Accueil > Travaux > Façades > Combien coûte un ravalement de façade ?

Combien coûte un ravalement de façade ?

Tout savoir sur les solutions pour embellir ses extérieurs et les prix pour procéder à un ravalement de façade !

Le ravalement de façade consiste en un embellissement total de la façade d’une maison ou d’un immeuble. Cette opération peut s’avérer obligatoire, car quelques fois imposée par les communes. Les travaux représentent des investissements plus ou moins importants en fonction des attentes du propriétaire et de l’état général de la façade.

Le coût d’un ravalement de façade varie en fonction de nombreux critères, dont le prix des traitements appliqués, des matériaux de revêtement utilisés ou encore des tarifs pratiqués par les artisans pour la main d’œuvre ou le transport. Le ravalement de façade peut changer radicalement l’apparence et le style d’une habitation. L’embellissement apparaît immédiat. L’investissement peut en outre être maîtrisé grâce aux techniques innovantes actuellement proposées par les artisans. Voici donc quelques informations sur les différents matériaux de ravalement et leurs prix.

Prix d’un ravalement de façade : les solutions à envisager

Ravalement de façade CMP

Ravalement de façade ©CMP

Un ravalement de façade complet comprend le nettoyage, la remise en état du mur et la nouvelle protection. Ainsi, les fissures doivent être impérativement réparées pour éviter le ruissellement en façade des eaux de pluie et l’entrée de l’humidité à l’intérieur du bâtiment. Les travaux débutent par une expertise complète réalisée par un professionnel puis par la remise d’un devis précis et détaillé.

Une fois le devis accepté et signé par le propriétaire, les machines et éventuellement les engins arrivent sur le chantier. Les pierres et les briques subissent un traitement contre les températures très froides, le gel, mais aussi pour limiter les effets de la pollution. Le bois est recouvert d’une protection contre les intempéries et les UV. Les éléments en acier, souvent présents dans une façade en béton, sont protégés contre la rouille. L’ensemble des joints, souples et rigides, bénéficie d’une révision générale pour garantir une parfaite étanchéité.

Prix d’un ravalement de façade : les différences de tarifs en fonction de la nature du bâtiment

Selon les statistiques établies à partir des devis d’utilisateurs de notre site, le prix moyen d’un ravalement de façade, tous bâtiments confondus et tous matériaux confondus, est de 7 203 euros TTC*. En prenant en compte le type de bâtiment, le prix moyen varie fortement. Ainsi, un ravalement de façade d’immeuble coûte en moyenne 19 250 euros TTC* avec une gamme de prix pouvant passer de 17 000 à 21 000 euros TTC*. Le prix d’un ravalement de façade pour une maison individuelle revient en moyenne à 6 615 euros TTC avec une gamme de prix de 800 à 25 000 euros TTC*.

Prix d’un ravalement de façade : le ravalement de façade en maçonnerie apparente, en pierres de taille et en briques

Ravalement de façade ©CMP

Ravalement de façade ©CMP

Le ravalement de façade en maçonnerie apparente, pierres de taille et briques permet de réparer les détériorations causées par le temps et l’usure. Les aléas climatiques et les UV fragilisent les joints qui n’assurent plus une protection efficace contre l’humidité.

Le prix moyen pour un ravalement de façade en maçonnerie apparente, pierres de taille et briques, est en moyenne de 39 euros le m².

Prix d’un ravalement de façade : le ravalement de façade enduite avec piquage et enduit

Il faut prévoir environ 42 euros du m² pour un ravalement de façade enduite avec piquage et enduits. Le prix moyen d’un ravalement de façade avec enduit monocouche s’élève en moyenne à 3 800 euros TTC*. Le prix d’un ravalement de façade avec ciment lisse revient à un prix moyen de 7 773 euros TTC avec une gamme de prix comprise entre 2 500 et 17 000 euros TTC*.

Le prix final dépend des finitions souhaitées et du type d’enduit utilisé : gratté, projeté, taloché, etc. Le style recherché peut être traditionnel ou très contemporain. Seul un devis pourra vous éclairer sur le montant exact dans votre situation.

Prix d’un ravalement de façade : le ravalement de façade par peinture

Le prix moyen concernant le ravalement de façade par peinture est évalué à 22,6 euros du mètre carré. Le montant moyen pour un ravalement de façade avec enduit peint atteint les 10 000 euros TTC environ. Ce prix dépend de la qualité de la peinture, de sa composition et de la superficie à couvrir. Il s’agit ici soit de raviver la couleur de la façade, soit de protéger et remettre à neuf l’ensemble de la surface. La peinture doit être choisie selon la région : en bord de mer pour lutter contre les effets des embruns, en montagne pour résister au froid et au gel, etc.

Prix d’un ravalement de façade : le ravalement de façade par peinture sur tissus de verre

Le coût d’un ravalement de façade par peinture sur tissus de verre revient en moyenne à 24,2 euros du mètre carré. Armé ou semi-armé, le matériau permet de cacher l’ensemble des fissures et donc de renforcer la protection contre les intempéries et les UV. De nombreux coloris et finitions sont disponibles pour correspondre à toutes les architectures.

Attention : selon la complexité de l’opération, l’accessibilité des lieux et les moyens mis en œuvre par l’artisan chargé du projet, le coût d’un ravalement de façade peut atteindre 100 euros du mètre carré.

Prix d’un ravalement de façade : les obligations lors d’une réfection de façade

Déposer une Déclaration Préalable de Travaux est obligatoire lorsque l’on souhaite rénover une façade d’immeuble. Cette opération est obligatoire tous les 10 ans. Les articles L132-1 à L132-5 du code de la construction et de l’habitation en précisent les modalités, mais certaines règles communales peuvent modifier les demandes faites aux propriétaires. Par ailleurs, l’article 14 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) oblige à mettre en œuvre une solution d’isolation thermique à l’occasion de ces gros travaux. Cette loi concerne aussi bien les locaux à usage d’habitation que ceux faisant office de bureaux et d’autres lieux de travail. Cependant, cette obligation n’est pas systématique et dépend du type de bien, notamment les bâtiments historiques ou aux matériaux non compatibles avec une telle isolation.

* Ces chiffres et moyennes ont été obtenus à partir des données fournies volontairement par des utilisateurs de Travaux.com. Ils correspondent aux devis demandés par l’intermédiaire de nos formulaires de demande de devis et établis par des professionnels partenaires.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus