Accueil > Travaux > Rénovation > Réussir ses travaux de rénovation en 5 étapes

Réussir ses travaux de rénovation en 5 étapes

Des travaux de rénovation réussis nécessitent de respecter certaines phases précises : réfléchir au budget, choisir les intervenants, respecter la législation, assurer le suivi des travaux et enfin être attentif lors des opérations de réception. Retour en détails sur ces 5 étapes essentielles !

Rénovation ©DR

Rénovation ©DR

Entreprendre des travaux de rénovation peut être une source d’inquiétude. Pourtant, planifier à l’avance vos travaux en respectant un certain nombre d’étapes précises est une ligne de conduite efficace pour réussir vos travaux de rénovation et garantir un chantier serein. Retour sur cette formule gagnante en 5 étapes : prévoir le financement, être bien entouré, respecter le cadre légal, suivre le chantier et réceptionner.

1. Travaux de rénovation : déterminer son budget

Définir son budget Travaux.com

Définir son budget ©Travaux.com

Les travaux de rénovation se définissent selon  un compromis entre les désirs du propriétaire et leur coût. Cependant, les gains sur la facture de chauffage ou d’électricité et la plus-value en cas de revente sont importants après de tels travaux. Quel que soit votre projet de rénovation, pensez avant toute chose à déterminer le budget dont vous disposez. Ne voyez pas trop grand ni trop petit. Selon l’état des finances, la réhabilitation ou l’embellissement de la maison peut se faire en une ou plusieurs étapes. Dans ce cas, il faut réfléchir à l’ordre des travaux avec l’aide d’une entreprise générale ou d’un architecte. A titre d’exemple, changer les fenêtres puis isoler les combles permet par la suite d’acheter une chaudière de dimension plus modeste. Les conseils d’un professionnel aguerri vous permettront de calibrer au mieux votre rénovation en fonction de vos moyens. De plus, afin de favoriser les économies d’énergie, le législateur a prévu des aides à la rénovation des bâtiments existants : crédit d’impôt, éco prêt à taux zéro, aides de l’ANAH. Mais pour en bénéficier vous devrez confier vos travaux de rénovation à un artisan RGE.

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez notre article: Rénover son habitat à moindre coût

2. Travaux de rénovation : choisir les bons intervenants

Travaux et malfaçons Travaux.com

Choisir les bons intervenants ©Travaux.com

Pour faire des économies, il peut être tentant de se lancer seul. Mais faire appel à un artisan pour réaliser ses travaux de rénovation permet de bénéficier de son savoir-faire. De plus, faire appel à une entreprise du bâtiment apporte une véritable sécurité. En effet, celle-ci dispose d’une assurance décennale susceptible d’intervenir en cas de problème important survenant dans les 10 ans suivant la fin des travaux. Bien souvent, elle est assurée en cas d’accident pendant les travaux (casse d’un objet de valeur, passant blessé par du matériel de chantier…). Ainsi la deuxième étape décisive pour planifier ses travaux de rénovation sans crainte, consiste à trouver les bons artisans pour intervenir sur votre projet. Comment trouver la perle rare ? Le bouche à oreille aide à trouver un intervenant de qualité. Les sites de mises en relation peuvent également vous donner accès à des artisans sérieux. Définissez clairement les besoins avec ces derniers. Les plus bricoleurs pourront sans doute se charger de quelques étapes préalables ou de finitions après le chantier. Mais pour les travaux très techniques, mieux vaudra passer par un pro. Autre avantage de passer par des pros : vous serez informé à l’avance du coût réel des travaux. En effet, ce dernier vous remet un devis comprenant le prix du matériel et de la main d’oeuvre.

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez notre article: 6 conseils pour bien choisir un artisan

3. Travaux de rénovation : respecter la législation

Règlementation CMP

Rénovation et législation ©CMP

Autre étape nécessaire pour bien gérer son chantier de rénovation et faire baisser le stress : être en règle avec les obligations légales. Petit récapitulatif : pour des travaux réalisés à l’intérieur d’une maison individuelle, aucune demande n’est à effectuer. En revanche, une déclaration préalable sera  nécessaire si la rénovation change l’aspect extérieur de l’habitation : peinture, fenêtre, porte. Dans tous les cas, la rénovation ne doit pas apporter une gêne excessive pour les voisins : bruit, poussière, occupation excessive de la chaussée etc. En outre, dans un appartement en copropriété, le règlement intérieur peut imposer des contraintes supplémentaires. Des plages horaires pour réaliser des travaux de rénovation sont notamment prévues. Pensez à vous renseigner sur ces points précis avant de commencer les travaux.

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez notre article : Rénovation : 7 questions à poser aux artisans avant les travaux

4. Travaux de rénovation : assurer le suivi

Rénovation CMP

Rénovation ©CMP

La période de travaux à proprement parler est celle qui va nécessiter le plus de suivi au quotidien.  Le maître d’ouvrage (le propriétaire du bien) peut décider de suivre lui-même les travaux de réhabilitation ou d’embellissement. Si plusieurs intervenants se succèdent sur le chantier, il va devoir les coordonnées et gérer les retards de chantier, ce qui peut s’avérer parfois un véritable casse tête, assez inconciliable avec les autres priorités de la vie active. Pour assurer le suivi d’un chantier de rénovation lourde, il est conseillé de faire appel à une entreprise générale qui va signer le marché puis ensuite sous-traiter tout ou partie de ce dernier. Il est également possible de passer par un architecte pour gérer le tout, depuis l’écriture du projet de rénovation jusqu’au suivi du chantier. Pour l’assister, il a la possibilité de faire appel à des spécialistes comme un bureau d’étude thermique. Même si le chantier de rénovation que vous planifiez est plus réduit, il peut être plus judicieux de le confier à des spécialistes. Surtout lorsque vous ne disposez pas du temps nécessaire pour suivre les opérations et que plusieurs corps de métiers doivent se succéder sur le chantier. Pour de petits travaux, il est possible de faire appel à une entreprise d’agencement. Elle peut d’ailleurs être spécialisée dans les cuisines ou dans les salles de bains.

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez notre article: Rénovation de maison : petit chantier ou gros travaux ?

5. Travaux de rénovation : réceptionner les travaux

Réception de travaux

Réception de travaux

Dernière étape cruciale pour mettre un point final à des travaux de rénovation réussis : la réception des travaux. Cette opération par laquelle le maître d’ouvrage accepte les travaux est le point de départ de la garantie légale de 10 ans. Cependant, si les travaux de rénovation ne sont pas totalement conformes, il faut mentionner des réserves sur un document nommé le PV de réception. Pour éviter de passer à côté de malfaçons, là encore, l’appel à un architecte ou à un maître d’oeuvre est souhaitable. Le propriétaire a le droit de ne payer qu’une partie de la facture le temps de la mise en conformité (le temps que les réserves soient levées dans le jargon du bâtiment). Si des défauts sont visibles et que le particulier ne dit rien, il est réputé accepter ces défauts. Une fois de plus, sachez donc vous entourer lors de cette étape importante !

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez nos articles :

Travaux et malfaçons : comment faire face ?

Rénovation de maison : dans quel ordre réaliser les travaux ?

 

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus