Accueil > Travaux > Chauffage > Remplacer une chaudière fioul : augmentation des primes énergie et du crédit d’impôt !

Remplacer une chaudière fioul : augmentation des primes énergie et du crédit d’impôt !

De nouveaux dispositifs financiers sont disponibles pour permettre le remplacement de chaudière au fioul. Découvrez les aides et subventions auxquelles vous pouvez prétendre pour remplacer votre vieille chaudière fioul à moindre coût.

Remplacer une chaudière fioul

Chaudière gaz condensation Viessmann

Chaudière gaz condensation ©Viessmann

Dans un hiver mouvementé sous fond de crise sociale des gilets jaunes, le Premier ministre Édouard Philippe annonçait en novembre dernier son intention de supprimer toutes les chaudières fioul individuelles en France d’ici 10 ans. L’État a placé les Français dans une situation de dépendance à une énergie chère, étrangère et polluante” déclarait le Premier ministre sur RTL.

Selon l’Ademe près de 3,5 millions de logements en France continueraient pourtant d’utiliser cette énergie fossile comme combustible de chauffage (soit près de 12 % des ménages) en faisant la 3e source d’énergie la plus utilisée sur le territoire. Le profil type de ces logements chauffés au fioul : un habitat généralement rural, souvent mal isolé, détenu par des ménages aux faibles revenus…


De 2 000€ à 3 000€ de prime énergie pour remplacer une chaudière fioul

Chaudière à condensation gaz ©DE DIETRICH

Chaudière à condensation gaz ©DE DIETRICH

Si c’est votre cas en 2019, vous pourrez disposer d’aides au remplacement de votre chaudière fioul étendues. À commencer par l’augmentation de la prime à la reconversion pour les chaudières fioul comme annoncée en novembre par le premier ministre.

La prime coup de pouce économie d’énergie lancée en 2017 et octroyant aux ménages modestes une prime de 800 à 1300 euros pour changer une chaudière gaz ou fioul vieillissante par un équipement à haute performance énergétique, va ainsi être revalorisée.

À partir du 1er janvier 2019, le remplacement de chaudière fioul pour un équipement « à haute performance énergétique » sera de 2.000 euros pour un ménage « modeste » à 3.000 euros pour un foyer « très modeste ». Cette aide concernera uniquement les chaudières fioul remplacées par une source d’énergie renouvelable : chaudière biomasse performante, pompe à chaleur (air/eau ou hybride) ou système solaire combiné.

Pour bénéficier de cette aide au emplacement des chaudières fioul, vous devez vous rapprocher d’un vendeur d’énergie (Engie, ERDF, Carrefour, Auchan, etc.) En effet, les primes sont versées, dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, par les signataires de la Charte “Coup de pouce économies d’énergie”.

A noter : la demande de prime énergie est généralement réalisée par le professionnel RGE en charge du remplacement de la chaudière fioul.

Remplacer une chaudière fioul : extension et augmentation du crédit d’impôt

Chaudière MODULENS G ©DE DIETRICH

Chaudière MODULENS G ©DE DIETRICH

Les chaudières fioul persona non grata dans les logements français. La décision a fait grincer des dents du côté des syndicats professionnels des chauffagistes fioul.

Le crédit d’impôt de transition écologique les concernant a dans tous les cas été réduit de moitié puis supprimé en 2018. Pour bénéficier de cette aide rabaissée à 15 % du montant des travaux, il fallait faire installer votre chaudière fioul “haute performance écologique” avant le 30 juin 2018 ou accepter un devis verser un acompte avant le 30 juin 2018.

À  partir du 1er janvier 2019, l’État va plus loin et passe de la suppression des aides à l’installation de chaudière fioul à un CITE bonifié pour le remplacement des chaudières fonctionnant à cette énergie fossile. L’objectif est le même que pour les primes énergies : inciter les particuliers à remplacer une chaudière fioul vieillissante.

Pour ne pas exclure les travaux annexes au remplacement de chaudière fioul, souvent onéreux, le CITE 2019 prévoit d’étendre ce dispositif d’aide au remplacement de chaudière fioul au prix de la dépose de l’ancien système et de l’installation du nouvel équipement.

Deux décisions illustrent cette mesure : l’extension du CITE aux travaux de dépose de chaudière fioul et l’augmentation de son taux.

  • Le montant du crédit d’impôt remplacement de chaudière fioul sera ainsi élevé à 50 % du montant des dépenses de dépose de chaudière fioul et de main d’œuvre.

Pour l’achat d’un nouveau système performant, (pompe à chaleur, chaudière biomasse, chaudière à bois, etc) le CITE chaudière est maintenu à 30 % du montant des dépenses TTC de l’artisan RGE.

À noter que contrairement aux primes énergies, le CITE remplacement de chaudière fioul est accessible à tous sans plafond de ressource. Le montant des dépenses (pour le CITE de 50 % comme pour le CITE de 30 %) est  plafonné à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge.

Remplacer une chaudière fioul:  autres dispositifs disponibles et cumulables

Chaudiere condensation gaz ©Viessman

Chaudiere condensation gaz ©Viessman

Enfin, remplacer une chaudière fioul et financer de nouveaux équipements de chauffage écologique devraient être facilité par l’ensemble des mesures annoncées dans le cadre de la loi des finances. Simplification et généralisation de l’Eco-PTZ, augmentation de l’enveloppe des aides de l’Anah, maintien de la TVA écologique à 5,5 %…. De plus les primes énergies et le CITE s’avèrent cumulables, de même qu’avec les subventions de l’ANAH.

Ainsi, selon le magazine Capital*, les aides au remplacement d’une chaudière au fioul pour un équipement performant de type pompe à chaleur air-eau ou chaudière biomasse pourraient prendre en charge jusqu’à 80 % du montant des travaux, dans ce nouveau cadre légal. De quoi convaincre les ménages les moins bien dotés de sauter le pas !

* Etude réalisée par Quelleenergie et concernant un ménage de quatre personnes aux revenus très modestes

Commentaires

1


  • sanymede Publié le

    Quand les personnes retraités qui ont moins de 1000 € par mois de pension, auront elles des aides : crédit d’impot ?, Je possède chaudière qui a 18 ans, j’habite dans un immeuble , pas de chaudière à condensation interdit , car conduit cheminée collective ,mais remplacement par chaudière à gaz normal. le crédit d’impot je n’ai pas droit ? chaudière au prix de 1€ non plus ?? Est ce équitable?? de plus je vis seule, le prix de la facture de gaz pour le chauffage étant le meme qu’avec deux salaires !!

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus