Accueil > Travaux > Fenêtres et vitrages > Remplacement de fenêtres : devis prix et aides financières

Remplacement de fenêtres : devis prix et aides financières

Remplacer ses fenêtres peut représenter un budget important mais c’est aussi l’occasion de réaliser d’importantes économies d’énergie dans votre habitation. De plus, de nombreuses aides existent pour alléger la facture. Petit récapitulatif pour mieux cerner votre budget et vos priorités.

Remplacer ses fenêtres

Fenêtres TRYBA

Fenêtres ©TRYBA

Le remplacement de fenêtres est une opération plus importante qu’il n’y paraît. Dans une maison, les fenêtres sont le deuxième poste de déperdition thermique après le toit. Avec des fenêtres trop anciennes et peu performantes, c’est 15 % de la chaleur contenue dans la maison qui part en fumée. De quoi convaincre sérieusement les plus réticents à remplacer leurs vieux vitrages. D’autant plus que les nouveaux modèles de fenêtres sont de plus en plus performants et offrent une isolation irréprochable ainsi qu’un design et un choix décoratif très large et adapté à toutes les configurations.


Remplacement de fenêtres : ce qu’il faut savoir avant d’acheter

Fenêtres sur mesure Leroy Merlin

Fenêtres sur mesure ©Leroy Merlin

Avant de remplacer vos fenêtres, il faut se familiariser avec certaines informations. Notamment au niveau des vitrages et des matériaux. En dehors du double vitrage, devenue la référence de base pour le remplacement de fenêtre, il existe de nombreuses autres solutions ultra performantes pour rendre votre habitat plus économique et plus confortable. Menuiseries bois, menuiseries PVC, et menuiserie s aluminium à rupture de pont thermique…les possibilités en termes de matériaux sont très nombreuses. Mais la grande tendance est aux menuiseries « mixtes » (bois/alu, PVC/alu, Bois/PVC) associant un matériau différent à l’intérieur et à l’extérieur. Une combinaison qui permet souvent de cumuler les avantages des deux matériaux.

Côté vitrage, en dehors du double vitrage classique, devenu le grand standard, il existe d’autre solutions comme le double vitrage à isolation renforcée et lame d’argon et le triple vitrage.

Vitrage CMP

Vitrage ©CMP

Ces solutions de remplacement de fenêtres présentent toutes des performances de très haut niveau, à vous de voir quel sera le modèle le plus adapté à votre habitat. Les conseils d’un professionnel sont alors les bienvenus. Pour la petite astuce le triple vitrage, assez lourd, ne peut pas toujours être employé en rénovation.

A savoir également, pour bien choisir votre solution de vitrage, il faut vérifier le coefficient de transmission thermique, noté Uw (U window). Ce coefficient est très important car il vous permet non seulement d’estimer le niveau de performance de vos fenêtres mais également de bénéficier d’aides et de crédit d’impôt car il constitue l’un de ces critères d’éligibilité avec le coefficient d’apport solaire noté SW. En 2017, comme les années précédentes, les critères à respecter pour le remplacement de vos fenêtres sont les suivants : Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≥ 0,3. Pour être sûr de pouvoir bénéficier d’aides, vous pouvez également opter pour des fenêtres affichant la certification Acotherm qui garantit les performances thermiques et acoustiques des vitrages et des menuiseries de vos fenêtres.

A retenir : les performances sont notées de Th5 à Th11 et plus le référent Th est haut, meilleur sont les performances d’isolation.


Remplacement de fenêtres : les prix

Fenêtre aluminium Leroy Merlin

Fenêtre aluminium ©Leroy Merlin

Remplacer ses fenêtres pour des modèles plus isolants, rime-t-il forcément avec budget ultra élevé ? Pas forcément répondent les professionnels. Les fenêtres performantes sont depuis longtemps sur le marché, ce qui leur a laissé le temps de s’adapter aux budgets des ménages. Les premiers prix chez Lapeyre, Leroy Merlin ou Castorama peuvent tout à fait convenir tant qu’ils respectent les critères de performance minimum ( Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≥ 0,3). Selon les profils clients communiqués par les utilisateurs du service de demande de devis en ligne 123devis, le coût moyen d’une opération de pose ou remplacement de fenêtres serait de 3 468 € pour une fourchette moyenne comprise entre 2 774 € – 4 161 €. D’après notre guide des prix, le coût des fenêtres dépend essentiellement de la taille et du matériau de la fenêtre. Pour une fenêtre de petite taille comptez entre 125 et 500 euros selon le matériau.

Estimez le prix du remplacement de fenêtre avec le : guide des prix Fenêtres

Remplacement de fenêtres : les devis

Fenêtre PVC Lapeyre

Fenêtre PVC ©Lapeyre

La clé du succès d’un remplacement de fenêtre repose sur une opération en particulier : le choix de l’artisan qui réalisera les travaux. En effet, pour garantir une isolation optimale, la qualité du vitrage est aussi importante que la pose. En résumé, rien ne sert d’opter pour une fenêtre ultra performante à triple vitrage si la pose est ratée et laisse s ‘échapper de l’air. Pour être sûrs de passer par un bon professionnel, choisissez de préférence un pro affichant la mention RGE (cela vous permettra de plus d’obtenir certaines aides comme l’Eco-PTZ et le crédit d’impôt.) Et surtout, pensez à demander plusieurs devis et comparez-les .


Remplacer ses fenêtres : amortir le coût

Impôt-déclaration-revenus

Impôts ©CMP

Pour ceux qui trouverait la note encore un peu salée, sachez qu’il existe de nombreuses aides pour amortir le prix du remplacement de fenêtres. Il est ainsi possible de bénéficier des dispositifs suivants :

  • Un crédit d’impôt de 15 % sur le prix d’achat de vos fenêtres performantes. Le taux de 15 % est valable jusqu’au 30 juin 2018. Passée cette échéance, la pose de ces équipements sera exclue du CITE.
  • L’éco-PTZ qui permet de financer des travaux pour un montant pouvant atteindre 30.000 euros.
  • La TVA réduite à 5,5 %. La pose et l’achat de fenêtre ouvre droit au taux réduit de TVA, si et seulement si vous passez par un professionnel.

A cela s’ajoute parfois des aides locales de la Région ou de la Municipalité, renseignez-vous localement.

Avec toutes ces aides, plus d’excuse pour garder des courants d’air dans la maison !

A noter : A noter que désormais, le crédit d’impôt CITE et de nombreuses aides telles que l’Eco-Ptz, les aides des collectivités locales et les aides des fournisseurs d’énergie sont désormais cumulables sans conditions de ressources depuis le 1er mars 2016.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus