Accueil > Travaux > Rénovation > 10 solutions pour réduire sa facture d’énergie !

10 solutions pour réduire sa facture d’énergie !

L’énergie la plus économique est celle que vous ne consommez pas ! Isolation, accessoires de régulation de chauffage, remplacement de fenêtres ou installation de chaudière… De l’installation de petits équipements aux travaux plus important, voici 10 solutions qui vont vous permettre de réduire votre facture d’énergie !

Réduire sa facture d’énergie !

Selon l’agence de l’amélioration de l’habitat, (ANAH), 3.4 millions de ménages en France consacrent plus de 10 % de leurs ressources à payer leurs factures d’énergie. A l’heure des équipements intelligents et des économies globales d’énergie dans le logement, il est pourtant possible de réduire sa facture d’énergie sur le long terme et réaliser des économies au quotidien. De l’installation de petits équipement aux travaux plus importants, voici 10 solutions qui vont vous permettre de réduire votre facture d’énergie.

Solution n°1 : isoler ses murs par l’intérieur

Souvent moins chère qu’une opération d’isolation des murs par l’extérieur (ITE),  isoler ses murs par l’intérieur permet pour autant de réduire sa facture d’énergie. Quelle que soit la technique, l’Anah estime qu’isoler son domicile par l’intérieur fait partie des travaux les plus rentables sur le long terme. De plus les travaux d’isolation ouvrent droit à de nombreuses aides nationales et locales parmi les plus connues on retrouve : les aides de l’ANAH, l’Eco prêt à taux zéro, la TVA réduite ainsi que le crédit d’impôt développement durable.

Gain estimé : entre 354€ et 525 € d’économie d’énergie annuelle

Estimez le prix de vos travaux d’isolation avec : Le guide des prix isolation

Solution n°2 : changer sa vieille chaudière

Une chaudière trop ancienne peut être la cause de sur-consommation. Ainsi les professionnels du chauffage conseillent de changer sa chaudière au minimum tous les 15 ans pour réduire sa facture d’énergie. Ainsi remplacer un vieux modèle par une chaudière à condensation fioul ou gaz peut être une bonne option. Ces dernières récupèrent la chaleur produite par la condensation de la vapeur d’eau des fumée de combustion, afin de préchauffer l’eau du circuit de chauffage. L’achat de certaines chaudières ouvre droit au crédit d’impôt développement durable. Le crédit d’impôt est accessible aux locataires et propriétaires pour l’achat de chaudières dans leur résidence principale.

Gain estimé : entre 496 et 735 € d’économie d’énergie annuelle

Estimez le prix d’achat, d’installation, de remplacement et d’entretien de chaudière avec : Le guide des prix chaudière

Solution n°3 : isoler son plancher

On y pense peut, mais le sol et les plafonds sont aussi des foyers importants de déperdition thermique. L’isolation des sols est une option intéressante pour réduire sa facture énergétique à condition que la hauteur sous plafond du local inférieur soit suffisante. Ce type d’isolation se réalise soit par la pose de panneaux, de dalles, de flocage ou d’isolant en faux plafond. Il est aussi possible de remplir des planchers à ossature bois ou métallique.

Gain estimé : entre 124€ et 183 € d’économie d’énergie annuelle

Solution n°4 : remplacer ses fenêtres

Pour réduire sa facture énergétique, remplacer ses fenêtres est une opération à ne pas négliger. Si vos fenêtres présentent un jour, un défaut d’étanchéité à l’air ou si elles s’ouvrent et se ferment avec difficulté, les remplacer pour un modèle plus neuf améliorera grandement la qualité thermique du logement et vos finances ! Attention toutefois à la pose. Mal posée une fenêtre ultra performante peut être un vrai gruyère. Faites appel à des pros. L’installation de fenêtre vous permet de bénéficier d’aides pour réduire au maximum le coût de vos travaux. Aides de l’ANAH, l’Eco prêt à taux zéro, la TVA réduite et prime de l’ADEME.

Gain estimé : en moyenne de 5% à 20 % d’économie d’énergie annuelle (variable selon l’état de vos fenêtres)

Estimez le prix des fenêtres avec : Le guide des prix fenêtres

Solution n°5 : installer des régulateurs de chauffage.

L’installation de régulateur de chauffage et de robinet thermostatique peut permettre de réduire la facture d’énergie. Ces équipements permettront d’optimiser le chauffage en fonction de votre usage des pièces mais aussi de leurs apports solaires.

Gain estimé : de -10% à -25 % sur la consommation annuelle d’énergie

Solution n°6 : installer ses combles perdus.

Si vos combles ne sont pas habitables, les isoler correctement vous permettra de réaliser d’importantes économies sur votre facture d’énergie annuelle. Pour cela vous aurez 2 solutions : poser des panneaux isolants sur le plancher de vos combles ou projeter un isolant par soufflage sur ce même plancher.

Pour en savoir plus lire : Isolation des combles perdus à 1€ avec le pacte énergie solidarité

Gain estimé : entre 474€ et 700€ d’économie d’énergie annuelle

Solution n°7 : installer des radiateurs radiants

Pour réduire sa facture d’énergie lorsque l’on chauffe à l’électrique, remplacer de vieux convecteurs par de nouveaux modèles de radiateur radiants est une solution intéressante. Les radiants, en plus de diffuser une chaleur plus douce et plus homogène permettront l’installation de thermostats et de programmateurs performants. Autant d’options pour économiser à l’usage.

Gain estimé : environ 143€ d’économie d’énergie annuelle

Estimez le prix des radiateurs avec : Le guide des prix chauffage

Solution n°8 : installer des robinets hydroéconomes

Douchettes à économie d’eau, mousseurs, régulateurs, mitigeurs thermostatiques… il existe de nombreuses solutions pour économiser l’eau. Si vos robinets sont vieillissants, l’installation de ce type d’équipement vous permettra de réduire votre consommation et de réaliser des importantes économies tout en protégeant l’environnement.

Gain estimé : jusqu ‘à -30% d’économie sur la consommation

Solution n°9 : utiliser la lumière naturelle

Pour réaliser des économies sur votre facture d’électricité, pensez à utiliser au maximum la lumière naturelle dans la maison ! Repensez l’organisation de vos pièces en fonction de leurs ouvertures (un évier, bureau ou plan de travail toujours sous les fenêtres), créez des ouvertures pour laisser entrer la lumières naturelles (fenêtres, velux, puits de lumière). Enfin pour optimiser au mieux la luminosité, rien de tel que de repeindre une pièce à l’aide de couleur claires et lumineuse

Gain estimé : variable en fonction des caractéristique de l’habitat et de la solution appliquée.

Estimez le prix des travaux de peinture intérieur avec : Le guide des prix peinture

Solution n°10 : installer une VMC

Ventiler sa maison est primordial pour le confort thermique mais aussi pour réduire sa facture d’énergie. Remplacer ou installer un système de ventilation performant (de type VMC double-fluc) permet non seulement d’améliorer la qualité de l’air mais également de réduire la sensation d’humidité et de garder la chaleur de l’air vicié dans la maison.

Gain estimé : variable selon les modèles de Vmc, entre -25 % et -60 % de la consommation de chauffage.

Commentaires

1


  • bruleparlesillumines Publié le

    Il y a plus simple et moins coûteux.

    Commencer par exemple par débrancher tout ce qui ne nous sert pas, éteindre plutôt que laisser les boutons de veille allumés, aucun investissement, cela ne coûte qu’une attention quotidienne et cela diminue déjà grandement la consommation. Touchez certains appareils branchés mais éteints, beaucoup sont chauds, parce qu’ils continuent à consommer. Ne pas utiliser de multiprises avec les gros boutons lumineux et débrancher directement à la prise lorsque l’on ne s’en sert plus.

    Baisser de quelques degrés la température de l’eau du cumulus qui est souvent exagérément chaude.

    Baisser de quelques degrés la température intérieure, 19° est d’ailleurs la température maximale moyenne autorisée dans une habitation (loi datant des années 70), 16/17° est idéal dans les chambres moyennant l’installation de quelques thermomètres (quelques euros).

    Réguler la puissance du réfrigérateur/congélateur en fonction de la température de la pièce, qui est le plus souvent fonction des saisons, en contrôlant les températures avec des thermomètres adaptés (quelques euros).

    Placer le congélateur dans une pièce non chauffée quand c’est possible.

    Installer des plaques isolantes (10-20€) entre les murs et les chauffages.

    Il existe aussi des centrales électroniques (60-100€) se branchant sur chaque prise et permettant de contrôler ce qui consomme le plus et donc prendre des mesures ciblées. Dispo dans les magasins de bricolage.

    Etc.

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus