Accueil > Travaux > Chauffage > Chauffe-eau en panne, que faire ?

Chauffe-eau en panne, que faire ?

Plus d’eau chaude à la maison et c’est la panique ! Que faire lorsque mon chauffe-eau tombe en panne ? Doit-on forcément le remplacer ? Que faire en fonction de quelle panne ? Locataire, propriétaire qui doit régler la note ? Quel professionnel contacter pour quelle intervention ? Petit manuel de survie pour résister à votre panne de chauffe-eau.

Grand classique des pannes, la panne de chauffe-eau peut-être terriblement handicapante à vivre au quotidien, surtout en période d’hiver.  Voici quelques bons réflexes à adopter pour régler au plus vite votre panne.

Chauffe-eau solaire Chaffoteaux

Chauffe-eau solaire ©Chaffoteaux

Cette liste de questions essentielles, et leurs réponses vous aidera à avoir les bons réflexes en cas de panne de chauffe-eau.

 

  • Panne de chauffe-eau :  quels premiers réflexes avoir ?
  • Mon chauffe-eau ne se rallume pas, que faire ?
  • Mon chauffe-eau ne fournit pas ou peu d’eau chaude, que faire ?
  • Mon eau est sale, rouge voire malodorante, que faire ?
  • Mon chauffe-eau doit être remplacé, qui paie ?
  • Panne de chauffe-eau thermodynamique : que faire ?
  • Panne chauffe-eau : le débit d’eau chaude est très faible, que faire ?
  • Panne chauffe-eau : quand réparer ? Quand remplacer ?

 

Prestation
Prix
Contrat d’entretien chauffe-eau gaz ou électrique Entre  100 €  et 200 € HT
Contrat d’entretien chauffe-eau thermodynamique Entre  130 € et 200 € HT
Tarif horaire plombier ou chauffagiste Entre 40 et 70 € HT

 

Panne de chauffe-eau :  quels premiers réflexes avoir ?

Chauffe-eau ©CMP

Chauffe-eau ©CMP

De quel type de panne s’agit-il ? Si votre chauffe-eau n’est plus alimenté en eau ou ne coule qu’à faible débit, vous êtes face à une panne hydraulique. Pour réparer cette panne, il convient de s’orienter vers un plombier, qui remettra en ordre votre problème d’alimentation. Ne tentez pas de trafiquer vous-mêmes vos tuyaux, les travaux de plomberie doivent être confiés à des mains expertes. Si au contraire, l’eau coule normalement mais qu’elle est froide, vous êtes face à une panne d’alimentation (liée à l’énergie de votre chauffe-eau, électricité ou gaz). Dans ce cas, il vous faudra vous rapprocher d’un chauffagiste pour une expertise de la panne et une intervention.

En bref :

Essayez d’évaluer si la panne est électrique ou hydraulique pour savoir quel pro contacter (plombier  ou électricien). Ne vous lancez  pas dans des réparations hasardeuse.

 

 


Mon chauffe-eau ne se rallume pas, que faire ?

Chauffe-eau ©CMP

Chauffe-eau ©CMP

Certaines pannes ne nécessitent pas forcément le remplacement de votre chauffe-eau, c’est le cas parfois lorsque votre chauffe-eau au gaz s’éteint soudainement et ne se rallume plus. Selon le site comprendre.choisir.com, si toutes les veilleuses sont éteintes, il peut s’agir d’une panne de thermocouple, élément de sécurité du chauffe-eau qui vérifie si la flamme de la veilleuse est allumée. Le remplacement ou le nettoyage  de cette pièce peut suffire à relancer votre chauffe-eau. Cette opération peut-être réalisée par vos soin mais elle nécessite d’avoir quelques connaissances sur la composition des chauffe-eaux. Pour plus de sécurité confiez-là à un spécialiste.

En bref :

Vérifiez qu’il ne s’agit pas d’une panne de thermocouple. Dans ce cas un simple nettoyage de la pièce peut suffire.

 

 

Mon chauffe-eau ne fournit pas ou peu d’eau chaude, que faire ?

Chauffe-eau ©CMP

Chauffe-eau ©CMP

Comme nous l’avons précisé plus haut, le problème du chauffage de l’eau est donc lié à une panne moteur du chauffe-eau. Toutes les pannes ne nécessitent pas forcément le remplacement de votre chauffe-eau. Commencez par mettre votre chauffe-eau en marche forcée pour pouvoir vérifier d’où vient le problème. Pour les chauffe-eaux électriques commencez par vérifier que le contacteur est en marche, cela peut paraître stupide mais il arrive que celui-ci se coupe, arrêtant le processus de réchauffage de l’eau.

Vérifiez également que le courant passe dans le thermostat. Si l’eau est tiède, vérifiez qu’il n’y a pas de fuite en contrôlant la température du tuyau d’eau chaude (celui-ci doit être froid). Quel que soit votre problème de chauffe-eau, si suite au détartrage et à la vidange de votre chauffe-eau celui-ci continue d’être défaillant, l’intervention d’un spécialiste sera absolument nécessaire pour le remplacement de la pièce défaillante ou du chauffe-eau dans sa totalité.

En bref :

Vérifiez en priorité que le chauffe-eau est bien connecté au circuit (chauffe-eau électrique). Planifiez un éventuel détartrage et une vidange de l’équipement. Si le chauffe-eau ne “repart” pas, contactez un pro pour un dépannage.

 

 

 

Mon eau est sale, rouge voire malodorante, que faire ?

Autre problème lié à la défaillance d’un chauffe-eau, l’obtention d’une eau de mauvaise qualité, trouble, rougeâtre voire dans certains cas malodorante. Ces problèmes doivent être pris en considération car ils peuvent avoir des conséquences sanitaires graves. Pour une eau malodorante, la simple augmentation du thermostat peut suffire à éradiquer le problème.

Dans les autres cas, liés à un mauvais entretien ou une usure de la cuve, la vidange et le nettoyage de la cuve seront nécessaires. Pour plus de sécurité, et surtout pour avoir un diagnostic sur l’état de votre cuve, cette opération peut-être confiée à un professionnel.

 

En bref :

La mauvaise qualité de l’eau est souvent liée à un mauvais réglage du thermostat. Pensez à l’augmenter. Pour plus de sécurité vidangez la cuve et contactez un pro pour un diagnostic complet du chauffe-eau.

 

 

 

Mon chauffe-eau doit être remplacé, qui paie ?

Chauffe-eau ©CMP

Chauffe-eau ©CMP

Rappelons que les chaudières et chauffe-eaux au gaz doivent être entretenus au moins une fois par an par les locataires. Ainsi si une panne survient suite à une négligence d’entretien (par exemple si la révision annuelle n’a pas été assurée pour des modèles gaz) ou si les recommandations d’entretien n’ont pas été honorées pour les modèles électriques (changement de certaines pièces, vidanges tous les 2-3 ans et remplacement du groupe de sécurité tous les 5 ans) les locataires se devront d’assumer le remplacement de l’équipement.

Dans les autres cas de figures, les petites réparations incomberont aux locataires tandis que les propriétaires se doivent d’assumer le remplacement total du chauffe-eau en cas de panne.

En bref :

L’entretien du chauffe-eau est à la charge du locataire. Ce dernier doit être réalisé au moins une fois par an. En cas de panne ou de dysfonctionnement lié à une négligence d’entretien, ces derniers devront assumer les réparations.

 

 

Panne de chauffe-eau thermodynamique : que faire ?

Une panne de chauffe-eau électrique reste généralement moins problématique qu’une panne de chauffe-eau thermodynamique. Innovant, ce type de chauffe-eau nécessite des connaissances et compétences particulières. En cas de panne d’un chauffe-eau thermodynamique, le technicien vérifie d’abord l’évaporateur. Un défaut d’entretien peut causer différents problèmes dont une pression plutôt faible au niveau du circuit de réfrigération ou un ventilateur qui tourne au ralenti. Dans ces deux cas, votre évaporateur peut être en partie bouché ou gelé. Le nettoyer soigneusement permettra de régler le souci. Plus grave, si les sondes ou le ventilateur ne fonctionnent plus, seul un technicien pourra intervenir pour les remplacer. Différentes manipulations sont à réaliser et un réglage précis doit être effectué pour que vous puissiez continuer à économiser sur votre facture énergétique.

Au niveau de l’entretien, vidanger est conseillé lorsque les températures risquent de dégringoler en dessous des 0°C ou si le chauffe-eau est non utilisé et exposé au gel durant un certain temps.

 

En bref :

Une panne de chauffe-eau thermodynamique peut être réglée assez rapidement si le problème provient de l’obstruction de l’évaporateur ou des grilles de ventilation ; un technicien doit intervenir pour tout remplacement de pièce. Pour que le système complexe des chauffe-eau thermodynamiques puisse continuer à utiliser l’énergie renouvelable, de bons réglages sont nécessaires.

 

 

Panne chauffe-eau : le débit d’eau chaude est très faible, que faire ?

Lorsque l’eau ne coule presque plus, le tartre est souvent responsable. Pour réaliser un détartrage dans les règles, la première opération consiste à vidanger son chauffe-eau gaz ou autre. Une fois nettoyé à fond, le corps de chauffe devrait jouer à nouveau parfaitement son rôle.

Pour vidanger votre chauffe-eau gaz ou autre, disjonctez votre installation électrique pour des raisons de sécurité avant de couper l’arrivée d’eau. Laissez la cuve se vidanger en récupérant l’eau dans des contenants suffisamment grands ! Lorsque la cuve est vide, enlevez la bride pour pouvoir effectuer le détartrage de la résistance à l’aide d’un chiffon humide ou d’une paille de fer en fonction de la dureté du calcaire. Terminez en remplaçant le joint de bride usé par un neuf. Vous verrez si le problème du ballon d’eau chaude est résolu une fois qu’il sera remis en route et après 24 h de chauffe. Parallèlement, le tartre peut aussi s’être accumulé dans la tuyauterie et les robinets. Ce point doit être vérifié. Si le problème persiste, vous n’aurez d’autre choix que de faire venir un artisan qualifié qui vérifiera les différentes pièces dont le robinet du groupe de sécurité et le réducteur de pression.

 

En bref :

Vidanger un chauffe-eau gaz ou autre reste simple pour un particulier mais cette opération ne résout pas tous les problèmes et il est parfois judicieux de faire intervenir un professionnel avant que le problème ne s’aggrave. Quelle que soit l’énergie utilisée par le  ballon d’eau chaude sanitaire, seul un plombier peut vérifier chaque pièce.

 

 

Panne chauffe-eau : quand réparer ? Quand remplacer ?

Vous n’avez plus d’eau chaude ? Le débit est très faible ? Une panne de chauffe-eau électrique ou une panne de chauffe-eau gaz peut être plus ou moins grave.

Le remplacement complet de l’appareil lui-même est conseillé si le ballon d’eau chaude a plus de 10 ans, si des signes de corrosion apparaissent, si des fuites sont constatées au niveau du corps de chauffe ou si le contacteur jour nuit ne fonctionne plus et ne permet donc plus de bénéficier des avantages des heures creuses. Les fuites peuvent aussi provenir d’un joint de bride défaillant ou de raccordements mal réalisés. Le diagnostic d’un professionnel peut vous éviter de changer votre chauffe-eau pour rien.

Le remplacement d’une pièce s’impose lorsque le problème ne vient ni du tartre, ni d’un encrassement. Si le problème persiste après vidange du ballon et détartrage du corps de chauffe, la résistance, le réducteur de pression ou le contacteur jour nuit est certainement en cause et devront être remplacés. Là encore, prendre l’avis d’un professionnel est important. Mieux vaut ne pas s’attaquer à ce problème soi-même pour éviter un dégât des eaux ou la dégradation d’une pièce essentielle de l’appareil. Ne pas réparer seul s’impose sur ce type de système.

En bref :

Lorsque le problème rencontré s’annonce difficile à résoudre et si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, préférez faire appel à un professionnel. Il vous conseillera sur la conduite à tenir et vous dépannera selon vos préférences.

 

 

Chauffe-eau, pensez au contrat d’entretien….

Chauffe-eau ©CMP

Chauffe-eau ©CMP

Le contrat d’entretien, souscrit avec un installateur qualifié vous permet de bénéficier de formules incluant une révision annuelle ainsi que le remplacement de certaines pièces. Il permet également d’obtenir une réparation en priorité en cas de panne. Les prix de ces contrats sont très variables. N’hésitez pas à comparer les offres et les devis.

 

Commentaires

4


  • botta Publié le

    jai un cheauufeaux qui marche une foi sur 2 que fair?

  • abahela Publié le

    Bonjour, voila jai un probleme. Jai un chauffe eau a gaz (bouteille). Le chauffe eau est à lexterieur et jai oublie de le couvir contre la pluie. Donc il a plu dessus et ne marche pas. Est ce que cest reparable? Merci

  • joelwauthier Publié le

    Bonjour j’ai un chauffe eau vaillant gaz naturel apres 5 a 10 min de production d’eau chaude celui-ci se mais en sécurité. quelle est la cause probable. merci d’avance.

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus