Accueil > Travaux > Construction > Zoom sur l’étude de terrain

Zoom sur l’étude de terrain

L’étude de terrain est une étape essentielle en amont de tout projet de construction de maison. De quoi se compose-t-elle, quel est le professionnel qui s’en charge, quand et pourquoi la faire réaliser ? Travaux.com fait le tour de la question.

L’étude de terrain, késako ?

Etude de terrain ©Aqu'ter

Etude de terrain ©Aqu’ter

Une étude de terrain est une étude géotechnique qui permet d’éviter la construction d’une maison sur une parcelle à risques. De cette façon on évite d’installer une construction sur un endroit propice aux glissements de terrain, aux inondations, aux remontées de nappes phréatiques, aux chutes de blocs de pierres, etc…


L’étude de terrain : à quoi ça sert ?

Etude de terrain Maison Lelievre

Etude de terrain ©Maison Lelievre

L’étude de terrain servira donc à définir si le sol de l’endroit est sain et sans risques pour une construction future. Elle servira aussi à définir quels types de fondations va devoir avoir la maison pour une construction appropriée et durable. C’est la base pour un projet aux normes et adapté à l’endroit. Autre fonction de l’étude de terrain : permettre de cerner le prix de la construction.
En fonction du terrain, le coût de construction variera, car les fondations et l’accessibilité du terrain ne seront pas forcément les mêmes d’un endroit à un autre. L’étude de terrain aidera donc beaucoup pour estimer le coût total des travaux. C’est une bonne base indispensable pour chiffrer le coût des travaux, car la construction commence bien sûr par les fondations.

Pour en savoir plus lire notre article L’étude géologique, une étape essentielle avant la construction

L’étude de terrain : qui la réalise ?

Etude de terrain ARMASOL

Etude de terrain ©ARMASOL

Pour réaliser une étude de sol, on s’adresse à un géotechnicien. Ce professionnel spécialisé se déplacera pour étudier le sol du terrain. Il remettra ensuite un dossier sur l‘étude de terrain, avec un diagnostic complet sur la géologie de l’endroit et les difficultés qui seront rencontrées lors d’une construction.

Pour en savoir plus sur lire notre article : Étude géologique, choisir le bon professionnel


 

L’étude de terrain avant ou après l’achat ?

Etude de terrain CMP

Etude de terrain ©CMP

On peut acheter deux types de terrain. Ceux qui ont déjà eu une étude de terrain, dans ce cas le prix de cette étude est compris dans le prix d’achat du terrain, soit un terrain sans étude de sol, dans ce cas le particulier qui l’achète doit faire faire réaliser l’étude de terrain à sa charge.
Un terrain avec une étude déjà faite a l’avantage d’éviter les mauvaises surprises et les longues démarches administratives. Cela permet de se projeter tout de suite en visitant le terrain et d’étudier le côté technique de l’endroit sur papier.

Une étude peut d’abord être réalisée pour l’ensemble du terrain en présentant les différentes possibilités de construction sur le terrain (étude type G.11), les difficultés géologiques. Ce genre d’étude de sol sert surtout pour les terrains qui n’ont pas encore de projet définitif, ou qui doivent être vendus vides.
Dans ce cas une seconde étude de terrain devra être réalisée ensuite en ciblant plus particulièrement la zone voulue par les propriétaires pour la construction de leur maison et ses fondations (étude type G1.2). Il est vraiment conseillé d’acheter un terrain qu’une fois l’étude de terrain réalisée. Dans le cas contraire, il est possible de faire figurer une clause suspensive chez le notaire pour pouvoir annuler la vente en cas de problème géologique, comme par exemple un surcoût important pour adapter les fondations de la maison aux difficultés du terrain constatées après l’étude de sol.

Pour en savoir plus lire notre article : Acheter un terrain, ce qu’il faut savoir avant de signer

L’étude de terrain, étape préliminaire à la viabilisation de terrain

Viabilisation ©CMP

Viabilisation ©CMP

Après l’étude du terrain et la construction (et parfois en parallèle) vient l’étape de la viabilisation du terrain qui permet de rendre l’endroit habitable. Cette étape très importante qui permet à la future maison d’être raccordée à l’eau, l’électricité et le gaz. La viabilisation passe d’abord par des démarches administratives, excepté quand un promoteur s’occupe de la construction. C’est à la mairie qu’il faut se rendre pour s’occuper de viabiliser le terrain. La mairie s’occupe des constructions et dispose de tous les formulaires à remplir.

La mairie de la commune où se trouve le terrain fournira gratuitement un certificat d’urbanisme pré-opérationnel sur demande. Ce document très important permet de voir les équipements publics qui se trouvent aux alentours du terrain, ce qui facilitera grandement les démarches pour viabiliser.
Il faudra remplir un formulaire pour l’eau, l’électricité, l’assainissement et le gaz de ville (si il existe dans la commune). La mairie sera capable de dire si le logement devra être raccordé au tout à l’égout ou si il aura besoin d’une fosse septique.

Pour l’électricité, une demande peut être effectuée en direct chez ERDF en précisant la puissance électrique voulue pour le futur logement.Une fois toutes ces démarches faites et validées, il faudra patienter entre un et deux mois pour que la viabilisation soit réalisée.

Pour en savoir plus lire notre article : Viabiliser un terrain, guide des démarche à réaliser

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus