Accueil > Travaux > Extension Maison > Extension : les bonnes questions à se poser

Extension : les bonnes questions à se poser

La construction d’une extension à la maison est une opération complexe mais très rentable tant sur le plan financier que sur les mètres carrés gagnés. Pour être sûr de bien préparer vos travaux et de choisir le type d’extension adapté, il convient de se poser certaines questions clés et de faire appel aux bons spécialistes. Détails.

Extension de maison Fotolia

Extension de maison © Fotolia

La famille qui s’agrandit, besoin d’un espace de travail dans la maison, envie d’une salle de jeux pour les enfants…. les raisons de vouloir « pousser les murs » de la maison sont multiples. Les travaux d’extension peuvent devenir nécessaires si l’envie de déménager ne se fait pas sentir et si vous désirez apporter une plus-value à votre bien. Pour autant ces travaux sont délicats, ils nécessitent l’obtention de formalités, mais aussi de se poser certaines questions indispensables avant de démarrer les travaux.

 

 Extension : de quelle surface ai-je besoin ?

Extension de maison Coquart.t.fr

Extension de maison © Coquart.t.fr

Première question évidente, celle la surface. Cette question est intimement liée à l’usage de l’espace, et elle est importante pour deux raisons : tout d’abord parce qu’elle va conditionner les démarches que vous aurez à faire ( demander un permis de construire, ou pas) mais aussi définir les solutions techniques pour construire votre extension. S’il s’agit juste d’une petite pièce d’appoint, il ne sera pas forcément nécessaire de demander un permis de construire. S’il s’agit d’une grande pièce, supérieure à 20m² alors il faudra forcément passer par la demande d’un permis de construire et penser à des solutions autres que l’aménagement d’un garage.

 Quelle implantation pour mon extension ?

L’implantation de l’extension est la question primordiale dans un projet d’envergure qui va modifier un tant soit peu l’esthétique de votre habitation. Si la plupart des projets privilégient les extensions bâties à l’arrière de la maison, souvent pour des raisons d’espace, un professionnel pourra vous donner d’autres idées plus originales et fonctionnelles.

[pub] Dans les extensions à l’arrière de la maison, vous pourrez opter pour des annexes vitrées ouvrant sur le jardin, véritable jardin d’hiver à la saison froide, agréables, à l’abri du vis-à-vis. Il faudra alors sacrifier un peu de votre superficie de jardin. Les extensions latérales sont aussi une solution à ne pas négliger. Elles peuvent rapidement apporter des mètres carrés précieux et changer le style de votre habitation. Attention toutefois ces dernières devront s’harmoniser parfaitement avec l’existant.  Dans tous les cas il convient de laisser la conception de ce type d’extension à un architecte. Enfin, il est aussi possible de jucher son extension à l’étage de la maison, on parlera alors de surélévation. Cette option présente l’avantage de ne pas empiéter sur la superficie au sol de votre terrain et peut apporter des solutions d’éclairage zénithal. Toutefois, les travaux de surélévation sont plus contraignants que ceux d’une extension au sol.

 Quel style pour mon extension ?

Extension de maison Sébastien MALGRAS Architecte

Extension de maison ©Sébastien MALGRAS Architecte

Contemporain ? Classique ? Rustique ? En termes de style d’extension, les possibilités sont très nombreuses. Si votre propre appréciation aura de l’importance, n’oubliez pas que les services d’urbanisme auront à valider votre choix, surtout si votre extension est visible depuis la rue. L’intervention d’un architecte pour vous aider à trouver le style qui convient à votre extension est donc impérative. Celui-ci vous proposera des solutions utilisant les matériaux déjà présent sur votre bâti existant. Il est également possible d’opter pour une solution tranchant totalement avec le style de l’habitation. Du bois avec de la pierre, du verre sur un bâtiment ancien. Ne soyez pas fermé aux propositions de votre architecte. Les seules options qui ne fonctionnent généralement pas sont les tentatives d’imitation trop appliquées (difficile de masquer la différence d’âge des deux constructions) et les propositions trop frileuses (du verre ou du bois, mais par petites touches.)

A savoir :  Si vous habitez dans un périmètre protégé ou à proximité d’un bâtiment historique, une méthode de construction vous sera probablement imposée. Qu’importe ! Un architecte saura vous proposer un projet jouant avec les contraintes….

Commentaires

1


  • acasgrain Publié le

    J’aimerais agrandir ma maison,j’aimerais defoncer le mur extérieur De notre porte-à-faux,qui dépasse de 1 m de la maison et est a 9pieds du sol. je croyais pouvoir joindre l’agrandissement sur pieux au porte-à-faux ,selon le beau père Il semble que ce soit impossible car l’agrandissement ne peut se joindre a une section deja dans les airs sans rien pour la soutenir..
    J’avais penser soutenir le port a faux sur pieux et y joindre (greffer) l’agrandissement qui sera lui aussi sur pieux.selon lui la grandissement doit absolument être attaché au “”vrai murs””de la maison.
    Est-ce que c’est possible ou y a-t-il d’autres possibilités? Sinon tout mon projet est fichu .

    Merci!

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus