Accueil > Travaux > Chauffage > Remplacer son chauffage à moindre coût

Remplacer son chauffage à moindre coût

Remplacer son chauffage pour pas cher ? Jongler entre les aides publiques et les astuces délivrées par les professionnels va vous permettre de remplacer le chauffage de votre maison ou de votre appartement sans vous ruiner. Découvrez nos conseils pratiques pour vous équiper avec un chauffage à petit prix tout en étant performant.

Remplacer son chauffage à moindre coût

Chauffage Acova

Chauffage ©Acova

Vos factures de chauffage sont trop élevées ? Vous avez froid dans votre maison malgré une isolation récente ? Les pannes répétées de votre vieille chaudière finissent par peser sur votre budget ? C’est le moment d’investir dans un nouveau chauffage. Le changement de chauffage peut s’avérer onéreux en fonction de vos ressources : de 4 000 € à 8 000 € pour une chaudière à condensation, 350 € à 2 000 € pour un poêle à bois classique, etc. Certaines aides et conseils pratiques permettent toutefois de changer son chauffage pour pas cher.

Remplacer son chauffage à moindre coût, en choisissant le bon équipement

Pour faire des économies sur le remplacement du chauffage, il est tentant de se tourner vers les équipements les moins chers. Ainsi, le prix d’appel d’un convecteur électrique est de 30 € alors que le prix d’un radiateur à inertie, un radiateur à accumulation diffusant progressivement la chaleur est d’au moins 750 €.

Par ailleurs, les revendeurs d’appareils de chauffage pratiquent régulièrement des opérations promotionnelles. Vous pouvez, par exemple, y trouver des chaudières électriques ou des cheminées à foyer fermé pour moins de 1 500 €.

Cependant, pour ne pas payer trop cher votre chauffage chaque année, il est conseillé de remplacer votre vieille chaudière ou vos vieux radiateurs électriques par des chauffages performants comme les pompes à chaleur (PAC) ou les chaudières à condensation. Ainsi, une PAC va produire 6kWh (kilowatts par heure) de chaleur pour 1kWh d’électricité consommée. De plus, un chauffage performant est le garant d’un bon confort thermique. Un radiateur électrique à accumulation, par exemple, restitue la chaleur de manière homogène dans la pièce. Il permet également une montée en température rapide.

À savoir : pour remplacer votre chauffage pour pas cher, vous devez demander au moins trois devis à des chauffagistes proches de votre domicile. En effet, les prix de remplacement des chauffages varient fortement selon les professionnels.

Remplacer son chauffage à moindre coût en bénéficiant d’un crédit d’impôt et d’un prêt sans intérêt

Remplacer son chauffage à moindre coûtVous voulez remplacer un chauffage à moindre coût ? Pensez à profiter du prêt à taux zéro et du crédit d’impôt transition écologique (CITE) 2019. En 2020, il sera trop tard car le CITE disparaîtra au profit d’une prime réservée aux plus modestes.

Attention : remplacer un chauffage fioul par un chauffage électrique ou remplacer un chauffage gaz par un chauffage électrique ne donne droit à aucun crédit d’impôt. Le CITE est réservé aux chauffages les plus économes et fonctionnant aux énergies renouvelables

  • Chaudières gaz à haute performance énergétique,
  • Chaudières gaz à micro-cogénération fonctionnant au gaz,
  • Pompe à chaleur géothermique ou air/eau, chauffage au bois à l’exclusion des cheminées à foyer ouvert.

Le montant du crédit est de 30 % s’appliquant au coût du matériel pour les devis signés jusqu’au 31 décembre 2018. En 2019, il sera étendu aux frais de pose.

À titre d’exemple, pour une chaudière gaz à condensation facturée 3 200 €, le montant du crédit d’impôt est de 960 €. La facturation du matériel et l’installation doivent être réalisées par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), dans une résidence principale achevée depuis plus de deux ans.

De plus, le crédit d’impôt est plafonné à 8 000 € par personne seule et 16 000 € pour un couple avec une majoration de 400 € par personne à charge ou 200 €, pour les enfants en garde alternée. Ce plafond s’apprécie sur une période de 5 ans.

Vous n’êtes pas ou peu imposable ? Le CITE vous permet quand même de remplacer un chauffage à petit prix. Le Trésor Public va, en effet, vous remettre un chèque de remboursement correspondant au crédit d’impôt non utilisé.

Vous vivez en appartement ? Bonne nouvelle, le CITE chauffage peut s’appliquer au remplacement d’un chauffage collectif. La remise fiscale est alors attribuée à chaque copropriétaire, selon sa participation au coût des travaux.

Vous voulez bénéficier du crédit d’impôt pour changer votre chauffage mais vous n’avez pas les moyens financiers pour le faire ?  Une solution existe : l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), un prêt sans intérêt cumulable avec le CITE “remplacement de chauffage”. Ce prêt sans intérêt est accordé dans le cadre d’un bouquet de travaux (installation d’un chauffage performant et isolation des combles, par exemple) ou dans le cas d’un logement construit après le 1er janvier 1948, si la performance énergétique de ce logement s’en trouve grandement améliorée. Ce prêt écologique est reconduit pour les années à venir.

Remplacer son chauffage à moindre coût en demandant l’ensemble des primes disponibles

Le crédit d’impôt chauffage est le dispositif le plus connu pour remplacer son chauffage à petits prix. Pour faire encore plus d’économie, vous allez devoir contacter plusieurs organismes afin d’obtenir des aides complémentaires.

Ainsi, les distributeurs d’énergie ont l’obligation de financer les travaux de rénovation énergétique engagés par les particuliers, dans le cadre du dispositif CEE (Certificat d’Économie d’Énergie). Pour en bénéficier, votre maison doit être construite depuis plus de deux ans et vous devez faire intervenir un professionnel RGE, pour l’installation d’un chauffage performant.

Le montant exact de la prime dépend de la nature du remplacement de chauffage et du lieu d’habitation. Les ménages les plus modestes peuvent même bénéficier d’une prime énergie “plus”, une prime dont le montant est majoré pour lutter contre la précarité énergétique.

À titre d’exemple, l’installation d’un poêle à bois dans une maison située en région parisienne peut être financée à hauteur de 340 €. La prime énergie se cumule avec le CITE chauffage, avec l’éco prêt et avec une TVA écologique.

D’autres organismes comme l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitation) et les collectivités locales sont susceptibles de soutenir financièrement un particulier pour lui permettre de remplacer un chauffage sans se ruiner. Les actions de l’ANAH sont à destination des ménages les plus modestes et des ensembles immobiliers en difficulté.

Il n’existe malheureusement pas de guichet unique pour demander l’ensemble des aides disponibles. Vous pouvez cependant demander gratuitement à vous faire accompagner par un conseiller rénovation avant d’engager les travaux de changement de chauffage. Il suffit de passer par le site faire.fr, un site mis en place par l’État pour favoriser les réhabilitations énergétiques des maisons individuelles et des copropriétés, pour trouver le conseiller le plus proche de votre lieu d’habitation. Plus d’excuses donc pour garder vos vieux radiateurs électriques énergivores !

Remplacer son chauffage à moindre coût grâce à un taux de TVA favorable

Vous avez fait le tour des aides disponibles pour un remplacement de chauffage au moindre coût. Bien connaître les conditions d’application des différents taux de TVA (20 %, 10 %, 5,5 %) offre la possibilité de faire des économies supplémentaires.

Vous installez votre chauffage dans votre nouvelle maison. Ces travaux de finition se verront appliquer le taux normal de TVA de 20 %. Faire le choix d’un appareil de chauffe performant est indispensable pour respecter les normes de construction actuellement en vigueur, la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012).

Votre habitation est construite depuis plus de deux ans. Vous avez fait le choix d’un chauffage respectant les critères d’attribution du CITE. Vous avez pensé à demander une prime à un fournisseur d’énergie. Les fournitures et les frais de pose ont été facturés par un chauffagiste RGE. Bonne nouvelle, la TVA réduite de 5,5 % va venir baisser encore le coût de remplacement du chauffage. Ainsi, pour des travaux s’élevant à 8 000 €, l’économie est de 1 160 € par rapport au taux normal de TVA de 20 %.

Vous avez remplacé votre chauffage au fioul par un chauffage électrique. Vous avez remplacé votre chauffage au gaz par un chauffage électrique etc. La TVA réduite ne va pas s’appliquer. En revanche, si vous avez fait réaliser ces travaux de rénovation par un chauffagiste, la TVA de 10 % est retenue y compris sur le matériel fourni par le professionnel. Sur une facture de 8 000 €, l’économie est de 800 € !

Remplacer son chauffage à moindre coût, la situation particulière du fioul

Votre chauffage actuel fonctionne au fioul. Vous hésitez à installer une chaudière au fioul à haut rendement. Voici quelques informations utiles sur les dernières évolutions concernant le fioul.

Les chaudières à très haute performance énergétique THPE fioul ont bénéficié d’un crédit d’impôt de 15 % en 2018 au lieu de 30 % en 2017, sous réserve de l’acceptation d’un devis et de versement d’un acompte avant le 30 juin 2018. Passé cette date, le CITE fioul a complètement disparu. En effet le gouvernement actuel ne souhaite plus subventionner cette énergie fossile polluante importée de pays non européens.

En revanche, à partir de 2019, un CITE de 50 % pour le retrait d’une ancienne chaudière fonctionnant au fioul est même prévu. Il sera cumulable avec le CITE de 30 %, pour l’installation d’un appareil de chauffe performant. De quoi remplacer son chauffage sans se ruiner !! Ainsi, pour un remplacement de chauffage au fioul par une PAC géothermique revenant à 14 200 € dont 930 € pour le retrait de la chaudière au fioul, l’avantage fiscal va s’élever à 4 725 € (30 % de 4 260 € + 50 % de 465 €).

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus