Accueil > Travaux > Isolation > isolation par l’extérieur à moindre coût

isolation par l’extérieur à moindre coût

Une isolation par l’extérieur à petit prix ? En choisissant les bons isolants et en suivant les conseils des professionnels, vous allez pouvoir isoler votre habitation sans vous ruiner. Découvrez notre guide pratique pour une isolation par l’extérieur à moindre coût !

Isolation par l’extérieur

Pose isolation par l'extérieur © UNISO

Pose isolation par l’extérieur © UNISO

Vos factures de chauffage sont trop élevées. Vous êtes à la recherche d’une solution performante, pour rendre votre habitation moins énergivore. L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est la solution idéale ! En effet, elle enveloppe le bâtiment d’un isolant et d’un parement de façade : les ponts thermiques sont évités et les déperditions de chaleur ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Cette solution est onéreuse. Le coût au m² de l’isolation extérieure est compris en moyenne entre 50 et 80 €, pose et fournitures incluses.

Cependant, en faisant de bons choix et en cumulant les aides à la rénovation énergétique, il est possible d’isoler une habitation sans se ruiner.

Isolation par l’extérieur à moindre coût : choisir la bonne isolation

Pour isoler par l’extérieur à moindre coût, il est tentant de choisir l’isolant le moins cher du marché. Attention toutefois, il faut vérifier que ses capacités isolantes sont suffisantes, pour rendre vos travaux de rénovation énergétique efficaces.

La performance de l’isolant figure sur son étiquette de vente. Elle s’exprime à l’aide d’un coefficient de résistance thermique (R). Plus le coefficient est élevé, plus l’isolant va protéger l’habitation des pertes d’énergie. En complément, des labels garantissent un isolant de qualité : certification ACERMI garantissant que les caractéristiques annoncées sont réelles, classement ISOLE (Incompressibilité, Stabilité dimensionnelle, sensibilité à l’eau, Limite des performances en traction, aptitude à filtrer l’eau), etc.

Le choix du bon isolant dépend notamment de votre lieu d’habitation. Un professionnel peut vous guider. Ainsi, dans une zone pluvieuse, le polystyrène (17 € le m²), le polyuréthane (17 € également) ou le verre cellulaire (35 € le m²) sont recommandés.

Les matériaux isolants les plus courants sont les laines minérales : laine de verre (7 € le m²) et laine de roche (10 € le m²). Pour mettre en place, un isolant plus écologique, vous allez devoir prévoir un budget isolation par l’extérieur plus élevé : laine de coton (22 € le m²), laine de bois, de chanvre et de liège (15 € le m²). Le prix au m² de l’isolant extérieur est un prix moyen pour un matériau ayant une épaisseur 100 mm.

À savoir pour une isolation par l’extérieur pas chère : les prix pratiqués par les professionnels sont très variables. N’hésitez donc pas à demander plusieurs devis à des entreprises proches de votre domicile.

Isolation extérieure à moindre coût : bénéficier d’un crédit d’impôt et d’un prêt à taux zéro

Parmi les aides disponibles pour réduire le coût de vos travaux d’isolation par l’extérieur, l’aide phare est le crédit d’impôt de transition écologique. Un prêt sans intérêt pour financer l’isolation de la maison peut venir compléter cet avantage fiscal. Plus d’excuse donc pour ne pas réaliser ces travaux diminuant vos factures de chauffage !

Concernant le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE), la fourniture et la pose de l’isolant doivent être facturées par une entreprise RGE (Reconnue Garant de l’Environnement) et les travaux d’isolation sont à réaliser dans une résidence principale construite depuis plus de deux ans.

Aucun isolant n’est imposé mais sa résistance thermique (R) doit être supérieure ou égale à 3,7 m² K/W (Kilowatt). Le montant du CITE isolation des parois opaques est de 30 % avec un plafond de 150 € par m² de parois isolées par l’extérieur. Le montant total du CITE ne peut pas dépasser 8 000 € pour un célibataire, 16 000 € pour un couple avec une majoration de 400 € par personne à charge.

À titre d’exemple : si le coût au m² de l’isolation extérieure est de 90 € et si la surface de façade isolée est de 100 m², le montant du crédit d’impôt va être d’environ 2 700 €.

Vous n’êtes pas ou peu imposable ? Vous pouvez toujours prétendre à cette aide. L’administration fiscale va vous rembourser la part de CITE non utilisée. Vous disposez encore d’un an pour bénéficier de cette aide afin d’isoler pour pas cher. En 2020, une prime réservée aux ménages les plus modestes va venir remplacer ce dispositif.

En revanche, le prêt écologique est pérennisé. Ce prêt est accordé pour les bouquets de travaux réalisés dans une habitation construite avant le 1er janvier 1990 : isolation thermique par l’extérieur et installation d’une chaudière au gaz à haut rendement, par exemple. Il est également délivré, si l’ITE permet au logement édifié après 1948 d’atteindre un certain niveau de performance énergétique.

Isolation extérieure à moindre coût : penser à demander d’autres aides

isolation par l’extérieur à moindre coût

Isolation par l’extérieur © Uniso-isolation

Pour une isolation de mur extérieur à petit prix, vous allez devoir faire le tour des aides disponibles. Le CITE est le plus connu mais d’autres dispositifs existent au niveau local (conseil général, conseil régional, communauté de communes) et au niveau national.

Aucun organisme ne centralise votre demande de subventions aux différents organismes. Vous allez donc devoir monter plusieurs dossiers, pour isoler votre maison à moindre coût. Cependant, un conseiller à contacter par le biais du site faire.fr peut vous accompagner, notamment pour demander une prime énergie.

En effet, par le biais des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), les fournisseurs d’énergie subventionnent les rénovations thermiques réalisées par les particuliers. Les conditions d’obtention de la prime isolation par l’extérieur sont les mêmes que pour le crédit d’impôt : résidence construite depuis plus de deux ans, résistance thermique élevée de l’isolant (au moins 3,7 m²/KW). Le montant de la prime dépend de votre lieu d’habitation et de l’ampleur des travaux. Si vos ressources ne dépassent pas un certain plafond, vous pouvez même bénéficier d’une prime énergie plus d’un montant majoré.

L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) est également susceptible de verser une aide aux ménages aux revenus ne dépassant pas un plafond de ressources. À titre d’exemple, un foyer de 3 personnes vivant en dehors de la région parisienne est considéré comme modeste si ses revenus sont inférieurs à 32 710 € et comme très modeste si ses revenus ne dépassent pas 25 517 €.

Dans le premier cas, le montant de l’aide est de 35 % et de 50 % dans le second cas, avec une limite de travaux à 20 000 €. Pour une facture ITE de 6 000 €, le coup de pouce s’élève donc respectivement à 2 100 € et 3 000 €. Cependant, l’attribution d’une aide isolation par l’extérieur ne se fait qu’après étude d’un dossier et suivant les priorités de l’agence. La demande peut se faire désormais en ligne par le biais du site mon projet.anah.gouv.fr.

Isolation extérieure à moindre coût : bénéficier d’une TVA allégée

Isolation extérieur Vertex

Isolation extérieur ©Vertex

Un autre moyen de réaliser une isolation par l’extérieur à moindre coût est de bénéficier d’un taux de TVA préférentiel. Les travaux d’isolation par l’extérieur dans un logement ancien (plus de 2 ans) permettent de disposer du taux de TVA le plus faible (5,5 %).

La TVA à 5,5 %  concerne les isolations thermiques par l’extérieur réalisées par un artisan RGE, dans un immeuble d’habitation collective ou dans une maison individuelle. L’isolant doit avoir une résistance d’au moins 3,7 m²/KW.

Bonne nouvelle : les travaux directement induits pour votre isolation par l’extérieur comme le coût de location d’un échafaudage bénéficient également  de cette TVA favorable. Ainsi, sur une facture isolation de la façade d’un montant de 4 500 € HT, l’économie est de 652,50 € par rapport au taux normal de TVA de 20 %.

Votre habitation a plus de deux ans mais l’isolant n’est pas assez performant ou le professionnel n’est pas qualifié RGE ?  Le taux intermédiaire de TVA de 10 % est retenu. La différence par rapport à la TVA à 20 % est alors de 450 € sur un devis isolation des murs extérieurs de 4 500 €.

Si vous isolez les murs de votre nouvelle maison. Vous n’avez le droit à aucune aide. La taxation des travaux d’isolation se fait au taux normal de 20 %. Vous devez quand même choisir un isolant performant avec l’aide du constructeur. En effet, ce choix est indispensable pour respecter la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012) actuellement en vigueur.

Isolation par l’extérieur à moindre coût : le cas des copropriétés

Vous êtes le propriétaire d’un appartement. Lors de la dernière assemblée générale, les discussions ont porté sur la réalisation d’une isolation par l’extérieur à l’occasion du ravalement de façade. Allez-vous pouvoir bénéficier des différentes aides ?

Soyez rassuré, il est possible d‘isoler par l’extérieur à moindre coût un habitat collectif. Ainsi, chaque copropriétaire peut bénéficier d’un crédit d’impôt aux mêmes conditions que les propriétaires de maisons individuelles : artisan RGE, isolant performant, logement occupé à titre de résidence principale et construit depuis plus de deux ans.

Le CITE isolation est calculé en tenant compte de la quote-part du propriétaire dans les travaux. Il en est de même pour la prime énergie isolation des façades. Par ailleurs, un copropriétaire peut souscrire un éco PTZ à titre individuel. Le syndic de copropriété peut souscrire un prêt sans intérêt pour le compte du syndicat des copropriétaires. Toutefois, le bénéfice du prêt est réservé aux copropriétaires occupants d’une résidence principale.

Enfin, l’ANAH est susceptible d’aider les propriétaires occupants de logement mais également les propriétaires bailleurs. En contrepartie de l’aide, ces derniers doivent louer leur bien à des locataires ayant des ressources modestes. L’agence intervient également pour soutenir les copropriétés, notamment celles en difficulté. L’objectif est alors de lutter contre la précarité énergétique, en permettant une isolation par l’extérieur à petit prix.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus