Accueil > Travaux > Fenêtres et vitrages > Isolation de fenêtre : 6 astuces et vraies solutions pour gagner en confort !

Isolation de fenêtre : 6 astuces et vraies solutions pour gagner en confort !

À chaque problème travaux sa solution ! Découvrez dans cet article 6 astuces et conseils d’isolation de fenêtre et gagner en confort. Le tout en fonction de votre budget et de vos envies. Suivez le guide !

Saviez-vous qu’une mauvaise isolation de fenêtre peut conduire à 10 à 15 % des pertes énergétique d’une maison ?

Remplacement de fenêtre

Remplacement de fenêtre

Sensation d’inconfort thermique, courant d’air, humidité excessive et sensation de chaleur : beaucoup des troubles que vous ressentez au quotidien peuvent être causés par des fenêtres vétustes et peu isolantes.

Mais comment isoler ses fenêtres durablement ? Tous les travaux pour isoler ses fenêtres sont-ils aussi efficaces ?

Cet article revient sur les techniques d’isolation de fenêtre pour répondre aux questions les plus essentielles sur le sujet:

  • Comment isoler une fenêtre du froid ?
  • Quelles solutions/conseils pour l’isolation de ses fenêtres ?
  • Comment isoler ses fenêtres avec moins de 100 euros ?
  • Comment isoler ses fenêtres en réalisant le plus d’économies ?

Réponse avec ces 6 astuces et vraies solutions pratiques pré-chiffrées dans le tableau ci-dessous.

Solution
Budget
Remplacer les joints du vitrage 10 à 30 € TTC le rouleau de 10 mètres.
Poser des rideaux isolants 30 à 150 € TTC  la paire selon le niveau de gamme.
Poser un survitrage De 70 à 120 € le m² TTC.
Installer des volets isolants De 200 à 800 € TTC hors pose.

Environ 500 € TTC pour un modèle de volet roulant à caisson en ADP (alu double paroi)

Entre 200 € et plus de 3000 € TTC pose et fourniture comprise selon le matériau (volets 2 vantaux, bois, alu, PVC, composite)

Remplacer le vitrage (fourniture et pose) Remplacement de simple vitrage : entre 300 et 420 € TTC / fenêtre.

Remplacement de double vitrage : entre 350 et 500 € TTC / fenêtre.

Remplacement de triple vitrage : entre 450 et 550 € TTC / fenêtre.

Remplacement de fenêtre avec conservation du dormant  De 150 à 800 € TTC / fenêtre (selon vitrage et option de pose choisie).
Changer les fenêtres complètes Remplacement par une fenêtre PVC 2 vantaux double vitrage* : entre 330 et 900 € TTC / fenêtre

Remplacement par une fenêtre bois 2 vantaux double vitrage* : entre 330 et 800 € TTC / fenêtre.

Remplacement  par une fenêtre alu 2 vantaux double vitrage* : 530 et 1000€ TTC / fenêtre

*Dimensions : 135*100 cm

1. Faire changer les joints de la fenêtre

Les problèmes d’isolation d’une fenêtre peuvent être la conséquence de l’usure des joints. Parmi les solutions d’amélioration de l’isolation de fenêtre les moins chères, le remplacement des joints de fenêtres n’est donc pas à négliger.

  • Le prix du matériel pour réaliser de nouveaux joints est faible. Comptez  entre 10 et 30 euros le rouleau de 10 mètres. Entre 5 et 6 mètres de joint sont nécessaire pour isoler une fenêtre.

Les joints en mousse sont les plus faciles à poser mais sont peu esthétiques. De plus, l’opération sera à renouveler tous les 2 ans.

Les joints métalliques, quant à eux, doivent être cloués au dormant, la partie fixe de la fenêtre. Enfin, les joints en silicone sont les plus efficaces.

Attention, mettre en place un joint universel n’est pas toujours la solution la plus performante pour isoler une vieille fenêtre. Il s’agit de petits travaux d’appoint. Si le cadre de vos fenêtres est trop endommagé, peu isolant et si vos fenêtres sont de simples vitrages, mieux vaudra vous orienter sur une option plus complète de rénovation.

D’un point de vue technique, l’idéal est, en effet, de procéder à un moulage des joints sur le dormant. Confier ces travaux à un professionnel garantit la dépose de l’ancien joint sans abimer les menuiseries et un résultat impeccable.

À noter : le changement des joints n’améliore pas la qualité d’isolation de la fenêtre simple vitrage ou double vitrage. Il s’agit uniquement d’assurer une meilleure étanchéité.

 

Efficacité : Faible

Le point fort : Des travaux rapides et pas chers.

Le point faible : Aucune incidence sur les performances du vitrage. La fenêtre ne devient pas plus performante.

Le prix : Entre 10 et 30 euros TTC le rouleau de 10 mètres pour le matériel.

2. Isolation de fenêtre : installer des rideaux thermiques

La pose d’un rideau thermique, rideau spécialement conçu pour garder la chaleur à l’intérieur du logement, ne nécessite pas de travaux lourds. Une petite astuce qui peut permettre de gagner un certain confort.

Le choix de la matière du rideau isolant dépend de vos objectifs. Pour uniquement isoler une fenêtre du froid, un dérivé du pétrole comme le PET suffit.

Le PVC, quant à lui, protège également du bruit extérieur. Le molleton, un peu plus cher, est plus esthétique. Enfin, le rideau thermique en laine a le mérite d’utiliser une matière naturelle.

  • Installer des rideaux isolants est une solution économique. Ces derniers revienennt entre 30 et 150 € TTC la paire.

Le rideau thermique est particulièrement adapté pour renforcer l’isolation d’une fenêtre simple vitrage mais est peu efficace pour l’isolation d’une fenêtre double vitrage. Il s’agit bien-sûr d’une solution complémentaire d’isolation. En cas de gros problème thermique, mieux vaudra opter pour des opérations plus importante (rénovation, remplacement du vitrage, etc.)

Efficacité : Faible

Le point fort : Une isolation d’une fenêtre ancienne rapide et pas chère.

Le point faible : Peu efficace pour renforcer l’isolation d’une fenêtre. Solution d’appoint.

Le prix : Entre 30 et 150 € TTC  selon le type de rideau thermique.

3. Faire poser un survitrage

Doublage fenêtre ©Ademe

Doublage fenêtre ©Ademe

Pour les budgets les plus réduits, l’isolation d’une fenêtre simple vitrage peut passer par la pose d’un survitrage.
L’opération, réalisée impérativement par un professionnel pour des résultats concrets, consiste à rajouter au vitrage existant un verre de 4 à 8 mm d’épaisseur.

Le survitrage fixe et le survitrage démontable sont les plus efficaces. Ils sont posés en juxtaposition de la fenêtre. Le survitrage ouvrant, quant à lui, est placé dans un support indépendant.

Autre option : la pose d’un film isolant pour vitre est plus facile à mettre en œuvre. C’est également la moins pérenne. Un nouveau film devra être posé chaque année pour une efficacité maximale.

  • En fonction de la technique choisie et du survitrage posé, le prix de la pose de survitrage est compris entre 70 et 120 € le m².

À l’exception du film isolant pour vitre, le survitrage n’est envisagé que dans le cas d’isolation d’une fenêtre ancienne. Cette technique diminue la luminosité et est moins efficace que la pose d’un double vitrage. Il s’agit une fois de plus d’une solution d’appoint.
 

Efficacité : Moyenne

Le point fort : Assure facilement l’isolation d’une fenêtre simple vitrage

Le point faible : Efficacité limitée, à réserver aux fenêtres anciennes. Réduit la luminosité dans le cas des films isolants.

Le prix : 70 à 120 € le m² TTC.

4. Remplacer partiellement la fenêtre

Changement de fenêtre avec conservation du dormant existant © Ademe

Changement de fenêtre avec conservation
du dormant existant © Ademe

Optimiser l’isolation de ses fenêtres n’est pas forcément synonyme de gros travaux et de budget exorbitant. En particulier, si vos fenêtres ne nécessitent pas une rénovation totale.
Si le montant, ou dormant des fenêtres, est encore étanche et en bon état, il est ainsi possible de procéder à une rénovation partielle des fenêtres en posant un vitrage plus performante sur un ancien cadre.

Ce type d’opération est appelé changement de fenêtre avec conservation du dormant existant et doit impérativement être confié à un menuisier qualifié. Il s’avérera moins onéreux et plus rapide à mettre en œuvre qu’un remplacement complet de la fenêtre.

Le prix d’un remplacement de cadre et de vitrage de fenêtre avec conservation du dormant est compris entre 150 euros et 800 euros TTC (pose et fourniture comprise) pour deux dormants.

Attention toutefois : pour être sûr que ce type de pose est envisageable chez vous, il est primordial de demander l’avis d’un pro. Ce dernier estimera si l’état du dormant permet cette solution d’isolation de fenêtre.

D’autre part, si ces travaux sont moins coûteux, ils présentent l’inconvénient majeur de réduire la surface vitrée de la fenêtre. Moins d’apport thermique donc et surtout moins de luminosité.

 

Efficacité : Elevée

Le point fort : Une isolation de fenêtre rapide, peu coûteuse et sans nuisances liées aux travaux.

Le point faible : Une surface vitrée réduite : moins d’apport thermique en hiver et moins de luminosité.

Le prix : Entre 150 et 800 euros TTC par fenêtre (à condition que vos cadres existants puissent être conservés).

Volets roulants ©Soprofen

Volets roulants ©Soprofen

5. Isolation de fenêtre : installer des volets isolants

Si vos fenêtres ne sont pas trop anciennes, vous pouvez opter pour le remplacement des volets afin d’améliorer la sensation de confort  thermique été comme hiver.  Les volets assurent une protection supplémentaire pour isoler une fenêtre du froid et de la chaleur. Pour une plus grande efficacité, pensez aux volets isolants.
Les volets isolants sont constitués de deux panneaux séparés par un isolant à base de mousse.

Pour équiper une fenêtre, vous allez devoir débourser entre 200 et 800 € par volet roulant isolant. Le volet isolant en PVC est le moins cher mais ne convient pas pour équiper une ouverture de grande dimension. Le volet aluminium ou le volet en composite est plus onéreux mais aussi plus solide. De même, le volet roulant est plus efficace que le volet à battant. La pose de cet équipement demande un véritable savoir-faire. L’intervention d’un menuisier est donc indispensable.
 

Efficacité : Elevée

Le point fort : Efficace pour améliorer l’isolation d’une fenêtre double vitrage ou simple vitrage.

Le point faible : Impact limité une fois les volets ouverts.

Le prix : De 200 à 800 € TTC hors pose. Environ 500 € TTC pour un modèle de volet roulant à caisson en ADP (alu double paroi).

6. Installer de nouvelles fenêtres isolantes

Faire poser de nouvelles fenêtres isolantes est la solution la plus efficace pour régler un problème d’isolation des fenêtres. Cette opération est indispensable si les menuiseries sont en mauvais état. Elle permet en outre d’apporter une plus-value esthétique à votre bien.

Fenêtres PVC bois alu

Le prix du remplacement intégral de vos fenêtres va dépendre essentiellement des caractéristiques du vitrage et du cadre. N’oubliez pas: au plus la fenêtre choisie est performante (se référer pour estimer cette performance, aux critères R et UW présents sur le vitrage) et au plus le confort sera au rendez-vous… ainsi que les aides d’état disponibles pour amortir l’investissement!

Du point de vue des caractéristiques des matériaux, la fenêtre PVC propose des modèles très bon marché: comptez entre 330 et 900 € TTC/fenêtre pour remplacer votre ancienne fenêtre 2 vantaux par un modèle en PVC.

La fenêtre en bois est également abordable mais elle nécessite de l’entretien. Comptez entre 350 et 500 € TTC/fenêtre pour installer une nouvelle fenêtre bois 2 vantaux.

La fenêtre alu, plus chère, réputée pour son design s’adapte particulièrement aux grandes ouvertures. Comptez entre 530 et 1000€ TTC/fenêtre pour installer un modèle alu 2 vantaux.

Quel que soit le matériau utilisé, l’intervention d’un professionnel est indispensable pour assurer une parfaite étanchéité de la nouvelle fenêtre. La pose  de la fenêtre compte en effet pour autant dans les performances de la menuiserie.  Et de plus, pas d’aides de l’Etat sans intervention d’un pro!

Efficacité : Très élevée

Le point fort : La technique la plus efficace et la plus rentable sur le plan des économies d’énergie et de la plus-value financière et esthétique.

Le point faible : Des travaux plus importants que certaines solutions d’appoint. Un investissement qui peut être lourd selon les budgets (mais amorti par des aides d’Etat).

Le prix : Variable selon les matériaux et les options de vitrage. Entre 330 et 1000€ TTC/ fenêtre.

Sur le même sujet lire aussi nos articles :

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus