Accueil > Travaux > Parquet > Parquet ou carrelage ?

Parquet ou carrelage ?

Les revêtements de sol doivent être esthétiques et résistants. Mais quel revêtement choisir : carrelage ou parquet stratifié, carrelage ou parquet massif, parquet flottant ou carrelage ? Suivez le guide pour trouver le revêtement de sol adapté à ses envies, son budget et l’usage de la pièce.

Parquet contrecollé chêne vintage Broceliande Leroy Merlin

Parquet contrecollé chêne vintage Broceliande ©Leroy Merlin

Changer ses revêtements de sol fait partie des travaux courants de rénovation. Parmi les solutions particulièrement plébiscitées par les particuliers, le carrelage et le parquet font partie des revêtements entre lesquels il est le plus courant d’hésiter. Ces deux types de revêtements de sol affichent pourtant des caractéristiques et des avantages bien différents… Comment les différencier et surtout, que choisir entre le parquet ou le carrelage?

Pour vous aider, cet article va répondre à un certain nombre de questions essentielles :

  • Parquet ou carrelage dans une pièce à vivre ?
  • Parquet flottant ou carrelage ?
  • Parquet vitrifié ou carrelage ?
  • Parquet ou carrelage imitation bois ?
  • Quel revêtement de sol en fonction de pièces de la maison ?
  • Carrelage ou parquet dans une salle de bains ?

Et, pour faire un choix entre carrelage et parquet en fonction de son budget, voici quelques tarifs relevés:

Type de prestation
Prix TTC au m²
Carrelage faïence entre 4 et 100 €
Carrelage terre cuite entre 40 et 100 €
Carreaux de ciment entre 40 et 80 €
Carrelage marbre entre 50 € et 120 €
Carrelage grès cérame entre 5 et 100 €
Parquet stratifié 3 à 50 €
Parquet flottant ou contrecollé 20 à 120 €
Parquet massif 35 à 150 €

Parquet ou carrelage : caractéristiques

Parquet et carrelage sont, tous les deux, des revêtements de sol durs. Pourtant, de nombreuses différences existent entre ces deux matériaux pour la maison.

Le parquet est composé d’un assemblage de bois. Il existe plusieurs types de parquets. Les puristes plébiscitent le parquet massif composé entièrement de bois noble. C’est également le plus onéreux, avec une gamme de prix allant de 35 à 150 €, le m². Le parquet contrecollé également appelé parquet flottant est en moyenne plus abordable, avec une gamme de prix allant de 20 à 120 €. Seule la couche supérieure, le parement, est en bois noble. Les fabricants proposent également des parquets stratifiés (3 à 50 €). Mais il s’agit d’un revêtement plastique, un sol souple, avec une imitation bois. A condition d’éviter les premiers prix, la qualité esthétique des parquets stratifiés a beaucoup progressé ces dernières années.

Le carrelage, quant à lui, désigne les carreaux à poser au sol ou sur les murs, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’habitation. Ces carreaux sont pressés et cuits, pour acquérir des qualités de dureté et de résistance. La composition des carreaux varie beaucoup et permet donc d’avoir un rendu très différent. La variété des carreaux explique également la large fourchette de prix du carrelage, de 4 à 200 €, en moyenne. Il existe, ainsi, des carreaux en céramique (grès cérame, céramique, grès cérame émaillé), avec une gamme de prix étendue allant de 4 à 100 € le m². Vous trouverez également des carrelages en terre cuite, en carreaux de ciment et en pierre : ardoise, pierre calcaire, granit, travertin, marbre. Le marbre fait partie des carrelages, les plus onéreux, de 45 à 200 € le m².

Esthétique et possibilités décoratives

Carrelage Petra Emil Ceramica

Carrelage Petra Emil ©Ceramica

Le revêtement de sol fait partie de la décoration intérieure. Il doit donc être esthétique et adapté à l’ambiance de la maison.

Le carrelage est disponible dans une grande variété de formes et de couleurs. La tendance actuelle est au grands carreaux, 60 sur 60 ou 90 sur 90. Les technologies modernes permettent même de créer des carrelages imitation pierre ou imitation parquet.

Le véritable parquet, quant à lui, est un revêtement intemporel. Il apporte un côté chaleureux à une habitation. Même si la gamme de coloris est moins large que pour un carrelage, l’essence de bois permet de choisir l’aspect final du revêtement : acajou de couleur brun rosé à brun rouge, bouleau d’Europe pour un jaune clair…

Carrelage

Avantages Inconvénients
  • le carrelage se décline en une multitude d’aspects et de couleurs.
  • le carrelage peut avoir un côté froid.

Parquet

Avantages Inconvénients
  • le parquet est chaleureux et donne un aspect authentique
  • la gamme de couleur du parquet est moins large que celle du carrelage.

La meilleure option : le carrelage.

Entretien

Vous voulez un revêtement facile à entretenir. Faut-il choisir un carrelage au sol ou un parquet ?

L’entretien du carrelage dépend beaucoup de la composition des carreaux. Les matériaux poreux, comme les carreaux de ciment, nécessitent la pose d’une couche protectrice pour éviter les tâches et un lavage avec un produit spécifique. Au contraire, le carrelage en faïence ou en céramique est facile à entretenir, car non poreux. Un coup d’éponge suffit à lui redonner son éclat.

Attention à l’entretien des joints entre les carreaux : s’ils ont noirci, vous n’aurez d’autre choix que de les changer.

Tous les parquets doivent être lavés avec un chiffon doux et légèrement humide. Un entretien supplémentaire est nécessaire, sauf pour le parquet stratifié : raviveur une ou deux fois par an pour le parquet vitrifié, lustrage régulier pour le parquet ciré, nouvelle couche de cire tous les 2 à 3 ans pour le parquet ciré et nouvel huilage du parquet huilé, tous les ans.

Carrelage

Avantages Inconvénients
  • le carrelage non poreux est facile à entretenir.
  • le carrelage poreux doit être traité.

Parquet

Avantages Inconvénients
  • le parquet peut être protégé avec des traitements spécifiques.
  • le parquet craint l’eau.

La meilleure option : le carrelage.

Résistance

Carrelage de salle de bains ace blanco negro Porcelanosa

Carrelage de salle de bains ace blanco negro ©Porcelanosa

La résistance aux chocs des sols intérieurs est très variable.

Pour trouver les carreaux les plus adaptés à l’usage de la pièce, vous pouvez vous fier au classement UPEC. D’une manière générale, le grès cérame est le plus résistant à l’impact d’objet et à l’abrasion. Il est donc conseillé dans les pièces à fort passage.

Les parquets, quant à eux, craignent l’eau. Difficile donc de poser un parquet dans une salle de bain, à moins d’opter pour une essence imputrescible comme les bois exotiques. Au niveau de la résistance à l’usure et aux chocs, l’essence de bois utilisé et l’épaisseur de la couche de parement jouent un rôle important.

Carrelage

Avantages Inconvénients
  • le carrelage est résistant.
  • le carrelage premier prix craint les chocs.

Parquet

Avantages Inconvénients
  • certaines essences de bois sont imputrescibles.
  • la qualité et l’épaisseur de la couche de parement jouent un grand rôle.

La meilleure option : le carrelage.

Carrelage ou parquet : longévité

Parquet ou carrelage dans le salon, dans le couloir, dans les chambres…Quelle est la meilleure option, pour un revêtement durable dans le temps ?

Le carrelage affiche une durabilité à toute épreuve. Cependant, attention aux carreaux d’entrée de gamme, aux alentours de 4 €. Ils sont peu épais et plus adaptés à un usage mural qu’à un revêtement de sol. D’autre part pour garantir une durabilité optimale le carrelage devra impérativement être posé par des artisans professionnels. La pose compte autant que la qualité des carreaux dans la durée de vie du carrelage

Les parquets massifs ou les parquets contrecollés ont une durabilité exceptionnelle, jusqu’à 100 ans. Mais, la durabilité dépend beaucoup du type de bois utilisé. Ainsi, un parquet en chêne va durer plus longtemps qu’un parquet en pin des Landes.

Carrelage

Avantages Inconvénients
  • le carrelage affiche une durabilité optimale si la pose est réalisée dans les règles de l’art
  • Mal posé, le carrelage peut s’abîmer prématurément.

Parquet

Avantages Inconvénients
  • le parquet de qualité a une longévité exceptionnelle.
  • le parquet d’entrée de gamme a une durabilité moindre.

La meilleure option : le parquet massif ou le carrelage.

Facilité et rapidité de pose

Parquet XXL ©Comptoir Seignerie Gauthier

Parquet XXL ©Comptoir Seignerie Gauthier

Parquet flottant ou carrelage, carrelage ou parquet stratifié…quel est le plus facile à poser ?

Deux techniques existent pour le carrelage de sol intérieur : la pose scellée consistant à disposer les carreaux sur un mortier de scellement ou la pose collée consistant à coller le carrelage sur l’ancien support.

Plusieurs techniques de pose existent également pour le parquet.

La pose clouée, le clouage du parquet sur des lambourdes, est la pose traditionnelle. La pose collée, quant à elle, consiste à coller les lames fines directement sur le support (béton, ciment, contreplaqué). Le temps de séchage est d’environ 24 heures. Enfin, la pose flottante, à ne pas confondre avec le parquet flottant, consiste à clipser ou à coller les lames entre elles.

Carrelage

Avantages Inconvénients
  • plusieurs techniques de pose.
  • le temps de séchage est long.

Parquet

Avantages Inconvénients
  • plusieurs techniques de pose.
  • la pose traditionnelle, la pose clouée, est complexe.

La meilleure option : le parquet flottant.

Prix

La gamme de prix du carrelage et du parquet est très large. Mais quel est le revêtement de sol le moins cher ?

La fourchette de tarif du carrelage au m² va de 4 € à 200 €, pour les matériaux nobles, comme le marbre. Les carrelages grès cérame de milieu de gamme offre une alternative acessible de bonne qualité (entre 30-50€/m²)

Le parquet le moins cher est le parquet stratifié avec un prix compris entre 3 et 50 € le m². Mais le prix du parquet massif est plus élevé, de 35 à 150 €.

Que ce soit pour un carrelage ou un parquet, pour des travaux bien réalisés, il est préférable de faire appel à un professionnel. Le prix moyen d’un artisan carreleur est compris entre 30 et 50 €, le m² et celui d’un artisan parqueteur, entre 20 et 40 € le m².

Carrelage

Avantages Inconvénients
  • possibilité de trouver un carrelage de qualité à moins de 30 € le m².
  • le marbre, le granit sont des carrelages onéreux.

Parquet

Avantages Inconvénients
  • le parquet contrecollé est peu cher.
  • acheter du parquet massif nécessite un budget conséquent.

La meilleure option : le carrelage.

Conclusion :

Parquet ou carrelage ?

Carrelage sol et mur brun cendré effet bois Elbe © Castorama

Changer votre revêtement de sol intérieur va vous permettre de changer de décoration et de donner un coup de neuf à une pièce. Parmi les revêtements les plus fréquemment posés, le carrelage et le parquet sont des revêtements très appréciés.

En optant pour du carrelage, vous aurez le choix entre un large panel de matériaux et de coloris. L’aspect des carreaux a beaucoup progressé ces dernières années.

  • Les carrelages imitation bois apportent ainsi une touche de chaleur à votre habitation mais sont plus faciles à entretenir que le parquet.
  • Le carrelage est également le revêtement idéal, pour certaines pièces de la maison, comme une salle de bain du fait de sa résistance à l’humidité ou dans une cuisine, car un coup d’éponge permet de retirer les taches.

 

Malgré tous les avantages du carrelage, le parquet est encore souvent choisi aussi bien dans le neuf que dans le cadre d’une rénovation des revêtements. En effet, il a un aspect authentique et une grande longévité. Celle du parquet massif en chêne peut ainsi dépasser un siècle. Les petits budgets peuvent se tourner vers le parquet flottant également appelé parquet contrecollé. Attention, cependant au premier prix. En effet, les parquets contrecollés de mauvaise qualité peuvent avoir un aspect plastique très prononcé.

Pour choisir entre carrelage et parquet, l’idéal est donc de trouver le meilleur compromis entre vos attentes esthétiques et le budget imparti. Et si vous n’arrivez pas à vous décider, il reste toujours l’option du carrelage imitation parquet: les derniers modèles sont bluffants de réalisme!

Glossaire

Parquet vitrifié : le parquet vitrifié est un parquet protégé des tâches et des rayures. L’opération de vitrification consiste à appliquer un vernis ou un vitrificateur sur l’ensemble du revêtement.

Parquet flottant : le parquet flottant également appelé parquet contrecollé est entièrement ou en partie en bois. Dans tous les cas, il a une couche d’usure en bois noble de 2,5 mm minimum. Il s’agit d’un parquet facile à poser et moins cher que le parquet massif.

Classement UPEC : les parquets stratifiés et les carrelages peuvent bénéficier d’un classement UPEC, afin de permettre aux consommateurs de choisir le revêtement le mieux adapté à l’usage d’une pièce. Ce classement indique la résistance à l’Usure (marche), au Poinçonnement (rayure due au déplacement d’un meuble, choc dû à la chute d’un objet…), à l’Eau, aux agents Chimiques (y compris la résistance aux taches).

Parement (parquet) : le parement désigne la couche supérieure d’un parquet. Dans le cas d’un parquet massif, l’ensemble du parquet est en bois noble. Au contraire, unparquet stratifié est une imitation de parquet et ne contient pas de bois. Ces deux types de parquet n’ont donc pas de couche de parement. En revanche, pour un parquet flottant, la couche de parement désigne la couche supérieure en bois noble.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus