Accueil > Travaux > Isolation > Isolation : par où commencer ?

Isolation : par où commencer ?

Les travaux d’isolation permettent de réaliser de grosses économies d’énergie et améliorent le confort de l’habitat. Toiture, fenêtres, murs et plafonds, etc… Les postes de travaux doivent être étudiés un à un de façon à maîtriser son budget et à éviter les chantiers trop longs.

Isolation Travaux.com

Isolation ©Travaux.com

Vous avez décidé de vous lancer dans des travaux d’isolation mais ne savez pas encore par où commencer ? Dans le cas d’une maison pas ou peu isolée, il est important de suivre plusieurs étapes. Certains documents peuvent aider à déterminer l’ordre des travaux et les moyens à employer. L’idéal reste de commencer par l’établissement d’un état des lieux puis d’un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) afin de réaliser les travaux en fonction de l’urgence.

En ce qui concerne l’ordre des travaux d’isolation, chaque projet est différent, mais en règle générale, les questions à se poser sont toujours les mêmes pour définir l’ordre logique pour un cas précis. Indications.


Isolation : réaliser un état des lieux précis

 

Diagnostic de Performance énergetique

Diagnostic de Performance énergetique

Un premier bilan récapitulant les parties déjà isolées et déterminant les travaux les plus urgents est essentiel. Dans le cas d’une maison ancienne, construite bien avant la mise en vigueur de la réglementation thermique actuelle, (RT 2012) de nombreux impératifs feront surface. Les besoins du local mais aussi les normes en vigueur aident à planifier les futurs travaux d’isolation.


 

Isolation : les informations contenues dans le DPE

DPE DR

DPE ©DR

Obligatoire lors d’une vente ou d’une location de bien immobilier, ce bilan énergétique fait partie des études nécessaires pour connaître précisément la consommation énergétique d’un logement. Chaque poste est analysé, du chauffage à la production sanitaire, de la ventilation à l’utilisation d’appareils électriques divers et électroménagers. Il donne en outre des chiffres précis sur les déperditions de chaleur et sur les moyens de mieux les contrôler. Les besoins en isolation sont donc notés en détail. Plus complet, l’audit énergétique appuie sur les points sensibles et aide à réduire la facture énergétique le plus vite possible.

 


Isolation : la toiture en priorité.

Isolation de combles CFC

Isolation de combles ©CFC

Le toit est responsable d’environ 1/3 des déperditions de chaleur d’une maison. Il est donc prioritaire dans l’ordre des travaux à réaliser. Planifier des travaux d’isolation de combles perdus ou aménagés (avec un isolant à dérouler ou à souffler) est ainsi une option à privilégier pour réaliser rapidement des économies d’énergie dans la maison. Différents paramètres doivent être pris en compte dont l’étanchéité à l’air et l’humidité. Les artisans privilégient des matériaux résistants au feu, aux rongeurs et donc de grande longévité.

Pour en savoir plus, lire : Isolation de combles : petit chantier ou gros travaux ?


 

Isolation : le remplacement des fenêtres

Fenêtre mixte alu-Bois

Fenêtre mixte alu-Bois

Responsables de 15 % des déperditions thermiques, les fenêtres sont le deuxième poste prioritaire en vue d’une réfection totale de l‘isolation. Le simple vitrage est à remplacer de préférence par du double ou triple vitrage en fonction de l’exposition des fenêtres. Les menuiseries vieillissantes sont substituées pour des modèles performants, en bois, aluminium ou en PVC.

À noter : la pose des fenêtres importe autant que leurs performances pour une isolation réussie. L’artisan utilise 3 techniques différentes : en feuillure, en applique ou en tunnel en fonction des dimensions et des spécificités de la fenêtre.

Estimez le prix des fenêtres avec le : guide des prix fenêtres

 


Isolation : isoler les murs par l’intérieur ou l’extérieur

Isolation extérieur ©Aquapanel

Isolation extérieur ©Aquapanel

Les murs laissent passer environ 25 % de la chaleur accumulée dans le logement. Ils peuvent être isolés de deux façons : par l’intérieur ou par l’extérieur. L’isolation par l’extérieur présente un budget supérieur mais évite d’avoir à déménager les meubles et à s’absenter du logement. D’autre part, il s’agit à l’heure actuelle de la solution la plus efficace en termes d’isolation des parois, car c’est la seule à bien vous prémunir des déperditions dues aux ponts thermiques. Il convient de choisir un matériau qui laisse respirer le mur comme la fibre de bois. D’autre part, il existe aujourd’hui des solutions de bardage rapporté pour habiller chaque façade avec goût et envelopper parfaitement la structure. Autant de solutions pour de meilleures économies d’énergie.

Pour en savoir plus, consultez notre article : Pourquoi et comment isoler par l’extérieur ?

Isolation : les aides disponibles et comment les obtenir

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro

Les aides relatives aux travaux de rénovation thermique sont nombreuses et certaines sont disponibles sans condition de ressources. Le CITE et l’éco-prêt à taux zéro sont les principales aides de l’État. Un dossier dûment complété permet de réaliser une demande auprès des organismes compétents : centre des impôts et banques. Les aides des collectivités locales représentent généralement le montant de l’étude thermique qui devient alors gratuite pour les particuliers. Les aides des fournisseurs d’énergie sont à réclamer directement auprès de l’enseigne commerciale et peuvent prendre la forme de prime ou chèque énergie à déduire de l’achat d’un équipement ou d’isolation.

À noter, les travaux d’isolation, faisant partie des opérations de rénovation énergétique, permettent de bénéficier d’un taux de TVA le plus réduit du secteur des travaux, à savoir la TVA à 5,5 % (à condition bien entendu de passer par un professionnel certifié RGE pour réaliser vos travaux d’isolation).


Crédit d'impot CITE Atlantic

Crédit d’impot CITE ©Atlantic

Certaines aides sont cumulables. Les aides des collectivités locales peuvent par exemple être additionnées aux aides de l’État (CITE, éco-prêt) et aux aides de l’ANAH. Le Point Rénovation Info Service informe sur chaque possibilité en fonction de la situation. De plus, une aide des fournisseurs d’énergie, sous conditions de ressources, vous permet de bénéficier d’une isolation de vos combles perdus à 1 €. Ne passez pas à côté si vous y avez droit !

 

 


Pour en savoir plus sur les aides à la rénovation et aux travaux d’isolation, lire :

Commentaires

1


  • annie1953 Publié le

    J ai un pavillon de 1956 avec vide sanitaire partiel. Sur une partie il y a 2m de hauteur cela représente 10m2 ensuite la hauteur est de 58cm cela doit représenter 20m2. Les plaques pour isoler ont me dit qu’il faut tantôt 60cm tantôt 80cm tantôt 1m alors comment puis je isoler le plafond de ce vide sanitaire ? Merci de votre réponse.

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus