fournisseurs d’énergie

Aides à la rénovation de toiture : prix, subventions, crédit d’impôt…

Primes Energie ©Leclerc

Saviez-vous que les fournisseurs d’énergie versent des primes aux particuliers notamment pour les travaux d’isolation de toiture ? Surprenant ? Cette obligation leur est imposée par l’État, dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (CEE).

Pour compenser les émissions polluantes dont les fournisseurs sont responsables, ces derniers doivent soutenir financièrement les rénovations énergétiques. Le montant de la prime versée dépend de votre zone climatique et de votre lieu d’habitation. Une prime Energie Plus, dont le montant est majoré, est versé aux ménages les plus modestes. Vous devez être propriétaire de votre résidence principale achevée depuis plus de deux ans.

Comment demander la prime énergie rénovation de toiture à un fournisseur d’énergie ? Le professionnel RGE peut solliciter un distributeur d’électricité, de fioul, de gaz ou autre, à votre place. S’il ne le fait pas, vous pouvez contacter le fournisseur de votre choix avant le début des travaux. Vous n’avez pas l’obligation d’être un client de ce dernier.

Rénovation de toiture : le crédit d’impôt « rénovation de toiture »

Crédit d'impot CITE Atlantic

Crédit d’impot CITE ©Atlantic

Le crédit d’impôt “rénovation de toiture 2018-2019” (crédit d’impôt de transition écologique) est une aide importante, pour isoler votre toiture.

  • Le CITE permet de récupérer 30 % des dépenses engagées, coût de l’isolant et frais de pose, avec une limite de 150 €/ m² en cas d’isolation par l’extérieur et de 100 € par m² en cas d’isolation par l’intérieur.

Le montant du CITE 2018/2019 est plafonné selon la composition de votre foyer : 8 000 € pour un foyer d’une personne, 16 000 € pour un foyer de deux personnes, majoration de 400 € pour les personnes à charge et 200 € dans le cas d’un enfant en garde alternée.

Vous effectuez plusieurs travaux afin de réhabiliter votre vieille maison énergivore? Attention, le plafond est calculé sur une période de 5 années glissantes. De plus, en 2020, le CITE devrait être remplacé par une prime versée, sous conditions de ressources, à la fin des travaux.

Seules sont concernées les rénovations thermiques de résidences principales construites depuis plus de deux ans. En revanche, vous bénéficiez de ce coup de pouce fiscal quel que soit le montant de vos ressources. En effet, si vous êtes peu ou pas imposable, la part non utilisée du CITE est remboursée.

Rénovation de toiture : la TVA réduite

Aides à la rénovation de toiture : prix, subventions, crédit d’impôt…

Entretien de toiture ©Koramic

Trois taux de TVA s’appliquent pour les travaux de toiture : la TVA normale à 20 %, la TVA intermédiaire à 10 % et la TVA réduite à 5,5 %.

Vous faites poser la toiture sur une maison neuve ou sur l’extension d’une maison existante, le taux de 20 % est retenu. C’est également ce taux, qui s’applique sur vos achats de tuiles, de garde-corps, etc.

Pour les travaux de rénovation de toitures réalisés par un professionnel, la TVA de 10 % s’applique pour la main d’œuvre et pour le matériel fourni par le poseur. Il peut s’agir de maisons individuelles, résidences principales ou résidences secondaires, ou d’immeubles collectifs d’habitation achevés depuis plus de 2 ans.

Vous pouvez même bénéficier de la TVA écologique de 5,5% pour la pose d’un isolant performant par un artisan RGE. Celui-ci a alors l’obligation de vous facturer l’ensemble du matériel.

Pour bénéficier d’une TVA réduite sur la rénovation de la toiture, il suffit de remplir une attestation précisant que votre résidence a plus de 2 ans et la nature des travaux. Cette attestation est généralement fournie et renseignée par votre artisan RGE. Vous devez en remettre un exemplaire à l’artisan et garder un exemplaire, pendant 5 ans. Cet exemplaire pourra être demandé à tout moment par le fisc.

Rénovation de toiture : le financement avec un prêt sans intérêt

L’éco-PTZ est un moyen de financer les travaux de rénovation de la toiture et plus particulièrement son isolation, sans avoir à payer d’intérêt. Ce prêt écologique est cumulable avec la TVA à 5,5 %, avec la prime énergie et avec le crédit d’impôt rénovation de toiture.

En 2018, l’éco-prêt à taux zéro était réservé aux rénovations thermiques de maisons ou de copropriétés construites avant 1990. Des modifications sont prévues pour les demandes de prêt rénovation sans intérêt effectuées à partir du 1er mars 2019 : l’avance de fonds sans intérêt va concerner tous les logements achevés depuis plus de deux ans. De plus, un seul des travaux éligibles, comme l’isolation de la toiture, suffit pour obtenir le prêt sans intérêt. Enfin, la durée du prêt à taux zéro est étendue à 15 ans contre 10 ans en 2018.

Comment demander un éco-PTZ ? Vous devez vous adresser à une banque partenaire de l’État. Attention à soigner votre dossier comme pour un prêt classique. L’établissement financier va, en effet, vérifier votre capacité à rembourser les fonds avancés. La demande de prêt écologique se fait par le propriétaire de la maison ou de l’appartement. Il existe également des éco-PTZ copropriété. Dans ce cas, la demande est effectuée par le syndic des copropriétaires.

Vous avez envie de vous faire accompagner dans vos démarches administratives de demandes d’aides financières pour la rénovation de toiture, rendez-vous sur le site Faire.fr. Un conseiller énergie va répondre gratuitement à vos différentes questions. Enfin, pour finaliser votre budget rénovation du toit, calculer le montant estimatif des différentes subventions grâce au simulateur d’aide de l’Ademe, Simul’Aid€s.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus