Accueil > Travaux > Rénovation > Rénovation d’appartement : combien ça coûte ?

Rénovation d’appartement : combien ça coûte ?

La rénovation d’appartement peut s’avérer un moyen efficace de réaliser une plus-value tout en aménageant l’appartement de ses rêves. Mais encore faut-il que l’investissement soit rentable… Combien coûte une rénovation d’appartement ? Travaux.com fait le point pour vous selon le niveau de réhabilitation.

Rénovation appartement Céramica

Rénovation appartement ©Céramica

Le charme de l’ancien séduit des milliers d’acheteurs chaque année. Beaux matériaux et architecture atypique provoquent des coups de cœur mais obligent à certaines concessions. Si les appartements à rénover ou à restaurer ont un coût à l’achat moins élevé que les biens prêts à habiter, tout refaire à son idée et selon ses goûts demande du temps et un certain budget. L’étendue des travaux à réaliser dépend de l’état général de la rénovation d’appartement mais aussi de la réglementation à appliquer.

Rénovation d’appartement : L’avant-projet et ses priorités

Budget rénovation appartement Creative Commons stevepb

Budget rénovation appartement ©Creative Commons stevepb

Pour planifier sa rénovation d’appartement, il convient de se baser sur les bons documents, c’est-à-dire sur les diagnostics immobiliers fournis par l’ancien propriétaire lors de la signature du compromis de vente chez le notaire. Le diagnostic technique ou DDT énonce les risques et les priorités à prendre en compte dont la présence de plomb ou d’amiante, la présence de termites, la vétusté du réseau électrique ou encore l’absence d’assainissement individuel. Complémentaire, le DPE (Diagnostic de performance énergétique) alerte sur les problèmes d’isolation du logement.

pour en savoir plus lire :  Vente et location : le point sur les diagnostics obligatoires

Rénovation d’appartement : le respect de la législation

Performance énergetiqueEn ce qui concerne les travaux de rénovation d’appartement, les opérations les plus lourdes comme la réfection du réseau électrique, l’installation des tuyaux de plomberie et des systèmes de raccordement, l’isolation des murs et des planchers méritent l’intervention d’une entreprise dite “tous corps d’état” qui définit l’ordre des travaux et règle les détails administratifs. N’hésitez pas à demander plusieurs devis pour comparer les prix, les prestations et les délais de réalisation.
Les professionnels qualifiés RGE disposent des informations réglementaires nécessaires pour vous aider à rénover rationnellement. S’il s’agit d’un investissement locatif pour défiscaliser grâce à la loi Pinel, le logement doit bénéficier du label BBC (Bâtiment Basse Consommation)ou ou du label Haute Performance Énergétique.

Pour en savoir plus lire : Les avantages de la loi Pinel et Tout ce qu’il faut savoir sur la mention RGE

Rénovation d’appartement : des tarifs selon l’ampleur des travaux

Aménagement de salon Deavita

Aménagement de salon ©Deavita

Rénover un appartement ne signifie pas toujours réhabiliter le bien du sol au plafond. Il existe différents niveau de rénovation d’appartement, de la rénovation simple à la plus complexe. Estimer le niveau de rénovation et le prendre en compte dans le budget  est primordial au moment de l’achat. Cela vous permettra non seulement  de savoir si vous faites une bonne affaires mais aussi de négocier votre prêt ou le prix d’achat en incluant les travaux.

Généralement on distingue trois niveaux de réfection:

  • Les travaux de rénovation simples: comprenant quelques améliorations et la peinture de la totalité des murs reviennent entre 100 et 300 € le m².
  • Les travaux de rénovation intermédiaires avec revêtements des sols et des murs, remise aux normes électriques et plomberie basique coûtent au minimum 500 € du m2.
  • Les travaux de rénovation lourds peuvent comprendre l’isolation des murs, des planchers et du plafond, la pose de nouvelles fenêtres, l’électricité, la plomberie et l’ensemble des finitions.Ces travaux sont évalués entre 900 et 1000 € le m² mais le montant total est fonction de la qualité des matériaux, de la complexité des interventions et du coût de la main d’œuvre.

Rénovation d’appartement : les aides financières qui peuvent alléger la facture

Crédit d'impot CITE Atlantic

Crédit d’impot CITE ©Atlantic

Crédit d’impôt et Eco PTZ: Différentes aides sont prévues par la Loi de Finances pour aider à la rénovation d’appartement en limitant les déperditions énergétiques et en choisissant des modes de chauffage et de climatisation économiques. Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) peut être cumulé à l’éco PTZ selon les ressources du foyer. Les plafonds sont fixés à 25 000 euros pour une personne seule et à 35 000 euros pour un couple. Bon à savoir : Si vous habitez dans un immeuble, les parties en copropriété peuvent également ouvrir droit au CITE.
TVA réduite: Autre aide à la rénovation d’appartement: la TVA réduite. En fonction du type d’opération, il est possible de bénéficier d’un taux de TVA réduits de 10% (travaux d’aménagement, de transformation ou d’entretien des résidences principales et secondaires)  voire de 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique. A noter que dans les DOM, le taux peut être réduit à 2.1% pour certains travaux.

Pour en savoir plus sur le sujet consultez notre article: TVA réduite : quel taux pour quels travaux ?

Aides de l’Anah: Les aides de l’Anah viennent également compléter ces dispositifs d’aide à la rénovation pour les ménages aux ressources moyennes. Il est ainsi possible de financer grâce à ces aides des travaux tels que l’isolation, le remplacement des fenêtre, le remplacement de chauffage,la rénovation de toiture, etc..

Enfin, des primes et subventions accordées par les communes et les conseils régionaux peuvent également venir amortir les travaux de rénovation d’appartement au titre de l’amélioration des conditions de vie. N’oubliez pas, pour pouvoir bénéficier de l’ensemble de ces aides, les professionnels doivent impérativement être qualifiés RGE.

Rénovation d’appartement : ce que change la loi de finances 2016

Communes éligibles au PTZ rural © Ministère du logement

Communes éligibles au PTZ rural © Ministère du logement

Bonne nouvelle pour la rénovation d’appartement: le PTZ dans l’ancien a été étendu à l’ensemble des communes de la zones C par la loi de finances 2016. Ces zones rurales passent ainsi de 6.000 à 30.000 communes éligible. Si l’appartement à rénover se situe dans cette zone; vous pourrez ainsi bénéficier de cette aide dans l’ancien. En prime, les foyers les plus modestes pourront, sous conditions, bénéficier d’un micro-crédit permettant de compléter le montant à débourser pour les travaux énergétiques.

Pour en savoir plus consultez la liste des communes concernées par le PTZ dans l’ancien.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus