Accueil > Travaux > Chauffage > Les solutions de chauffage préférées des Français

Les solutions de chauffage préférées des Français

Chaudière, PAC, cheminée… Quelle est le type de chauffage le plus répandu en France ? Quels sont les travaux de chauffage le plus souvent réalisés ? Quelle énergie est la moins chère et la plus plébiscitée ? Un sondage réalisé par la TNS Sofres sur la maîtrise de l’énergie en 2011 donne un panorama complet du poste “chauffage” chez les ménages français. Des données intéressantes à remettre en perspective en cette période hivernale.

Radiateur Fals ane premium ©Acova

Radiateur Fals ane premium ©Acova

Comme chaque année, la TNS Sofres a publié en 2012 une étude ayant pour objectif de dresser le bilan évaluant la politique menée par l’Agence de Maîtrise de l’Environnement (ADEME) dans le secteur de l’habitat ainsi que l’évolution des comportements des ménages français à l’égard de la qualité énergétique. L’enquête préliminaire, réalisée à l’aide d’un questionnaire adressé fin janvier 2012, s’est  déroulée auprès de 10 000 ménages sur l’ensemble du territoire national afin que tous les types de situation géographique et climatiques soient pris en compte. Une seconde enquête a par la suite été réalisée auprès des ménages ayant déclaré avoir réalisé pendant l’année 2011 des travaux dans leur logement afin de réduire leur consommation d’énergie ou d’améliorer leur confort.

Chaudière : l’équipement de chauffage favori des Français

Chaudière ©Viessman

Chaudière ©Viessman

L’étude dresse ainsi le portrait des installations de chauffage en France. Les solutions de chauffage central représentent la majorité des installations : 50% utilisent un chauffage central individuel, 28% un chauffage électrique intégré et 18% un chauffage central collectif. Les solutions de chauffage indépendant sont quant à elles plus marginales (7% pour les cheminées, 3% pour les poêles et seulement 0,4% pour la climatisation réversible). A noter que si la  grande majorité des ménages ne déclarent qu’un seul mode de chauffage principal, certains en citent deux, le total des pourcentages étant donc supérieur à 100. A la lecture des chiffres, on constate que la chaudière est l’équipement de chauffage favori des français, avant les systèmes indépendants. En effet, 90% des chauffages centraux individuels fonctionnent avec une chaudière. Les chaudières standards demeurent les équipements les plus répandus (63%) suivi des chaudières à condensation (15%) et des chaudières basse température (9%). Reflet de cet engouement pour la chaudière : un peu plus de la moitié des modèles installés (58%) sont récents, c’est à dire qu’ils ont 10 ans au maximum.

Énergie préférée et énergie la moins chère

Les solutions de chauffage préférées des Français

Chaudiére ©Viessmann

En 2011, les dépenses énergétiques moyennes d’un foyer s’élèvent à 1394 euros, toutes les dépenses par type d’énergie affichent une tendance globale à la hausse, et en particulier le fioul, probablement en raison des hausses importantes du prix du pétrole. En ce qui concerne les énergies, le gaz naturel reste l’énergie la plus utilisée par les ménages (41%), suivi de l’électricité, du fioul et du bois. Des statistiques à relativiser car 54% des ménages affirment n’avoir pas eu le choix de leur combustible. Du côté de l’estime, l’énergie jugée comme la meilleure par les Français est le gaz naturel (26%), étonnamment suivi par la géothermie (20% alors qu’elle ne représente que 1,4% des énergies utilisées), l’électricité (14%) et le bois. Des statistiques à mettre en parallèle avec le montant moyen des dépenses annuelles par type d’énergie qui ne reprend pas complètement ce classement : ainsi, le combustible engendrant les plus grosses dépenses après le gaz en citerne reste le fioul (1301 euros), puis l’énergie préférée des Français, le gaz naturel (851 euros) et l’électricité (700 euros). Le bois s’affirme comme l’énergie impliquant le moins de dépenses avec un budget annuel de 344 euros seulement.

34% des travaux concernent le poste de chauffage

[pub]Concernant ces travaux, il est intéressant de souligner que 34% des travaux entrepris par les ménages concernent le poste du chauffage. (les 66% restant concernent les travaux sur le bâti.) Selon l’étude : ”Les interventions sur les chaudières et chauffe-eaux demeurent les travaux de ce type les plus fréquents et tendent à la hausse, comme les travaux sur les radiateurs et les pompes à chaleur. ” Dans le détail, le remplacement de chaudière fait partie des travaux les plus réalisés par les Français (14% des travaux constatés), suivi par la pose ou le remplacement de radiateur (7%, mais 11% dans les logements de petites tailles). L’installation de cheminée à foyer fermé, l’installation d’appareil de régulation de chauffage et la pose de pompe à chaleur arrivent ex æquo avec 3% des travaux constatés. Enfin l’installation de chauffe-eau ferme la danse avec 1% seulement des travaux réalisés.

Des travaux majoritairement réalisés par des professionnels

Les solutions de chauffage préférées des Français

Radiateur ©Acova

Au niveau de l’exécution de ces travaux, l’enquête souligne que si les travaux sur le bâti sont le plus souvent réalisés par des particuliers (excepté pour les changements de fenêtres, les baies, portes ou volets), les travaux d’amélioration de l’installation de chauffage qui nécessitent une plus grande expertise technique sont plutôt réalisés par des professionnels (36% des travaux). De plus, près de la moitié des témoins interrogés pour l’enquête affirment avoir demandé conseil à des pros avant d’engager les travaux et 62% d’entre eux estiment avoir été bien pris en charge par ses derniers. Ainsi, les particuliers estiment qu’obtenir des conseils de professionnels reste la source d’information la plus utile pour réaliser des travaux de maîtrise de l’énergie, avant les documents techniques, les conseils de proches, les espaces Info Énergie et les médias ! La discussion avec des pros et la réalisation de devis s’affirment donc comme les meilleures sources d’information en ce qui concerne les travaux d’amélioration du logement.

Repères :  Le budget « travaux » moyen pour un ménage en 2011 s’élève à 4517 euros contre 4396 euros en 2010 et 4899 euros en 2009. Le budget consacré à l’amélioration du chauffage en 2011 s’élève lui à 3946 euros en 2011 contre 3612 euros en 2010 et 4716 euros en 2009.

Commentaires

2


  • amevar Publié le

    bonjour
    avez vous rajouter à la facture annuelle du gaz et de l’électricité le prix de l’abonnement à l’année?
    abonnement qui n’existe pas pour le fioul ou le bois

  • peintre Publié le

    Dans les immeubles collectif quelle est l’énergie la moins chère entre installation collective au fioul et installation individuelle électrique?. A la prochaine AG on doit soumettre au vote ces deux options

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus