Accueil > Travaux > Cheminée > Cheminée au bioéthanol: un chauffage d’appoint, décoratif avant tout

Cheminée au bioéthanol: un chauffage d’appoint, décoratif avant tout

Le plaisir de la flamme sans les contraintes d’un foyer traditionnel, c’est l’alternative que proposent les cheminées au bioéthanol. Ultra design, faciles à installer et mobiles, ces dernières représentent toutefois plus un intérêt décoratif qu’une réelle solution de chauffage. Fiche descriptive de cette cheminée-déco souvent décriée à tort.

Cheminée au bioéthanol: un chauffage d’appoint, décoratif avant toutUne cheminée sans bûche, sans suie ni entretien et installable tout suite: la cheminée bioéthanol réussit à combiner tous ces avantages. Fonctionnant à l’aide d’un biocarburant (l’alcool de betterave réputé pour être inodore), les cheminées bioéthanol suppriment foyer, conduit et leurs désagréments pour ne laisser place qu’à la flamme. Mobiles, elles peuvent donc être installées n’ importe où (au sol, au mur, etc.) sans aucuns travaux au préalable. Plus proche de l’accessoire design que de leur lointaines cousines les cheminées traditionnelles, ces cheminées sont à privilégier pour les amoureux de l’ambiance visuelle “feu de bois” ne cherchant pas une solution de chauffage à part entière.

Un produit déco, non un produit de chauffage

[pub]Originale et esthétique la flamme des cheminées à éthanol dispose d’une puissance calorifique limitée. “Une cheminée à éthanol possède un rendement de 3500watts, ce qui va permette de profiter de 4 à 5 degrés supplémentaires dans la pièce”, révèle Hervé Bry, vendeur de la marque Direct Cheminée spécialisée dans les modèles à éthanol. Un apport de chaleur toutefois trop faible pour remplacer un système de chauffage plus traditionnel. “La cheminée au bioéthanol doit être vue comme un chauffage d’appoint affirme Jean-Louis Lubrano, gérant de la société 37.2 et responsable du Syndicat des Fabricants, Distributeurs et Importateurs d’Appareils Fonctionnant à l’Alcool (SAFALC). Depuis le début on a assisté à une confusion: ce sont des produits de décoration qui ont été catalogué comme des produits de chauffage. Chauffer n’est pas leur fonction première. Economiquement ce ne sera pas performant.”
Cheminée au bioéthanol: un chauffage d’appoint, décoratif avant toutCes foyers portatifs vous apporteront toutefois le plaisir d’une réelle ambiance de feu de cheminée. “Les cheminées à éthanol procurent une flamme chatoyante très esthétique” souligne Jean-Louis Lubrano. Côté consommation, le prix moyen d’un bidon de bioéthanol vous reviendra environ 50 euros pour 20L. “Avec ces 20L d’éthanol, vous pourrez allumer votre cheminée quotidiennement 3heures pendant 3semaines” estime Hervé Bry. A savoir, pour des raisons de sécurité, la plupart des cheminées s’éteignent automatiquement au bout de 3 heures.

Une cheminée sans danger si utilisée correctement

Cheminée au bioéthanol: un chauffage d’appoint, décoratif avant toutUn article publié par UFC que choisir l’année dernière a bousculé le marché de la cheminée à éthanol. L’article, s’appuyant sur les tests du CSC, qualifiait ces cheminées décoratives de “dangereuses” et réclamait leur retrait du marché. Un an et une norme plus tard, que reste-t-il de la polémique. “Un barbecue pourrait être dangereux de la même façon”commente Jean-Louis Lubrano. En effet selon ce dernier, on ne retrouve que deux types d’accident sur ces cheminées: “Ce qui est dangereux ce n’est pas la cheminée en elle -même, c’est l’usage qui va en être fait, et les causes principales d’accidents découlent de ce mauvais usage: on a soit des gens qui rajoutent du combustible dans une cheminée déjà allumée, soit des gens qui en font déborder le réservoir de leur cheminée en le remplissant mais qui l’allume quand même.” La solution pour lutter contre ce type de dérapages: “La sécurité, ce n’est pas seulement faire quelque chose au niveau de l’appareil, il faut aussi faire de la prévention et de l’information au consommateur. Penser que la norme justifie de vendre les cheminées sans accompagnement ni indications d’usage sur internet est à mon sens une erreur”, insiste le responsable du syndicat.

Une norme pour plus de sécurité

Cheminée au bioéthanol: un chauffage d’appoint, décoratif avant toutSi la cheminée à éthanol n’est pas dangereuse quelles raisons ont donc poussé “UFC que choisir” à tirer la sonnette d’alarme? Fabricants et revendeurs répondent d’une même voix: les cheminées testées par le CSC, pour la plupart en provenance de pays low-cost, présentaient des composants et une finition de qualité médiocre. “La polémique est partie de cheminées qui ne possédaient pas d’isolation suffisante et dont la température pouvait monter jusqu’à 300 degrés”, confie Hervé Bry. “Il y a eu un effet d’aubaine ajoute Jean-Louis Lubrano. Dès sa naissance, le marché de la cheminée bioéthanol a pris de l’ampleur rapidement, or quand un marché fonctionne bien, cela n’attire pas toujours les meilleurs professionnels.” Pour contrer ces déviances et garantir la sécurité des produits, une norme la NF 35-386 a été instituée. “C’est une norme draconienne, déclare Hervé Bry, les modèles doivent entre autre comporter une alimentation déportée, , un système d’arrêt automatique au bout de 3 heures de fonctionnement, un détecteur de Co et de Co², la flamme ne doit pas être en contact direct avec le réservoir et j’oublie encore certaines obligations… A mon sens c’est excellent qu’il y ait eu cette polémique autour des cheminées bioethanol. Cela a permis de faire du ménage dans la profession”.Seul hic de cette norme: elle n’est pas encore obligatoire! “L’idée a été de laisser une période de battement afin de permettre l’écoulement de certains stocks” explique Jean-Louis Lubrano.

Les bons réflexes pour bien choisir sa cheminée bioéthanol

Cheminée au bioéthanol: un chauffage d’appoint, décoratif avant toutSi toutes les cheminées sur le marché ne répondent pas aux standards de la norme en vigueur, pas de panique, cela ne signifie pas qu’elles sont toutes dangereuses pour autant. Comment faire alors pour distinguer le bon du mauvais produit?
Une solution simple selon Jean-Louis Lubrano: “Il faut absolument acheter sa cheminée chez des revendeurs spécialisés et dans des réseaux professionnels.” En somme, favorisez les marques reconnues et évitez la grande distribution ainsi que la vente sur internet. Avant l’achat, “il faut vérifier les finitions, la qualité des matériaux, le poids. Il faut aussi que le réservoir soit suffisamment éloigné de la zone de chaleur” poursuit ce dernier.
Pour une garantie optimale, la meilleure solution reste encore de privilégier les produits estampillés NF. “Il faut également que le revendeur fournisse un certificat de conformité”, souligne le responsable de la SAFALC. Une mesure de plus, prise par les fabricants, pour satisfaire des clients continuant de penser au sujet de cette polémique qu’il n’y a pas eu de fumée sans feu…

LG.

Commentaires

1


  • marlene Publié le

    Décoratif avant tout certes, mais elle chauffe et apporte un côté convivial. J’utilise le pur éthanol qui est sans odeurs et facile d’utilisation.

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus