Accueil > Travaux > Chauffage > Chauffage électrique, un choix impressionnant d’appareils à un coût intéressant

Chauffage électrique, un choix impressionnant d’appareils à un coût intéressant

Avec près d’un tiers des maisons individuelles françaises chauffées à l’électricité (31%) juste derrière le gaz (33%) mais devant le fioul (28%), le chauffage électrique ne manque pas d’attraits. Petit panorama des solutions de chauffage électrique.

Chauffage électrique, un choix impressionnant d’appareils à un coût intéressantSuite aux chocs pétroliers des années 70, le développement des centrales nucléaires a permis une relative indépendance énergétique de la France qui s’est en revanche soldée par l’assimilation de l’électricité à une énergie polluante, une assertion qui mérite d’être nuancée. En effet, produire avec indépendance tout en respectant l’environnement a longtemps été une fiction. Or, l’industriel EDF, soucieux de son image de marque, produit à 47% de l’électricité d’origine nucléaire, à 33% thermique et fossile (charbon, fioul, gaz) et à 20% issue des énergies renouvelables (à l’horizon 2010).

[pub]Dans ce contexte économique et écologique réjouissant (une fois n’est pas coutume et le débat concernant l’énergie nucléaire n’est pas clos), cette énergie souffre d’un défaut majeur, son manque de compétitivité face aux énergies fossiles ; elle est la plus onéreuse du marché.

Il existe en outre plusieurs tarifs (de base, heures pleines / heures creuses, tempo) auxquels s’ajoute le coût de l’abonnement. Ces tarifs doivent être adaptés au mode de vie des habitants de la maison. L’ouverture à la concurrence le 1er juillet 2007 du marché, y compris pour les particulier (via des productions photovoltaïques ou éoliennes) améliorera peut-être cette situation ? En attendant, il vous est recommandé avant de choisir une solution de chauffage, poste qui occupe une place importante dans le budget d’une famille, d’isoler correctement votre habitation. Une fois cette opération effectuée, équipez-vous de matériels de qualité certifiés par des marques ou des normes, constitutifs de garanties de sécurité et de qualité pour de substantielles économies.

Chauffage électrique, un choix impressionnant d’appareils à un coût intéressantLes atouts du chauffage électrique ne manquent pas. Qu’il s’agisse d’une rénovation ou qu’il s’agisse d’une construction, ce système est intéressant car simple d’installation et d’utilisation. De plus, si son coût d’utilisation peut être élevé, l’achat du matériel engendre un investissement léger. A cet égard le recours à un électricien est l’assurance d’une installation bien réalisée et adaptée à vos besoins. L’entretien, ne nécessitant qu’un nettoyage au moyen d’un coup d’éponge, est un jeu d’enfant.

Le chauffage électrique peut prendre des formes très diverses techniquement et esthétiquement. De sorte qu’il existe une large gamme d’émetteur de chaleur par convection ou par rayonnement dont les prix varie de 80 euros à plus de 1.000 euros (lire à ce sujet notre article : ‘Chauffage électrique : un investissement léger’).

Le convecteur est simple dans son principe, constitué d’une enveloppe métallique contenant une résistance destinée à chauffer l’air froid qui entre dans la partie basse de l’appareil et ressort à travers une grille frontale. La production immédiate de chaleur permet de réchauffer la pièce très rapidement. Ce type d’équipement est idéal dans les locaux occupés par intermittence, les chambres par exemple.

Chauffage électrique, un choix impressionnant d’appareils à un coût intéressantA côté de cela il existe les rayonnants ou radiants. Une plaque contenue dans l’appareil, chauffée par une résistance, diffuse sa chaleur aux corps, objets et parois environnants, qui réchauffent à leur tour l’air ambiant. La plaque rayonnante est protégée le plus souvent par une grille ou une façade en verre tout en laissant passer la chaleur. Ce principe de chauffage permet une bonne homogénéité de la chaleur. Certains panneaux rayonnants permettent de réduire la température en cas d’absence et ainsi de réaliser des économies, grâce à des fonctions ‘éco’ ou ‘Hors Gel’.

Avantage non négligeable : un design assorti à votre intérieur, grâce à une gamme de modèles de dimensions et couleurs différentes. Plus particulièrement apprécié dans le séjour et le salon pour l’homogénéité de sa chaleur, le panneau rayonnant peut être installé dans toutes les pièces. Vous pouvez prévoir un panneau rayonnant pour une pièce de 15 à 20m² pour une parfaite répartition de la chaleur. Pour de plus grandes surfaces, plusieurs appareils devront être installés et réglés sur la même température. Nous vous conseillons de faire appel à un électricien pour les installer. Le panneau rayonnant nécessite peu d’entretien : nettoyez sa surface à l’aide d’un chiffon.

Qu’il s’agisse d’un convecteur ou d’un rayonnant, une régulation par thermostat électronique incorporé contrôle la précision du chauffage au degré près, en limitant au minimum les vibrations de température. A noter que la convection procure néanmoins une chaleur plus sèche que celle obtenue par rayonnement. Quant au chauffage par rayonnement, il procure un confort plus important car plus uniforme. En tout état de cause il est conseillé de ne rien entreposer devant ou sur le chauffage. Enfin, s’ils sont visibles, des radiateurs design permettent de décorer avec beaucoup d’originalité vos intérieurs.

Chauffage électrique, un choix impressionnant d’appareils à un coût intéressantA noter qu’il existe également des accumulateurs qui sont des radiateurs emmagasinant dans un bloc constitué de briques réfractaires la chaleur produite par les résistances fonctionnant en général la nuit, en heures creuses. La restitution de la chaleur s’effectue le jour par rayonnement. Leur prix variant du simple au double, jusqu’à 2.000 euros. Ces appareils se prêtent bien aux habitations peu isolées, généralement anciennes. Bref, un appareil adapté en rénovation.

Les radiateurs à chaleur douce ou à inertie offrent un confort sans pareil, diffusant efficacement la chaleur : absence de variation brutale de température et montée en température rapide. Leur coût relativement élevé est fonction de la puissance et du modèle (300 à 1.200 euros). Là aussi, ces appareils sont conseillés dans les maisons mal isolées.

Apanage de la salle de bain voire de la cuisine, des pièces à vivre de la maison, le sèche-serviette ! Il permet à la fois de chauffer la pièce mais aussi de sécher le linge. Certains sèche-serviettes sont dotés d’une fonction ventilation, programmable offrant un chauffage et un séchage plus rapide de la pièce à vivre et des serviettes. Ces appareils, loin d’être des gadgets, offrent un esthétisme saisissant (design, couleurs, tailles,…). Leur prix varie de quelques centaines d’euros (200) à plus de mille euros (1.200).

Chauffage électrique, un choix impressionnant d’appareils à un coût intéressantLes planchers et les plafonds chauffants se caractérisent quant à eux par leur discrétion (voir à ce sujet notre dossier ‘Chauffage’). Dans le premier cas, il s’agit d’un réseau de câbles plongés dans une chape de béton coulée sur un isolant thermique ou thermoacoustique. Le plafond est composé d’un film chauffant collé sur un panneau isolant thermique. Ce ‘panneau chauffant’ est placé au-dessus de plaques de plâtre spécifiquement conçues pour cet usage. L’isolant thermique permet d’orienter la chaleur vers l’ensemble de la pièce et des objets qu’elle contient par un rayonnement doux et diffus. Un thermostat électronique permet de régler avec précision la température de la pièce.

Chauffage électrique, un choix impressionnant d’appareils à un coût intéressantOutre leur discrétion, ces équipements présentent l’avantage de libérer de l’espace du fait de l’absence de radiateurs. Ceci est pratique pour aménager la ou les pièces et placer les meubles. A cela s’ajoute un véritable confort en termes de diffusion de chaleur : celle-ci se fait de façon uniforme, sans aucun mouvement d’air. Mais aussi en matière d’entretien dans la mesure où ces équipements n’en requiert pas. Enfin, le prix d’un plafond rayonnant (plaque de plâtre, panneau chauffant) est compris en moyenne, selon ses caractéristiques techniques, entre 60 et 75 euros HT par m² de surface chauffée. Dans la mesure où votre logement doit être équipé de plaques de plâtre au plafond, le coût réel du plafond rayonnant (panneau chauffant) est compris en moyenne entre 40 et 50 euros HT par m² de surface chauffée. A noter enfin que dans la famille des appareils discrets, il existe notamment les plinthes chauffantes (qui constituent une gêne quant à l’agencement des meubles dans la ou les pièces), les miroirs chauffants,… (lire à ce propos ‘Les autres solutions de chauffage invisible’).

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus