Accueil > Travaux > Rénovation > Devis travaux : pourquoi pense-t-on qu’ils sont trop chers ?

Devis travaux : pourquoi pense-t-on qu’ils sont trop chers ?

Les devis travaux proposés par les artisans paraissent souvent trop chers par rapport au budget que l’on s’était imaginé. TVA, travail non déclaré, aides aux travaux peu ou mal connues, le point sur les idées reçues et mauvaises pratiques qui nous conduisent parfois à sous-estimer le montant des travaux.

Vous avez fait réaliser des devis pour vos travaux et c’est la douche froide ? Des matériaux à la main d’œuvre, les tarifs annoncés par les artisans vous paraissent exorbitants ? Pas de panique. C’est une réaction assez banale lorsque l’on est fasse à un chantier. Voici quelques éléments qui vous permettront de mieux comprendre pourquoi les devis travaux peuvent paraître trop salés et comment déceler les tarifs abusifs.

Devis travaux : une tendance générale à minimiser les opérations

Rénovation de maison CMP

Rénovation de maison ©CMP

Tout d’abord, sachez qu’il est extrêmement difficile d’estimer ses travaux avant d’avoir fait réaliser un premier devis. L’œil du néophyte aura du mal à cerner l’étendue des opérations à réaliser. En effet, le prix des travaux varie considérablement en fonction du type de matériau, de la surface ainsi que de la difficulté du chantier et de sa localisation géographique. Résultat : on a tendance à souvent voir à la baisse le tarif des travaux. Avant de vous affoler face aux montants annoncés sur le devis travaux, prenez le temps d’en comparer plusieurs (à prestations équivalentes) et n’hésitez pas à échanger avec les professionnels. Si un devis est hors limite, ce ne sera pas le cas à chaque fois. Trois devis vous permettront de mieux cerner les tarifs pour les travaux que vous prévoyez.

Devis travaux + augmentation de la TVA

TVA 10%

TVA 10%

Autre raison qui peut donner une impression de cherté, surtout par rapport aux années précédentes : l’augmentation de la TVA. Cette dernière est en effet passée de 5,5% à 7% puis 10% pour les travaux de rénovation courants. Un taux qui peut faire varier le montant des travaux, surtout si vous vous référez à des sources antérieures à cette augmentation. Pour autant, les travaux influant sur la performance énergétique de l’habitat sont eux resté au taux le plus bas de 5,5%.

Devis travaux vs travail au “black”

installation électrique CMP

installation électrique ©CMP

La récurrence du recours au travail non déclaré dans la réalisation de travaux domestique est également l’un des point qui donne l’impression que les artisans sont trop chers. Les travaux au “black” cassent souvent les prix. Entre un artisan qui doit payer ses charges et une “gâche” non déclarée proposée par un autre prestataire (qualifié ou non), il est évident que les tarifs seront sensiblements différents. Attention toutefois, un artisan déclaré, est, dans la majeure partie des cas, le gage de travaux réalisés dans les règles de l’art mais aussi en conformité avec la loi (assurance décennale, dommage ouvrage, etc.). Cette différence de tarif est aussi le salaire de la tranquillité, car en cas de litige, ou d’éventuelle malfaçon avec des travaux réalisés par une entreprise ou un artisant qui n’est pas en règle avec la législation, vous n’aurez aucun recours. D’autre part, les professionnels en régle avec la législation vous permettent de bénéficier d’aides qui vous permettrons de réduire le coût de vos travaux telles que :

  • Le crédit d’impôt de transition écologique,
  • L’eco-PTZ
  • Aide de l’ANAH
  • Aides de l’ANIL
    Si les modalités d’obtention varient pour ces nombreux coups de pouces financiers, une seule condition ne change jamais pour en bénéficier : vous devrez obligatoirement contracter un professionnel pour vos travaux. Une modalité consolidée avec l’apparition de l’éco-conditionnalité des aides,  d’ou l’obligation de passer par un professionnel certifié RGE (« Reconnu Garant de l’Environnement »)

Devis travaux : les aides peu connues ou pas déduites

aide à rénovation énergétique

“J’éco-rénove, j’économise” © renovation-info-service.gouv.fr

Autre aspect qui peut sembler alourdir la note lorsque l’on parle de travaux de rénovation : les aides aux travaux sont souvent peu ou mal connues. Il est vrai que les dispositifs évoluent souvent (chaque année pour le crédit d’impôt) et que les critères de performances et autres conditions d’accès rendent la perception de l’information un peu complexe. Pour autant, les aides aux travaux sont très nombreuses et elles s’adressent à divers profils socio-économiques et couvrent divers types de travaux (qu’il s’agisse d’éco-PTZ pour financer des travaux de rénovation, ou des travaux de mise aux normes de salubrité, attribuées sur plafond de revenus). Les professionnels en charge des travaux sauront vous indiquer à quelles aides vous pouvez prétendre. Pensez à déduire ces aides de vos travaux, certains travaux importants peuvent s’avérer très rentables au bout de quelques années. Le site officiel renovation-info-service.gouv.fr vous donnera aussi des infos sur les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre et vous pouvez être encadré plus personnellement par un conseiller.

Devis travaux : comparer ce qui est comparable

Comparer des devis CMP

Comparer des devis ©CMP

Autre erreur souvent faite par les particuliers : avoir tendance à comparer les devis travaux sans prendre en compte le niveau de gamme des matériaux ou la technique de l’artisan. En effet, choisir de réaliser un superbe béton ciré par un spécialiste ne représentera pas le même budget que la pose d’un enduit d’imitation par un maçon… mais les deux prestations ne se valent pas ! Autre point important : penser à prendre le bon référent pour comparer les prestations : parle-t-on en journée de travail, en m², en mètre linéaire? Renseignez-vous bien avant de comparer ce qui comparable et du coup, d’avoir l’impression (à tort) de payer trop cher. Il ne faut absolument pas hésiter à vous faire expliquer chacun des éléments de chaque devis.

Devis travaux : quand est-ce vraiment trop cher?

Devis travaux CMP

Devis travaux ©CMP

Pour autant, il y a des fois ou l’impression de prix trop élevé est justifié. Surtout si vous avez en tête les point précédents. Comment savoir alors si le devis travaux est réellement trop cher ? Comparez-le à d’autres, à prestation équivalente. Si l’écart de tarif est criant avec plus qu’un seul devis, il se peut que le devis soit surestimé. Pensez dans tous les cas à vérifier le sérieux de l’entreprise que vous contactez. Demandez à voir ses anciennes réalisations, faites fonctionner le bouche à oreille et surtout vérifiez que l’entreprise dispose bien de toutes les assurances légales. Enfin, attention aussi aux devis trop bas. Certains artisans peuvent volontairement omettre certaines opérations pour faire baisser le prix du devis et faire payer par la suite des suppléments. Préparation, dépose éventuelle, prestation, nettoyage, déplacement… Gardez en tête que tout devis doit être le plus détaillé possible et que tout travail supplémentaire doit faire l’objet d’un nouveau devis s’il dépasse 150 euros. Ce qui doit mettre la puce à l’oreille ? Un couvreur qui oublie de vous parler de la pose de gouttière ou un spécialiste du ravalement de façade qui n’évoque pas la pose d’échafaudage pour le ravalement par exemple…

Pour en savoir plus lire : Tout savoir sur les devis travaux et Devis travaux : comment les lire et les comparer ?

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus