Accueil > Travaux > Humidité > VMC : Conseils pour bien choisir

VMC : Conseils pour bien choisir

VMC simple flux, VMC double flux, VMR, VMC thermodynamique…. Pour la ventilation de votre maison, les modèles de ventilation mécanique sont multiples. Petit tour d’horizon des différentes solutions disponibles pour vous aider à choisir le modèle le plus adapté à votre situation.

VMC Double Flux ©Autogyre

VMC Double Flux ©Autogyre

A l’heure où l’accent est le plus souvent mis sur l’isolation de la maison, il est important de se rappeler que la ventilation de l’habitat est un poste essentiel, nécessaire au maintien d’une ambiance de vie saine. En effet, une mauvaise ventilation favorise le développement de moisissures dû à la condensation et à un excès d’humidité. L’installation d’une VMC est la meilleure solution pour vous permettre de bénéficier d’un air toujours sain ainsi que pour obtenir une meilleure sensation de confort thermique (l’humidité accroissant la sensation de froid et de chaleur). Voici quelques solutions de ventilation mécanique contrôlée, au cas par cas.

VMC simple flux autoréglabe et hydroréglables : les solutions de base.

VMC simple flux Hygropt'Air ©Autogyre

VMC simple flux Hygropt’Air ©Autogyre

La VMC simple flux autoréglable est la solution de ventilation  la plus adaptée aux petits budgets. Elle est composée d’une entrée d’air réglable (d’où son nom),  d’une bouche d’aération disposée dans chaque pièce à ventiler ainsi que d’un moteur et ventilateur à disposer dans des combles ou une cave. Même principe pour la VMC hydrorèglable, excepté que cette dernière régule son apport d’air en fonction de l’humidité ambiante, ce qui rend cette solution plus économique car adaptée aux besoins de ventilation. Sur le plan du budget, ces solutions sont parmi les moins chères du marché (moins de 800 euros pour les VMC autoréglables, moins de 1300 euros pour les VMC hydrorèglables). Elles demeurent toutefois beaucoup moins efficaces que des systèmes dits double flux (disposant de deux conduits pour l’apport et l’évacuation de l’air).

VMC double flux : la bonne solution pour les économies d’énergie.

VMC double flux ©Autogyre

VMC double flux ©Autogyre

Plus sophistiquée dans son fonctionnement que les VMC simple flux, la VMC double flux est une solution à privilégier dans le neuf et à coupler avec une isolation de qualité pour une combinaison gagnante sur le plan des économies d’énergie. Les VMC double flux se composent de deux réseaux de conduits, un pour la récupération de l’air vicié, et un autre pour la distribution de l’air “neuf”. La grande innovation par rapport au simple flux est que les calories de l’air évacué servent à réchauffer l’air entrant. De plus, l’apport d’air ne se fait pas depuis les pièces principales mais grâce à une bouche d’insufflation placée en toiture. Résultat : moins de bruit, un meilleur confort thermique, la possibilité d’utiliser la VMC comme solution de chauffage d’appoint et des économies sur le poste des énergies. Son inconvénient? Un budget deux à trois fois supérieur à celui d’une VMC simple flux, une obligation d’entretien important et la nécessité de passer par un professionnel pour son installation.

VMR : L’alternative à la VMC en rénovation.

[pub]Dans le cadre d’une rénovation, installer une VMC n’est pas toujours possible, pour des raisons d’encombrements, ou tout simplement car l’installation des gaines nécessaire au fonctionnement de la ventilation mécanisée ne peut avoir lieu. Pour contourner cette contrainte, il existe un système adapté, appelé  ventilation mécanique répartie (VMR) . Basée sur le même principe qu’une VMC, la VMR ne nécessite pas la pose de gaine pour son fonctionnement, chaque pièce dispose d’extracteur d’air indépendant permettant d’évacuer l’air humide. Avantage de la VMR: il s’agit d’un système pratique à mettre en œuvre, silencieux car le bruit ne se transmet pas d’une pièce à l’autre  via la gaine. Attention toutefois, la VMR ne doit être installée qu’en rénovation, la règlementation interdit son installation dans le neuf. Dernier conseil, pour le choix de la puissance de votre VMR, faites appel à un professionnel qui saura dimensionner cette dernière en fonction de vos besoins et de votre pièce de destination (cuisine, WC, salle de bains,etc.).

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus