Accueil > Travaux > Chauffage > La pompe à chaleur cumule les avantages !

La pompe à chaleur cumule les avantages !

La pompe à chaleur vous permet de disposer d’une source de chauffage économique, agréable et même réversible. Aérothermie ou géothermie, les PAC présentent toutes des avantages intéressants à l’usage. Caractéristiques, points forts et limites, petit rappel de ce qu’il faut savoir sur la PAC

Pompe à chaleur Vitocal 222 ©Viessmann

Pompe à chaleur Vitocal 222 ©Viessmann

Dernière grande innovation de l’univers du chauffage, la pompe à chaleur connaît depuis quelques années un succès croisant auprès des particuliers (+13 % des ventes sur les modèles air/eau en 2012 selon l’association Pac&Clim’Info). Un succès qui tient sans doute à son principe de fonctionnement pour le moins original et malin. En effet la pompe à chaleur fonctionne ”comme un frigo inversé”, c’est à dire qu’elle récupère une énergie dite ”froide” extérieure à la maison et la transforme en ”énergie chaude” à l’intérieur de l’habitat. Il existe différents modèles de pompe à chaleur que l’on classifie en deux grandes familles, les pompes à chaleur aérothermiques (les calories à réinjecter sont récupérées dans l’air), et les Pompes à chaleur géothermiques (les calories à réinjecter sont récupérées dans le sol)

Pompe à chaleur aérothermique (Pac Air-air, air-eau)

Pompe a chaleur Vitocal ©Viessmann

Pompe a chaleur Vitocal ©Viessmann

Les pompes à chaleur aérothermiques récupèrent la chaleur dans l’air ambiant, a l’intérieur ou l’extérieur de la maison. On trouve dans cette catégorie de pompes à chaleur les PAC air/air, et les PAC air/eau (le premier terme désigne l’origine de l’énergie, l’autre le mode de distribution). Le point fort de ces produits : ils consomment très peu, pour peu que leur coefficient de  performance (le rapport entre l’énergie consommée et l’énergie produite) soit bon. Ainsi, au plus le COP est élevé au plus le rendement énergétique sera intéressant. Attention ce COP, souvent surévalué en théorie, ne  dépasse que rarement 3 en pratique. En dehors de sa consommation réduite, la pompe à chaleur aérothermique permet de jouir d’un chauffage doux et de qualité. De plus sa mise en œuvre ne nécessite aucun raccordement à un conduit, et ne génère aucun rejet ni odeur. [pub]
Enfin, certaines Pompes à chaleur utilisées pour chauffer en hiver proposent une option “réversible” en été pour assurer une option de rafraîchissement. En puisant les calories dans le logement et en les rejetant à l’extérieur, elles assurent une baisse modérée de la température ”de l’ordre de 3 à 4 °C de moins qu’à l’extérieur” chiffre l’Agence de la maîtrise de l’énergie, (Ademe). Enfin, si les pompes à chaleur sont des équipements relativement onéreux, ils offrent un crédit d’impôt intéressant égal à 15 % (excepté pour les modèles air-air, exclu récemment du dispositif).

 

Pour en savoir plus sur le Crédit d’impôt lire notre article : les Crédits d’impôts pour les équipements de chauffage

Pompe à chaleur géothermique (PAC sol-sol/ PAC sol-eau)

Pompe à chaleur géothermique ©Viessmann

Pompe à chaleur géothermique ©Viessmann

Les pompes à chaleur géothermiques récupèrent la chaleur du sol via des capteurs enterrés (horizontaux ou verticaux) et la réinjectent pour chauffer l’air ambiant de la maison grâce le plus souvent à un système de plancher chauffant. On trouve ainsi deux types de pompes à chaleur géothermiques : les pompes à chaleur sol-sol et sol-eau. L’avantage majeur de ce type de pompes à chaleur est qu’elle offre une performance régulière quelle que soit la température hivernale. En effet ses capteurs sont enterrés à la profondeur requise pour que la température y soit à peu près constante toute l’année. Tout comme les PAC aérothermiques, la pompe à chaleur géothermique consomme très peu. Elle dispense également une chaleur douce et ne génère aucune odeur ni aucun rejet. En revanche, sa mise en œuvre nécessite de disposer d’une certaine surface de terrain pour installer au choix les capteurs verticaux ou horizontaux (ces derniers demandent encore plus d’espace). L’installation d’une PAC géothermique demande un budget élevé, toutefois, le crédit d’impôt de 26 % alloué à l’installation de ce type de système est parmi les plus importants du dispositif de crédit d’impôt développement durable.

Pompe à chaleur géothermique ©Viessmann

Pompe à chaleur géothermique ©Viessmann

PAC aérothermiques et géothermiques sont des systèmes de chauffage intéressants pour peu qu’ils soient installés et dimensionnés correctement dans votre habitat par un professionnel. De plus, L’Ademe rappelle que même si ces équipements sont performants, il sera toujours préférable de réaliser des travaux d’isolation de votre logement. Ceci permet à la PAC de fonctionner à basse température (eau chauffée à moins de 55° C), ce qui améliore son rendement .Vous pourrez ainsi choisir une PAC moins puissante et donc moins coûteuse, qui vous procurera un confort optimum .

Lire également nos articles :

Pompes à chaleur : air, eau, ou sol : que choisir ?
Pompes à chaleur : bien choisir la puissance
Pompes à chaleur : Ont- elles toujours le vent en poupe ?

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus