Accueil > Travaux > Fenêtres et vitrages > Pose de fenêtre : les points à ne pas négliger

Pose de fenêtre : les points à ne pas négliger

La pose de fenêtre est un art complexe et délicat. Pour que cette opération se déroule le mieux du monde, il existe quelques informations à connaître et étapes à ne pas négliger afin de pouvoir comprendre les interventions proposées par les spécialistes en construction comme en rénovation. Infos et détails.

Fenêtre ©K-line

Fenêtre ©K-line

En ce qui concerne l’installation et le remplacement de fenêtre, il existe une règle d’or : Accorder autant de soin à la pose des fenêtres qu’à leur performance. En effet, inutile d’investir dans un triple vitrage ou une fenêtre à rupture de ponts thermiques dernière génération si la pose de fenêtre est mal réalisée et laisse échapper la chaleur (ou la fraîcheur en été) ! Il est ainsi primordial de confier la pose de votre vitrage flambant neuf à un spécialiste si vous voulez ne pas voir les super performances de ses derniers fondre comme neige au soleil (et aussi si vous souhaitez bénéficier d’aides et crédit d’impôts).

Pose de fenêtre : L’importance d’un diagnostic préalable

Fenêtre K-line

Fenêtre ©K-line

Dans le neuf comme en rénovation, il est particulièrement important de se poser les bonnes questions sur les caractéristiques de l’habitat avant de choisir les vitrages et de faire poser des fenêtres. Pour une habitation neuve, il est nécessaire de faire le point avec votre architecte, chef de chantier ou toute autre professionnel coordonnant les travaux pour s’assurer que les fenêtres et leur pose permettront d’atteindre les standards obligatoire de la réglementation thermique en vigueur (RT 2012). Pensez à la ventilation et ne négligez pas l’effet thermos (le problème de la sur-isolation). Dans l’ancien, il est primordial de faire réaliser un diagnostic technique. L’Agence de la Qualité de la Construction (AQC) souligne  deux points particulièrement importants de ce diagnostic : premièrement la ventilation. Une mauvaise ventilation génère des problème liés à l’humidité mais aussi une sensation d’inconfort thermique. L’AQC conseille de demander au professionnel réalisant la pose des fenêtres s’il a tenu compte du risque de condensation. Autre point important : le diagnostic des menuiseries existantes. En effet, selon l’état de ces dernières vous serez confrontés à différentes options de pose de fenêtres, plus ou moins onéreuses.

Pose de fenêtre : s’appuyer sur l’ancien ?

Remplacement  de fenêtre Ademe

Remplacement de fenêtre ©Ademe

Dans la rénovation, la question clé à se poser avant même de choisir votre type de pose de fenêtre est la suivante : est-il nécessaire de remplacer totalement les fenêtres ? Si le dormant de l’ancienne fenêtre (tout ce qui n’est pas mobile, à savoir le bâti pou le cadre de la fenêtre) est en bon état, il sera possible de le réutiliser. On appelle cette technique une pose de fenêtre “avec conservation du dormant existant”.  Le professionnel en charge de la pose vient alors recouvrir le dormant avec le nouveau vitrage. Avantage : aucun dommage pour l’environnement immédiat de la baie. Inconvénient à prendre en compte : une surface vitrée moins grande et donc moins de luminosité.

Doublage fenêtre ©Ademe

Doublage fenêtre ©Ademe

Autre point délicat, ce type de pose de fenêtre nécessite une intervention très maîtrisée car le risque de pont thermique est très important si les dormants ne s’adaptent pas parfaitement. Autre solution en rénovation : poser une double fenêtre sur la fenêtre existante. Ce type de pose est également assez complexe et ne mérite aucune approximation. L’Ademe rappelle que « pour mettre en œuvre cette technique, il faut que l’architecture du bâtiment et la configuration des pièces le permettent ».

Quand réaliser une pose complète de la fenêtre ?

Pose de fenêtre ©Immobilier travaux

Pose de fenêtre ©Immobilier travaux

Lorsque l’ancienne fenêtre est trop ancienne pour être utilisée ou doublée, et quand des contraintes architecturales se présentent, le professionnel se livre au remplacement complet de la fenêtre. Cette solution permet de jouir d’une isolation acoustique et thermique maximale. De plus ce type de pose de fenêtre n’altère en rien la luminosité. Reste que ces travaux sont un peu plus coûteux et plus importants que le changement de fenêtre avec conservation du dormant.

Pose de fenêtre : devis aides et crédits d’impôts.

Aides et Crédit d'impôt CMP

Aides et Crédit d’impôt ©CMP

Toutes les questions techniques liées à la pose de fenêtre peuvent et doivent être évoquées avec le professionnel qui se chargera de vos travaux. Le meilleur moyen de prendre contact avec celui-ci est de demander un devis. Cette étape est également l’occasion pour vous de faire le point sur votre projet et sur les caractéristiques de votre habitat et/ou de vos menuiseries existantes. Enfin, n’oubliez pas que les travaux de pose et de remplacement de fenêtres sont considérés comme des travaux d’isolation des parois vitrées et à ce titre vous pouvez prétendre à des aides de l’État telles que le crédit d’impôt, les primes énergie, l’Eco-PTZ ou encore des aides de l’Anah. A condition bien-sûr de respecter certains critères de performance des vitrages et de passer par un professionnel pour réaliser la pose.

Pour en savoir plus consultez notre article :  Remplacement de fenêtres : devis prix et aides financières

Pour répondre à vos questions de budget et estimer le prix des travaux fenêtre consultez le Guide des Prix fenêtres

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus