Accueil > Travaux > Construction > Aménager une cave en pièce à vivre : ce qu’il faut savoir

Aménager une cave en pièce à vivre : ce qu’il faut savoir

Pour ajouter une pièce détente dans la maison, gagner des mètres carrés sans construire, aménager une cave en pièce à vivre est une solution ingénieuse… mais qu’il ne faut pas envisager sans certaines précautions. Zoom sur les points à savoir avant vos travaux.

Pour ajouter une pièce de détente dans la maison, gagner des mètres carrés sans construire, aménager une cave en habitation est une solution qui allie fonctionnalité et art de vivre mais qu’il faut envisager en prenant de nombreuses précautions. Créer une pièce à vivre dans une cave peut apporter un côté atypique, un peu décalé, très apprécié au XXIe siècle. Mettez vos murs en pierres en valeur, réalisez un crépi façonné ou jouez sur l’élégance des poutres en bois pour une déco des plus tendances !

Aménager une cave Cocooners

Aménager une cave © Cocooners

 

Zoom sur les points à revoir avant de lancer des travaux d’aménagement de cave en habitation.

  • Comment gagner de la place en créant une pièce à vivre ?
  • Quelles sont les autorisations obligatoires à obtenir pour aménager une cave ?
  • Comment assainir la cave avant de l’aménager ?
  • Quels travaux de ventilation et d’isolation pour aménager une cave ?
  • Comment bien coordonner les travaux d’aménagement de cave ?
  • Quelles aides et crédit d’impôt pour l’aménagement d’une cave ?

 

Travaux
Prix
Prix de l’aménagement d’un sous-sol À  partir de 4000 € HT

Entre 9000 € et 23.000 € HT (moyenne)

Prix de l’aménagement d’un sous-sol au m² Entre 80 € et 300 € HT / m²
Prix de la création d’une salle de bains en sous-sol Entre 1400 € et 10 000 € HT.

 

Comment gagner de la place en créant une pièce à vivre ?

À l’heure où le prix du mètre carré ne cesse de grimper, chaque mètre carré aménageable représente une plus-value non négligeable. Ainsi, aménager une cave en habitation, en pièce à vivre ou de relaxation, peut être une solution à la fois pratique et esthétique. Attention toutefois, ce type de travaux nécessite d’être pris en charge par des professionnels vu la complexité de mise en œuvre qu’elle nécessite.

La première question concerne la hauteur sous plafond, soit 1,80 m minimum si la surface est de 20 m² et plus. Les dimensions doivent correspondre aux normes décrites sur le Code de la construction et de l’habitation. La seconde question porte sur l’éventuelle présence de radon si vous vous trouvez dans une zone proche de volcans.

L’aménagement d’une cave en habitation débute par la réalisation de plans, notamment s’il s’agit d’un aménagement de cave voûtée. Chaque espace est parfaitement défini. L’architecte détermine si des poutres doivent être renforcées, si la structure doit être améliorée ou si des ouvertures peuvent être réalisées et établit un diagnostic sur l’état général du lieu. L’aménagement d’une cave en rangement, en pièce à vivre ou en salle de projection nécessite aussi une bonne ventilation qu’il faudra prévoir dès le début des travaux.

 

En bref :

Aménager une cave est un projet idéal pour profiter d’un espace supplémentaire en gardant à l’esprit que certaines contraintes doivent être respectées. Ces contraintes sont bien connues des professionnels spécialisés.

 

 

 

Quelles sont les autorisations obligatoires à obtenir pour aménager une cave ?

Aménager une cave ©Peintre Déco- Art

Aménager une cave ©Peintre Déco- Art

Pour pouvoir aménager une cave en pièce à vivre, il convient de respecter certaines obligations légales. Ces dernières peuvent être plus ou moins complexes selon votre lieu de résidence, certaines communes autorisant l’aménagement de cave, d’autres les interdisant pour des raisons de sécurité (en cas de présence de risque sanitaire). La première chose à faire est donc de se renseigner auprès de sa commune pour savoir si l’aménagement de cave en habitation est possible ou non.

Si l’aménagement de cave est possible, la mairie vous renseignera sur les démarches et le cas échéant, sur le type de document à fournir (déclaration de travaux, permis de construire, etc.). En bref, un aménagement de cave voûtée de moins de 5 m² ne nécessite aucune autorisation. Une déclaration de travaux sera demandée pour un aménagement de cave entre 5 et 20 m².

Au-delà, réaliser un permis de construire s’impose. En immeuble ou dans une résidence, votre demande d’aménagement devra se faire directement auprès de la copropriété. Si la pièce mesure plus de 8 m² et dispose d’une hauteur sous plafond de 1,80 m au moins, elle pourra être comptabilisée en loi Carrez. Dans le cas d’un bien à louer ou à vendre, ce calcul pourra influer sur le prix du loyer ou de la cession. Notez qu’il est interdit de louer une cave aménagée sans ouverture sur l’extérieur à un particulier !

 

En bref :

Le Plan local d’urbanisme de votre commune vous indiquera si l’aménagement de votre cave est  possible et si oui sous quelles conditions.

 

 

 

Comment assainir la cave avant de l’aménager ?

Amenager une cave Cocooners

Aménager une cave ©Cocooners

En dehors de ces démarches plus administratives que techniques, le point décisif de l’aménagement de cave en pièce à vivre est l’assainissement. Les murs humides de la cave doivent être traités, les nuisibles (comme les rongeurs) éliminés pour en faire un espace sain et habitable. Lutter contre l’humidité dans un espace tel qu’une cave peut être délicat. Il est important de repérer les points d’infiltration et de vérifier qu’il n’existe aucune remontée d’eau par le sol (remontée capillaire). L’aménagement d’une cave voûtée, totalement enterrée, peut demander la pose de drains ou le passage d’un traitement pour favoriser l’imperméabilité. La proximité d’une nappe phréatique peut engendrer des dégâts fréquents.

Ces opérations d’assainissement dans le cadre d’un aménagement de cave pour rangement ou d’un aménagement de cave en habitation doivent donc être confiées à des professionnels compétents. Les plombiers se chargent de vérifier les gouttières et canalisations présentes, puis de déterminer et de réguler le taux d’hygrométrie (taux d’humidité présent dans l’air). Le taux idéal pour un aménagement de cave en habitation est compris entre 30 et 70 %. Une fois ces travaux jouant sur le taux d’humidité réalisés, il sera possible de jouir d’un confort thermique optimal et même de réinstaller une nouvelle pièce humide comme une salle de bains. Attention toutefois, votre cave aura particulièrement besoin de ventilation !

 

En bref :

L’humidité et les nuisibles doivent être obligatoirement éliminés pour pouvoir aménager sa cave. Contactez pour ce faire un plombier qui assurément connait parfaitement les méthodes d’assainissement.

 

 

 

Ventilation, isolation et lumière : des postes incontournables

Cave aménagée en Atelier © yvestown sur Flickr (cc)

Cave aménagée en Atelier © yvestown sur Flickr (cc)

Qui dit assainissement, dit forcément ventilation. Pour garder un air sain dans votre cave aménagée et assainie, il faut renouveler l’air. Même si votre aménagement de cave voûtée ou avec faible hauteur de plafond prévoit des ouvertures vers l’extérieur, il est plus que conseillé d’y installer un système de ventilation de bonne qualité. Optez pour un système de VMC double-flux, performant et adapté à ce type d’aménagement. Le confort thermique dans votre cave aménagée en sera amélioré.

L’isolation est également un poste incontournable pour réussir son aménagement de cave en habitation. En effet, toute pièce destinée à devenir une pièce à vivre doit être correctement isolée pour des questions de confort mais aussi d’économie d’énergie. Pensez à isoler les sols et les murs. Si des ouvertures existent déjà ou vont être créées, choisissez des vitrages performants et n’hésitez pas à agrandir les fenêtres existantes. Un peu de lumière naturelle ne sera pas malvenue dans votre nouvelle pièce.

Par la suite, libre à vous d’installer ce qu’il vous plaira dans votre cave : chambre, bureau, dressing, salle de cinéma, salle de bains et même atelier de couture. Tout est permis ! En ce qui concerne l’aménagement d’une cave pour le rangement, sachez qu’il existe des solutions spécifiques de ventilation, moins onéreuses que la VMC double flux comme l’extracteur individuel à détection d’humidité ou la VMC simple flux. Les professionnels vous accompagneront pour faire ce choix.

 

En bref :

L’étape de vérification ou d’installation de la ventilation de votre cave est essentielle. Pensez également à ajouter une isolation grâce  à la VMC conseillée par un professionnel.

 

 

 

Comment bien coordonner les travaux d’aménagement de cave ?

Salle de bains dans une cave © tr0pical-dreams.tumblr.com

Salle de bains dans une cave © tr0pical-dreams.tumblr.com

Les travaux nécessaires pour aménager une cave en pièce à vivre, pour réaliser un aménagement de cave en habitation ou en pièce dédiée au rangement, font intervenir de nombreux professionnels du bâtiment. Assainissement (humidité et nuisible), isolation, ventilation, finitions (électricité, plomberie, peinture)  représentent de nombreuses opérations et heures de travail.

Réaliser un aménagement de cave en habitation demande donc une bonne coordination des travaux. Il est possible de passer par plusieurs professionnels ou par une entreprise spécialisée réalisant elle-même les travaux de A à Z. Passer par un architecte d’intérieur qui coordonnera lui-même le projet est aussi une solution. Grâce aux devis réalisés, vous allez pouvoir chiffrer votre aménagement de cave en habitation, votre aménagement de cave en rangement ou votre aménagement de cave voûtée en cave de dégustation en détaillant les différents postes.

Les devis donnent des indications sur les travaux indispensables, le matériel et les fournitures utilisées ou encore sur le taux horaire de main d’œuvre. Ils permettent une comparaison objective entre les différentes techniques et les prix pratiqués par les professionnels. Ils sont en plus faciles à obtenir en ligne en deux ou trois jours. Tout devis est gratuit et sans engagement. Incontournable, ce document est réclamé par l’organisme bancaire lors de la réalisation d’un prêt travaux et par les organismes de financement si vous souhaitez bénéficier des dispositifs d’aides prévus par l’État.

 

En bref :

Rappelez-vous qu’étant donné les différentes étapes liées à l’aménagement de votre cave, les interventions successives des corps de  métier pourront être prises en charge par un architecte d’intérieur qui pourra aussi gérer les devis reçus.

 

 

 

Quelles aides et crédit d’impôt pour l’aménagement d’une cave ?

Aménager une cave Casatv

Aménager une cave ©Casat

Si vous envisagez des travaux d’aménagement dans votre cave voûtée et à la seule condition que vos travaux influencent la performance énergétique du logement au niveau isolation ou ventilation par exemple, il est possible de bénéficier d’aides telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Le dispositif du CITE permet de récupérer 30 % sur les montants de travaux éligibles. La grande nouveauté concerne l’éco-PTZ. Le prêt à taux zéro peut à présent être demandé pour un seul type de travaux, et non plus pour un bouquet de travaux. Le montant du financement s’élève à 30 000 € sur 10 ans ou 15 ans si les travaux d’aménagement de cave en habitation sont d’envergure. Ce prêt peut être souscrit par tous les Français, sans condition de ressources.

Subventions de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), du conseil régional, du conseil général et des fournisseurs d’énergie complètent ces deux aides de l’État. Les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans une habitation construite depuis plus de deux ans. L’Anah propose à présent, au travers du Pacte Énergie Solidarité, l’isolation des combles, des garages, des sous-sols et des caves à 1 euro. Cette offre, qui permet de réduire de moitié sa facture de chauffage, est réservée aux ménages modestes à très modestes.

 

En bref :

 Comme pour toute création de surface à vivre, l’aménagement de cave ouvre droit, dans certaines conditions, à des aides de l’état,  notamment si vous mettez l’accent sur la performance énergétique.

 

 

Pour en savoir plus sur cette mesure et sur l’aménagement de cave en pièce à vivre, lire nos articles :

Aménager un sous-sol en pièce à vivre

Transition énergétique découvrez les nouvelles aides à la rénovation

Commentaires

2


  • decombeliliane14 Publié le

    L’aménagement d’une cave en habitation dans une copropriété modifie-t-elle les tantièmes du propriétaire qui engage les travaux ainsi qu’une modification du réglement de copropriété

  • labidi Publié le

    Bonjour Je peux aménager ma cave en habitation si je suis dans un HLM?

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus