Accueil > Travaux > Chauffage > Remplacement de chaudière combien ça coûte ?

Remplacement de chaudière combien ça coûte ?

Au moment d’estimer le prix du remplacement de chaudière, plusieurs critères doivent être pris en compte : coût global de l’installation, type de chaudière, maintenance. Retour sur les points essentiels pour estimer au plus juste combien coûte le remplacement de chaudière.

Remplacement de chaudière

Chaudière Viessmann

Chaudière ©Viessmann

De nombreuses interrogations vous assaillent au moment de remplacer votre chaudière. Mais aucune n’a autant d’importance que le budget. Le coût d’un remplacement de chaudière va tout d’abord être impacté par le type de fixation de la chaudière :

  • Une chaudière murale sera facturée entre 3 000 et 4 000 euros TTC tandis qu’une chaudière au sol coûte environ 5 500 euros TTC.

Une fois ce critère défini, il faut comparer le prix des remplacements de chaudières selon l’énergie utilisée et leurs performances, puis prendre en compte le prix de l’entretien annuel et enfin les aides dont on peut bénéficier pour remplacer une chaudière. Cette liste de questions-réponses vous permettra de mieux cerner les tarifs de remplacement de chaudière.

  • Combien coûte le remplacement de chaudière par un modèle à condensation ou basse température ?

  • Combien coûte le remplacement de chaudière par un modèle à bois ?

  • Combien coûte le remplacement de chaudière par un modèle à micro-cogénération

  • Combien coûte le remplacement de chaudière : main d’œuvre et contrat d’entretien

  • Quelles aides pour le remplacement de chaudière ?

Combien coûte le remplacement de chaudière par un modèle à condensation ?

Chaudière gaz à condensation Vitodens Viessmann

Chaudière gaz à condensation Vitodens ©Viessmann

Au moment de remplacer un équipement vieillissant (à partir de 15 ans), sachez choisir un équipement performant.  Parmi les modèles les plus plébiscités par les professionnels et par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, on retrouve les chaudières à condensation.

Ces équipements efficaces et solides fonctionnent au gaz ou au fioul et leur installation est assez souple. Les chaudières à condensation peuvent en effet être mises en place dans des espaces réduits, même si ceux-ci sont mal ventilés. Les chaudières à condensation sont dotées d’émetteurs basse température et sont régulées en fonction de la température extérieure.

Au niveau des tarifs, les chaudières à condensation se situent généralement au-dessus des budgets des chaudières classiques. Attention toutefois, ces chaudières consomment moins d’énergie (15 à 20 % de moins que des chaudières standard modernes) et permettent un meilleur rendement. Leur efficacité énergétique se situe entre 89 et 92 % selon que la chaudière à condensation fonctionne au gaz ou au fioul.

De plus, les modèles gaz permettent de bénéficier d’aides d’État pour amortir l’investissement.

  • Le remplacement d’une ancienne chaudière par une chaudière à condensation gaz coûtera entre 3 000 à 5 000 € HT pose comprise. L’installation d’une chaudière à gaz classique reviendra à environ 2 500 € HT pose comprise.
  • Si l’on opte pour le fioul, le remplacement d’une vieille chaudière par une chaudière à condensation fioul coûtera entre 3 700 à 7 000 € HT pose comprise. L’installation d’une chaudière au fioul standard variera entre 1 700 euros et 6 000 € HT pose comprise.

Remplacer sa chaudière par un modèle à condensation en bref : installation pratique et économique à l’usage pour tous les logements standard, disposant de peu d’espace pour la chaudière.

Combien coûte le remplacement de chaudière par un modèle à bois ?

Chaudière à bois Viessmann

Chaudière à bois ©Viessmann

Le bois, en plus d’être une énergie renouvelable, est actuellement la source d’énergie la moins onéreuse (comptez entre 0,043€/kWh et 0,073€/kWh contre 0,152€/kWh pour l’électricité). Les chaudières à bois séduisent  donc de par leur aspect économique à l’usage et sont de fait particulièrement intéressantes si la surface à chauffer est importante, d’autant qu’on peut également les utiliser pour produire de l’eau chaude.

Les chaudières à bois fonctionnent en général avec du bois conditionné sous forme de plaquettes ou de granulés. Ces chaudières sont faciles à utiliser car leur alimentation est programmée. La régulation électronique permet d’organiser les étapes que sont l’alimentation, la combustion, le décendrage et enfin l’extraction des fumées. L’important rendement des chaudières bois peut dans certains cas dépasser les 90 %.

Du côté des tarifs du remplacement de chaudière par un modèle fonctionnant au bois, il faudra compter :

  • Entre 7 000 et 18 000 € HT pose comprise pour installer une chaudière automatique fonctionnant à granulés ; une chaudière manuelle à bois pourra être acquise pour 6 000 € en moyenne.
  • Une chaudière à bûche reviendra à au moins 2 000 € HT pose comprise  et pourra être facturée jusqu’à 8 000 € HT pose comprise. Enfin, si l’on opte pour une chaudière à plaquettes, il faudra compter entre 7 500 euros et 14 000 € HT pose comprise.

À ce prix de base, il faudra éventuellement ajouter la mise en place du conduit des fumées et du silo de stockage s’ils ne sont pas déjà mis en place. Dans ce cas, comptez entre 4 500 euros et 7 500 € HT en plus.

Remplacer sa chaudière par un modèle bois en bref : un investissement plus important que pour les chaudières standard et les chaudières à condensation mais un coût à l’usage nettement inférieur et une solution économique pour les grandes surfaces à chauffer.

Combien coûte le remplacement de chaudière par un modèle à micro-cogénération ?

Chaudière micro-cogeneration-elyotherm Viessmann

Chaudière micro-cogeneration-elyotherm ©Viessmann

La chaudière à micro-cogénération fonctionne au gaz. Particulièrement performante, elle présente également l’avantage de produire de l’électricité qui peut être soit consommée sur place ou soit réinjectée dans le réseau électrique.

Remplacer sa chaudière par un modèle micro-cogénération doit être considéré comme un investissement important car onéreux à l’achat. Cela dit, la production électrique sera proportionnelle au besoin en chauffage. Le surcoût du prix d’achat initial sera partiellement amorti par la production d’énergie due à la micro-cogénération. La mécanique de cogénération permet de produire à partir de la même énergie combustible, de la chaleur et de l’énergie électrique.

  • Pour remplacer une chaudière par une chaudière à micro-cogénération, il faudra compter entre 12 000 et 20 000 € HT pose comprise.

La chaudière à micro-cogénération peut être raccordée sans difficulté à tous types d’émetteurs, mais son rendement énergétique est amélioré lorsqu’elle est raccordée à des émetteurs basse température.

Remplacer sa chaudière par un modèle micro-cogénération en bref : un investissement lourd mais rentabilisé par l’auto-consommation électrique qui vous évitera de subir l’augmentation des tarifs électriques et procurera une énergie propre et constante lors des pics de demande (jours les plus froids).

Combien coûte le remplacement de chaudière : main d’œuvre et contrat d’entretien

Installation de chaudiere Viessmann

Installation de chaudiere Viessmann

Faire appel à un professionnel pour remplacer sa chaudière permet de garantir la qualité de cette installation ainsi que de s’assurer de sa maintenance pour les années à venir. La dépose d’ancien équipement et l’installation d’une chaudière, tous modèles confondus, ne s’improvise pas : outre le danger potentiel, de mauvais réglages peuvent impacter lourdement la facture énergétique voire user prématurément le matériel et réduire considérablement sa durée de vie.

Le professionnel (chauffagiste, plombier chauffagiste) saura également faire jouer les garanties liées au matériel en cas de problème. En général, le corps de chauffe et le ballon sont garantis entre 2 et 5 ans, et les autres composants sont garantis 2 ans.

  • En ce qui concerne les tarifs de remplacement de chaudière, il faudra compter entre 500  et plus de 1 400 € HT pour la main d’œuvre selon le modèle et la difficulté d’installation.

Il faut ajouter au prix de l’installation le prix de la dépose de l’ancienne chaudière : si les modèles muraux pourront être retirés pour moins de 70 € HT, il faudra compter entre 70 et 120 € HT pour les modèles au sol, notamment selon leur poids : une chaudière en fonte par exemple sera plus lourde et donc plus complexe à déposer.

Enfin, outre le prix de dépose et d’installation initiale, il faudra prendre en compte le prix du contrat d’entretien de la chaudière, généralement compris entre 80 et 180 € TTC  selon les contrats et le type de chaudière.

Ce contrat d’entretien peut inclure des options comme le dépannage, les déplacements, l’intervention en urgence, le remplacement des pièces, etc. Mis à part la sécurité, cela permet également d’éviter les pannes intempestives et de contrôler sa facture énergétique. N’oubliez pas qu’il est obligatoire de faire entretenir sa chaudière une fois par an !

Remplacer sa chaudière main d’œuvre et entretien en bref : aux frais de pose n’oubliez pas d’ajouter les frais de maintenance dans le cadre d’un contrat. Disposer d’un contrat de maintenance est généralement moins onéreux et plus sûr que de contacter un réparateur en urgence en cas de panne !

Quelles aides pour le remplacement de chaudière ?

Remplacement de chaudière combien ça coûte ?Ces différents budgets pour le remplacement de chaudières vous semblent élevés ? Sachez qu’il existe des aides vous permettant de réduire votre investissement de base. Soyez par contre attentif à l’actualité des informations : ces aides évoluent chaque année.

À titre d’exemple, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) sera transformé en prime après 2019. Ce dispositif permet d’amortir l’investissement dans les chaudières à condensation, chaudières bois, chaudières micro-cogénération à condition d’installer une chaudière à très haute performance énergétique (THPE) par un crédit d’impôt de 30 % du montant des travaux.

On peut également se renseigner sur les primes énergies du dispositif Certificat d’Économie Énergies (CEE). Reconduit jusqu’en 2020, ce dispositif s’adresse entre autres au remplacement d’une chaudière au fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables.

Pour bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 %, il faudra comme pour le CITE, opter pour les modèles de chaudières les plus performants et les faire installer par un professionnel certifié RGE. Dans le cas contraire, on bénéficiera cependant d’un taux de TVA réduit de 10 % pour toutes les chaudières, si elles sont achetées et installées par un professionnel dans un logement construit depuis plus de deux ans.

On peut également financer son projet de renouvellement de chaudière via le prêt éco-ptz, qui permet de bénéficier de 30 000 € à taux 0 en faisant effectuer les achats et les travaux de pose par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Les aides pour le remplacement de chaudière en bref : dans l’ancien seulement (logement de plus de 2 ans) et installation par un artisan RGE, Crédit d’impôt (30 % et jusqu’à 50 % pour le remplacement d’un modèle fioul), primes énergies, TVA à 5,5 %, éco-PTZ sans montant de ressources. Les aides de l’Anah pour les ménages aux faibles ressources.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus