Accueil > Travaux > Chauffage > Choisir une chaudière à condensation à Nancy

Choisir une chaudière à condensation à Nancy

La durée de vie d’une chaudière individuelle à gaz est souvent d’une douzaine d’années, après quoi les pannes deviennent fréquentes. Point positif pour ce coûteux remplacement : les nouvelles chaudières à condensation permettent de réduire la consommation d’énergie et les factures de chauffage.

Choisir une chaudière à condensation à NancyLes contraintes climatiques de la région Lorraine sont plus sévères que la moyenne nationale, avec en moyenne 31 jours de neige par an contre 14 pour la moyenne nationale, et un ensoleillement également inférieur à la moyenne française de près de 340 heures. Une habitation à Nancy sollicite donc une utilisation plus conséquente de sa chaudière à gaz.

Plébiscitée en Allemagne, la chaudière à condensation permet de réaliser jusqu’à 20 % d’économies sur sa facture de chauffage par rapport à une chaudière standard récente. Cette économie monte même jusqu’à 30% par rapport à une chaudière de plus de quinze ans.

La technologie de cette chaudière augmente le rendement par rapport à une chaudière standard. Elle récupère la chaleur latente de la vapeur d’eau générée par la combustion du gaz naturel.
La vapeur d’eau des fumées d’échappement non rejetée traverse un échangeur condenseur. Elle se transforme alors en eau et libère au passage de la chaleur qui est transmise au circuit de chauffage.

Cet apport de calories par la condensation des fumées est à l’origine de l’excellent rendement de la chaudière à condensation.

[pub]Le remplacement d’une chaudière ancienne permet d’économiser selon l’Agence Nationale de l’Habitat entre 300 à 400 € par an. Comme le budget de remplacement de la chaudière à gaz est compris entre 2000 et 4000 €, le retour sur investissement avec l’éco-subvention est donné pour seulement six ans en moyenne.

L’écosubvention est un reversement par l’état de 20 à 35 % du montant des travaux de rénovation thermique, dont fait partie le remplacement de sa chaudière. Elle est cumulable avec le crédit d’impôts et compatible avec l’Eco-prêt à taux zéro.

Renouveler sa vieille chaudière devient plus que jamais intéressant avec les aides possibles et cette nouvelle génération de chaudières à condensation, qui feront baisser les factures de chauffage !

SR- Le 24/11/2010

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus