Accueil > Travaux > Fenêtres et vitrages > Rénover ses fenêtres à moindre coût

Rénover ses fenêtres à moindre coût

En suivant quelques conseils et en bénéficiant de l’ensemble des aides “changement de fenêtres” disponibles, il est possible de rénover ses menuiseries à petit prix. Découvrez nos astuces pour rénover ses fenêtres à moindre coût.

Rénover ses fenêtres à moindre coût

Fenêtre en PVC Leroy merlin

Fenêtre PVC ©Leroy merlin

Une rénovation des fenêtres permet de faire des économies d’énergie, d’améliorer son confort acoustique et de mieux protéger son habitation des tentatives de cambriolage. Cependant, il s’agit d’une opération qui peut s’avérer coûteuse. Selon les données collectées par Travaux.com, le coût moyen d’un projet de rénovation de fenêtre s’élève à 3 568 €. L’installation de nouvelles fenêtres isolantes reste toutefois rentable. Selon l’Agence de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME),  avec de nouvelles fenêtres performantes, les pertes de chaleur de la maison sont réduites de 10 à 15 % !

En faisant de bons choix et en cumulant les aides, vous pouvez rénover des fenêtres à moindre coût. On vous dit comment !


Rénover ses fenêtres à moindre coût : rénovation partielle ?

Fenêtre Bois CarakKère KparK

Fenêtre Bois CaraKtère ©KparK

Vous n’avez pas le budget nécessaire pour un changement de fenêtres. Si vous répariez vos anciennes fermetures ? Voici quelques réparations courantes et faciles à réaliser. Ne tardez  pas à les réaliser sous peine de voir votre fenêtre devenir irréparable.

Un mastic dégradé est à l’origine d’infiltrations  d’eau. Après avoir retiré les parties abîmées, vous pouvez appliquer un mastic de vitrier, en vente dans les grandes enseignes de bricolage pour moins de 15 € les 5 l. Il faudra le laisser sécher au moins 15 jours, avant de le peindre.

Vous pouvez également utiliser du mastic au silicone (moins de 10 €). Si vous avez des fenêtres en bois, de la résine époxy à deux composants va venir réparer les parties de bois détériorées.

Chez Castorama, par exemple, une pâte à bois pour chêne clair, est proposée à 11,25 € les 250 g. Une rénovation de fenêtre en bois pour un prix très attractif !

N’improvisez pas de réparations plus complexes ! Il arrive régulièrement qu’un vitrage se casse ou se fissure. Confiez le remplacement de vitrage à un pro. Le prix moyen du changement de vitrage va de 360 € pour du simple vitrage à 500 € pour du triple vitrage, en passant par 420 € pour du double vitrage. Ces prix comprennent la fourniture et la main d’œuvre. Faire appel à un vitrier assure une pose bien réalisée et sans casse. Prenez le temps de demander des devis pour trouver le réparateur le moins cher.

Vos menuiseries sont en bon état mais vous voulez changer vos fenêtres. Pour réduire les coûts de pose, la nouvelle fenêtre peut être posée sur l’ancien dormant, la partie fixe de la fenêtre. Le temps des travaux est réduit et vous économisez les travaux de remise en état du revêtement mural.

Attention : cette dépose partielle n’est possible que si le dormant ne présente aucun problème d’étanchéité. De plus, vous perdrez en luminosité car la surface vitrée sera réduite. Un professionnel saura vous conseiller sur la meilleure solution, dépose totale de l’ancienne fenêtre ou dépose partielle de l’ancienne fenêtre.

Rénover ses fenêtres à moindre coût : quel matériau ?

Fenêtre PVC KparK

Fenêtre PVC ©KparK

Rénover ses fenêtres à petit prix est possible à condition de privilégier certains matériaux, les fenêtres en PVC et les fenêtres d’entrée de gamme en bois.

La fenêtre en PVC est la fenêtre la plus utilisée en rénovation. Fenêtre la moins chère, elle est disponible en plusieurs teintes et reste compatible avec tous les systèmes d’ouverture (oscillo-battant, à la française…). Le PVC est également un bon isolant et ne demande pas d’entretien. En revanche, il ne peut pas servir pour la rénovation d’une baie vitrée, car il n’est pas adapté aux grandes dimensions.

  • Le premier prix d’une fenêtre en PVC deux vantaux de taille standard est compris entre 100 et 120 €HT et hors pose.

La fenêtre en bois, quant à elle, est esthétique et isolante. Pour un remplacement de fenêtre en bois peu onéreuse (entre 100 € et 130 €), il est nécessaire de se tourner vers des essences comme le pin ou le mélèze. Cependant, ces bois, contrairement aux essences nobles (chêne, bois exotiques) ont besoin d’un traitement spécifique pour résister aux intempéries et aux insectes.

Concernant les autres matériaux, la fenêtre en aluminium est plus onéreuse, 575 € TTC en moyenne. Ce matériau est adapté pour la rénovation des fenêtres à grand format du type véranda et baies coulissantes. Enfin, la fenêtre bois-aluminium est une fenêtre très isolante, aussi bien au niveau thermique qu’au niveau acoustique. C’est une fenêtre adaptée pour les rénovations de fenêtres de villas de bord de mer ou de chalets à la montagne. Le prix minimum d’une fenêtre bois-alu est élevé, aux alentours des 500 €.

Petite astuce pour dépenser moins lors de la rénovation des fenêtres PVC ou lors de la rénovation des fenêtres en bois : si vous le pouvez, préférez toujours les fenêtres fabriquées en usine au sur-mesure. Elles sont moins chères.

Rénover ses fenêtres à moindre coût : et la qualité ?

Fenêtre Bois exotique KparK

Fenêtre Bois exotique ©KparK

Vous voulez rénover vos fenêtres sans vous ruiner mais vous ne voulez pas sacrifier la qualité. Voici quelques conseils pour réussir votre changement de fenêtres.

Au niveau des matériaux, il est préférable d’éviter la rénovation de fenêtres PVC avec des fenêtres premier prix, qui risquent de se ternir rapidement et de ne pas assurer une isolation suffisante.

Indispensable pour assurer votre confort thermique et acoustique et pour diminuer votre facture énergétique : veillez à la qualité du vitrage ! La transmission thermique notée Uw quantifie la déperdition de chaleur du vitrage.

  • Pour des performances thermiques satisfaisantes, vous devez tabler sur un coefficient Uw inférieur ou égal à 1,3 W/m²K.

D’une manière générale, vous devez savoir que la fenêtre double vitrage réduit les pertes de chaleur de 40 % par rapport à du simple vitrage. La réduction peut atteindre 60 % en cas de pose de triple vitrage. Vous n’avez pas les moyens de changer vos fenêtres ? Installer un survitrage est un moyen peu cher de diminuer vos factures de chauffage.

Pour une rénovation de fenêtres réussie, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel. Il a l’habitude de manipuler le verre et saura assurer une étanchéité parfaite des menuiseries.

Astuce pour trouver le meilleur rapport qualité-prix pour la pose : demander au moins trois devis à des entreprises, pour comparer les tarifs pratiqués.

Rénover ses fenêtres à moindre coût : quelle TVA ?

Rénover ses fenêtres à moindre coûtConnaissez-vous le taux de TVA applicable à une rénovation de fenêtre sur-mesure, à une rénovation de fenêtre : 20 %, 10 % ou 5,5  % ?

Si vous achetez vous-même vos nouvelles fenêtres, le taux normal de TVA de 20 % est retenu.

En revanche, si vous faites appel à un artisan pour changer vos menuiseries extérieures dans votre résidence principale ou dans votre résidence secondaire construite depuis plus de deux ans, le taux de TVA intermédiaire de 10 % est appliqué sur le coût de la main d’œuvre mais également sur le coût des fournitures facturées par le poseur.

  • Ainsi, pour un devis “rénovation de fenêtres” de 4 500 € HT, l’économie est de 450 € par rapport à une TVA à 20 %.

La TVA écologique à 5,5 % peut même être retenue, en cas de pose de fenêtres isolantes par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans une habitation individuelle ou collective achevée depuis plus de deux ans.

  • Dans notre exemple de devis à 4 500 € HT, l’économie atteint 652,50 €.

Bon à savoir : un menuisier auto-entrepreneur ne facture pas de TVA si son chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas un certain seuil. Cependant, il n’en est pas forcément moins cher qu’un autre artisan. En effet, ne pouvant déduire aucun frais, il les répercute à ses clients.

Rénover ses fenêtres à moindre coût : quelles aides et quel financement ?

Pour rénover ses fenêtres à petits prix, il est indispensable de connaître les aides “fenêtres” existantes et le moyen d’emprunter sans intérêt pour financer une réhabilitation énergétique.

Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) sur les fenêtres a été supprimé en 2018. En revanche, le gouvernement vient d’annoncer un crédit d’impôt “fenêtres” en 2019. Son montant va être plafonné à 100 € par fenêtre rénovée. Les spécificités de cette aide devraient être annoncées  courant 2019.

En outre un fournisseur d’énergie peut vous verser une prime énergie “rénovation de fenêtre”, dans le cadre du programme CEE (Certificat d’Economie d’Energie). Attention : pour en bénéficier, vous devez changer les menuiseries et pas simplement le vitrage. Vos nouvelles fenêtres isolantes doivent être posées par un artisan RGE. Le montant de la prime dépend du coût des travaux et de votre lieu d’habitation. Elle est majorée, pour les ménages les plus modestes.

Malgré toutes ces astuces pour payer moins cher la rénovation des fenêtres, vous n’avez pas le budget nécessaire pour réaliser ces travaux ? Vous pouvez demander un éco-PTZ (Prêt à Taux Zéro). Ce prêt sans intérêt réservé aux habitations principales construites avant 1990 est simplifié en 2019. Plus besoin de prévoir un bouquet de travaux énergétiques, le remplacement seul de vos fenêtres peut être financé par le dispositif. Vous vivez en copropriété et lors de l’assemblée générale, il a été décidé de changer les fenêtres des parties communes ? Bonne nouvelle : le prêt écologique peut être souscrit par le syndic de copropriété. Plus d’excuse donc pour ne pas changer vos vieilles fenêtres !

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus