Accueil > Travaux > Isolation > Isolation par l’extérieur : prix, aides, crédit d’impôt

Isolation par l’extérieur : prix, aides, crédit d’impôt

Les coûts des travaux d’isolation par l’extérieur peuvent être allégés grâce au crédit d’impôt, à une TVA favorable, à un prêt sans intérêt et à différentes aides. Retour sur les modalités pour bénéficier de ces principales subventions, idéales pour financer cette solution particulièrement performante d’isolation.

Isolation par extérieur : les prix

Isolation par l'extérieur Infofacade.fr

Isolation par l’extérieur ©Infofacade.fr

L’isolation par l’extérieur (ITE) reste la technique de prédilection des spécialistes de la rénovation thermique. Intervenant sur les murs en façade de la maison, l‘ITE est recommandée par les pro et les organismes officiels tels que l’Ademe dès que cette dernière peut être mise en œuvre.

La pose d’isolation par l’extérieur, qui garantie de meilleures performances d’isolation sans faire perdre aucune surface à vos pièces, ne va pas sans un certain budget.

  • Ainsi le prix de l’isolation par l’extérieur est généralement estimé entre 50 euros et 80 euros HT par mètre carré posé. Le coût de la main d’œuvre dépendra des difficultés du chantier (maisons de plusieurs étages, par exemple), de votre lieu d’habitation et du poseur.
  • L’Agence nationale de l’Habitat estime quant à elle le prix d’une isolation par l’extérieur entre 8 000 et 12 000 € TTC pour une rénovation totale sur une maison d’un étage en région parisienne (environ 100 m²).

Un budget conséquent qui permettrait, toujours selon l’organisme, de bénéficier d’une économie de chauffage comprise entre 450 à plus de 600 €/an en fonction du système de chauffage utilisé (fioul, gaz ou électricité).

Les économies d’énergies et le confort de chauffe ne sont pas les seuls avantages à prendre en compte au moment de budgétiser ses travaux d’isolation par l’extérieur. Cette solution d’isolation permet en effet de disposer de nombreuses aides « isolation des murs par l’extérieur » pour amortir votre investissement.

Isolation par l’extérieur : critères de performance pour bénéficier d’aides

Isolation extérieur Vertex

Isolation extérieur ©Vertex

Une Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) d’une maison ou d’un appartement permet-elle automatiquement le déblocage d’une aide à l’isolation ? La réponse est oui, si vous respectez certains critères de performance et passez par les bons professionnels.

Pour bénéficier du CITE isolation extérieure, de la TVA réduite à 5,5 % et des primes des fournisseurs d’énergie, vous devrez impérativement :

  • Faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
  • Installer un matériau dont la résistance thermique (R) soit supérieure ou égale à 3,7 m².K/W. Cette information figure sur l’étiquette de l’isolant. Elle indique la capacité de l’isolant à résister au passage de la chaleur. Plus la résistance thermique est élevée, plus l’isolation extérieure de l’habitation sera donc performante.

En plus de ces caractéristiques pour les aides de l’Anah, vous ne devrez pas dépasser un certain montant de ressources.

Attention : ces aides ne sont disponibles que pour les rénovations dans l’ancien soit un logement de plus de 2 ans. Pour la construction, aucune aide de l’État pour l’isolation extérieure ne sera accordée.

Aide isolation par l’extérieur : le crédit d’impôt de 30 %

Vous avez entendu parler du crédit d’impôt pour l’isolation extérieure pour une maison ou pour un appartement ? Connaissez-vous les conditions pour en bénéficier ?

Le CITE 2018/2019 isolation est réservée aux travaux de rénovation thermique des résidences principales construites depuis plus de deux ans.

  • Le montant du crédit d’impôt isolation par l’extérieur s’élève à 30 % du coût du matériel et de la pose à partir de 2019, avec un plafond de 8 000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple et 400 € en plus par personne à charge (200 € pour les enfants en garde alternée).
  • À noter : le coût de l’isolation par l’extérieur doit être limité à 150 € TTC par m². En revanche, le crédit d’impôt isolation extérieure 2018/2019 n’est soumis à aucune condition de ressources. Les foyers fiscaux peu ou pas imposables reçoivent un chèque de remboursement total ou partiel.

Comment demander un crédit d’impôt ITE ?

Les démarches pour bénéficier de cette aide de l’État à l’isolation extérieure sont très simples. Lors de votre déclaration d’impôt papier ou en ligne, renseignez le document Cerfa n° 15 637*02 afin de notifier vos dépenses ouvrant droit à crédit d’impôt. Vous devez conserver les justificatifs de vos travaux de rénovation énergétique (facture, devis artisan) pendant 3 ans, pour pouvoir les présenter à l’administration fiscale sur simple demande.

Crédit d’impôt isolation par l’extérieur, à retenir : cette aide à l’isolation d’extérieur est accordée en rénovation, sans montant de ressources à conditions de respecter les critères de performance et passer par un pro RGE. En 2019, les 30 % du CITE seront calculés sur le matériel et la pose.

Aide isolation par l’extérieur : la TVA réduite à 5,5 %

La TVA écologique à 5,5 % fait aussi partie des aides « isolation par l’extérieur » qui s’appliquent automatiquement à vos travaux. De plus, la TVA à 5,5 % est cumulable avec les autres aides à l’isolation extérieure telles que le crédit d’impôt.

La TVA à 5,5 % pour l’isolation des façades est retenue pour la pose d’isolant performant par un artisan RGE, dans une résidence principale ou dans une résidence secondaire à usage d’habitation construite depuis plus de deux ans.

Cette TVA favorable s’applique sur le coût des matériaux, les frais de main d’œuvre et les travaux induits, comme la location d’un échafaudage. Le bénéficiaire peut être le propriétaire bailleur ou occupant, le syndicat des copropriétaires, la société civile immobilière (SCI) gérant le bien, etc.

Attention : pour bénéficier du taux de 5,5 %, si en plus d’isoler vos murs, vous effectuez d’autres travaux, il ne faut pas que cette rénovation aboutisse à la remise à neuf de plus de la moitié du gros œuvre.

Comment bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % pour vos travaux d’ITE ?

La TVA à 5,5 % isolation des murs extérieurs est directement appliquée par le professionnel en charge des travaux. Vous devrez en revanche signer une attestation confirmant que votre logement a bien 2 ans ou plus et précisant la nature des travaux. Cette attestation est à conserver jusqu’à la fin de la 5ème année suivant la réalisation de l’isolation des façades.

TVA à 5,5 % sur isolation par l’extérieur, à retenir : la TVA réduite est appliquée par le professionnel RGE et affiche les même critères d’éligibilité que le CITE.

Isolation par l’extérieur et primes énergie

Isolation extérieur Weber

Isolation extérieur ©Weber

Parmi les aides indirectes de l’État, le système des primes énergie fait partie des dispositifs permettant d’amoindrir le coût de vos travaux d’ITE. De plus cette aide est cumulable avec le crédit d’impôt « mur isolation extérieure ».

Les primes “énergie” sont versées par les fournisseurs d’énergie, dans le cadre du dispositif CEE (Certificat D’Économie d’Energie).

Inutile de multiplier vos demandes d‘aides à l’isolation des murs extérieurs auprès des fournisseurs : seule une prime énergie calculée selon le montant de vos travaux et votre lieu d’habitation sera versée. Son montant est désormais majoré pour les ménages les plus modestes (Prime Énergies Plus).

Comment bénéficier d’une prime énergie pour vos travaux d’ITE ?

En règle générale, le professionnel RGE se charge pour vous de faire la demande de prime énergie ITE. Dans le cas contraire, vous devez contacter avant le début des travaux, le fournisseur (gaz, électricité, fioul, etc.) de votre choix. Vous n’avez pas l’obligation d’être client de ce dernier.

L’accord de principe du fournisseur de délivrance d’une prime énergie « isolation des murs par l’extérieur » est à obtenir avant le début des travaux. Une fois le chantier terminé, vous devrez fournir un ensemble de justificatifs : copie du devis signé et de la facture de l’artisan, attestation sur l’honneur et justificatif de revenus pour la prime bonifiée.

Prime énergie sur isolation par l’extérieur, à retenir :  le montant dépend de vos revenus et du lieu d’habitation. La demande est généralement faite par le professionnel en charge des travaux.

Aide à l’isolation par l’extérieur : l’Eco-PTZ

L’emprunt peut être une autre piste pour financer vos travaux d‘isolation par l’extérieur. Pourquoi payer des intérêts alors que vous pouvez peut-être bénéficier d’un prêt à taux zéro ?

L’éco-PTZ fait partie des aides disponibles pour l’isolation par l’extérieur. Ce prêt doit servir à réaliser un bouquet de travaux (isolation thermique par l’extérieur et remplacement de votre chaudière au fioul par une chaudière à bois, par exemple) ou à atteindre un certain niveau de performance énergétique pour les habitations construites après 1948.

Le prêt écologique sans intérêt peut également financer les ITE ayant bénéficié des aides du programme Habiter Mieux de l’Anah (voir ci-dessous). Il est réservé aux propriétaires bailleurs ou occupants d’une maison individuelle ou d’un appartement datant d’avant 1990. Le prêt est remboursable sur une période de 10 ans (2 actions financées) ou 15 ans (au moins 3 actions ou atteinte d’une performance globale) et peut atteindre 30 000 € maximum.

Comment bénéficier d’un éco-PTZ pour vos travaux d’ITE ?

Pour bénéficier de l’éco PTZ « isolation des murs extérieurs », vous devez vous adresser à une banque partenaire de l’État. Comme pour un prêt classique, l’établissement financier va vérifier vos capacités de remboursement. Une fois le prêt accordé, vous avez trois ans pour réaliser les travaux.

Eco-ptz pour isolation par l’extérieur, à retenir : l’isolation par l’extérieur doit être combinée à un autre type de travaux ou permettre d’atteindre une certaine performance pour le logement.

Isolation par l’extérieur et aides de l’Anah

Pose isolation par l'extérieur © UNISO

Pose isolation par l’extérieur © UNISO

Connaissez-vous l’Anah, l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ? Cette agence publique est susceptible de vous accompagner financièrement lors de vos travaux d’isolation extérieure. De plus, en 2019, le budget de l’Anah augmente de 10 %. C’est le moment d’isoler votre habitation !

L’Anah peut, tout d’abord, vous accorder une aide forfaitaire de 560 € pour le suivi du chantier par un bureau d’étude thermique, par exemple.

Pour les travaux, l’aide à l’isolation par l’extérieur est versée aux propriétaires occupants leur résidence principale construite depuis plus de 15 ans. Cette aide est conditionnée à un plafond de ressources et son montant dépend de votre classement dans la catégorie « revenus modestes » ou « revenus très modestes ».

  • À titre d’exemple : une famille de 4 personnes vivant en région parisienne est considérée comme modeste en dessous de 50 311 € et comme très modeste au-dessous de 41 325 €.

Le montant de la prime est de :

  • 50 % du montant HT des travaux d’isolation des murs extérieurs, dans la limite de 10 000 € pour les ménages très modestes,
  • 30 % avec une limite de 7 000 €, pour les ménages modestes.
  • Une prime supplémentaire, Habiter Mieux, d’un montant maximum de 2000 € est versée, si les économies d’énergie dépassent le seuil de 25 %.

Comment bénéficier d’une aide de l’Anah pour vos travaux d’ITE ?

La demande de subventions « isolation des façades » se fait désormais en ligne sur le site de l’Anah. Vous devez vous munir de votre dernier numéro d’avis d’imposition et de votre numéro fiscal. Attention, les aides à la rénovation thermique de l’agence ne sont jamais versées automatiquement. L’étude de votre dossier se fait en tenant compte des priorités locales et de votre budget. 

Si vous êtes encore un peu confus face à toutes aides disponibles pour financer vos travaux d’isolation par l’extérieur, n’hésitez pas à prendre contact avec les organismes d’État. Un conseiller peut vous accompagner gratuitement, par le biais du site Faire.fr

Enfin, si vous voulez connaître le montant exact de vos aides à l’isolation extérieure, estimez le montant du coup de pouce grâce à Simul’Aid€s, le simulateur d’aide de l’Ademe.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus